Wagon


Wagon

Dans le jargon ferroviaire français, on distingue habituellement deux grands types de véhicules remorqués. On parle de wagons pour les marchandises et de voitures pour les voyageurs, même si certains véhicules historiques, ceux de la CIWL (Compagnie des wagons-lits et des Grands Express Européens), arboraient le nom de wagon-lit et wagon-restaurant.

Le Wagon de l'Armistice est la voiture de chemin de fer dans laquelle furent signés les armistices du 11 novembre 1918 et du 22 juin 1940 entre l'Allemagne et la France.

Wagon à capots téléscopiques
Wagon plat à bogies
Wagon tombereau à bogies
Wagon trémie couvert à deux essieux
Wagon citerne destiné au transport du lait

Les wagons ne sont pas capables de se mouvoir de manière autonome et doivent être tractés ou poussés. Dans la plupart des cas, une locomotive joue ce rôle, mais des animaux de trait, des systèmes à câble ou encore la force humaine peuvent être utilisés. Les wagons sont souvent spécialisés dans le transport d'une sorte de marchandise. Le terme est assez général et recouvre une grande variété de formes.

Sommaire

Types historiques

À l'origine du chemin de fer, les compagnies utilisaient trois catégories de wagons, inspirés des véhicules hippomobiles qu'ils devaient remplacer. Ces trois types formaient l'essentiel de leur parc :

  • Le wagon couvert, pour les marchandises devant être protégées des intempéries, ouvrant par des portes coulissantes et muni d'ouvertures d'aération ; ce wagon servait au transport de tous types de marchandises conditionnées ou non, ainsi qu'au transport des animaux vivants ;
  • le wagon plat, muni de rebords rabattables ou de ranchers, servant au transport de tous types de marchandises ne craignant pas les intempéries (mais on peut les bâcher), notamment rails, véhicules, grumes, tuyaux, etc. ;
  • le wagon tombereau, muni de parois fixes, mais découvert, pouvant être bâché, servant au transport de matériaux en vrac, ballast, charbon, minerai, ferrailles, etc.

Ces trois types de base sont toujours en circulation, mais par la suite sont apparus des wagons spécialisés, mieux adaptés au transport de marchandises particulières, et qui à l'origine ont été mis en circulation par des sociétés privées les offrant en location ou par des industriels pour leur propres transports.

Typologie par spécialisation

  • wagon kangourou pour le transport de semi-remorques, leur nom vient de la poche centrale où se place la semi-remorque ;
  • wagon spécial à plancher très bas pour le service de route roulante, principalement en Allemagne et en Suisse ;
  • wagon porte-automobiles, à un ou deux niveaux (trois aux États-Unis, où le gabarit en hauteur des lignes le permet) ;
  • wagon frigorifique, couverts réfrigérants ou isothermes, reconnaissables à leur couleur blanche ;
  • wagon-trémie pour le transport de matériaux en vrac, à déchargement axial (entre les rails) ou latéral, pour charbon, matériaux de construction, minerais, etc... ;
  • wagons silos à manutention pneumatique pour produits pulvérulents, (ciment, talc, etc.) ;
  • wagon-foudre premier type spécialisé au transport de liquides, principalement de vin, disparu avec l'arrivée du wagon citerne ;
  • wagon-citerne, spécialisé selon le type de produits liquides (carburants, gaz liquéfiés, chlore, etc.) ;
  • wagon torpille, ou wagon poche, pour métaux en fusion ;
  • wagon à toit ouvrant (wagon tombereau équipé d'un toit coulissant) ;
  • wagon porte-grumes, à ranchers renforcés de grande hauteur;
  • wagon à bâchage mécanique, wagons couverts souvent de grande capacité équipé pour faciliter les manutentions ;
  • wagon à parois coulissantes, wagons couverts équipés pour chargements palettisés ;
  • wagon pour transports exceptionnels, munis de nombreux essieux pour répartir la charge ;
  • wagon pupitre, à plancher incliné, pour transport de pièces très larges ;
  • wagon porte conteneur, aussi appelé wagon poutre, ou squelette, disposant de pions d'ancrage pour le transport de boites ;
  • wagon à essieux interchangeables, pour le trafic avec la péninsule Ibérique ;
  • wagon à gabarit réduit, adapté au gabarit anglais, moins haut que le gabarit européen ;
  • wagon de queue, ou fourgon, (le dernier wagon du train, appelé « caboose » (ou « cambuse » au Québec) sur les réseaux américains, il était autrefois équipé d'un serre-frein manuel gardé par un agent). Depuis la généralisation du frein automatique et la suppression du chef de train pour les convois de marchandises, les fourgons disparaissent du paysage ferroviaire.
  • wagon-grue, servant au relevage de matériel accidenté ou pour des travaux particuliers.
  • wagon pilote, servant à abriter un agent de manœuvres lors d'un refoulement sur une longue distance; souvent aménagé à partir d'un vieux wagon couvert.
  • etc.

Typologie par les essieux

On peut aussi distinguer les wagons selon leur nombre d'essieux :

  • wagon à deux essieux, type le plus courant jusque vers 1950 ;
  • wagon à bogies; ce wagon, de plus grande taille, s'inscrit mieux dans les courbes ; les wagons modernes sont le plus souvent à bogies . Les premiers wagons de ce type furent américains ;
  • wagon « mille-pattes » pour transports exceptionnels ;
  • wagon articulé, formés d'au moins deux plates-formes fixées l'une à l'autre par une articulation. C'est souvent le cas des wagons de transport d'automobiles, à deux plateformes et trois essieux ;

Typologie par statut juridique

On peut les distinguer selon leur statut juridique :

  • wagon réseau, appartenant à une compagnie de chemin de fer ;
  • wagon de particulier, appartenant à une société indépendante, client du chemin de fer ou loueur professionnel.

Ces catégories ont tendance à s'estomper avec l'ouverture progressive des réseaux à la concurrence.

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Wagon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • wagon — [ vagɔ̃ ] n. m. • 1829; « chariot de transport de houille » 1780; mot angl. 1 ♦ Véhicule sur rails, tiré par une locomotive; voiture d un train aménagée pour le transport des marchandises, des bestiaux... Wagon de marchandises, à bagages, à… …   Encyclopédie Universelle

  • wagon- — ⇒WAGON , élém. de compos. Élém. entrant dans la constr. de subst. masc. du vocab. des ch. de fer; le 2e élém. est un subst.; les mots constr. désignent une voiture spécialement aménagée ou un type de wagon de marchandises. A. [Les mots constr.… …   Encyclopédie Universelle

  • wagon — [wag′ən] n. [Du wagen < PGmc * wagna : see WAIN] 1. any of various types of four wheeled vehicles; specif., a) a horse drawn vehicle for hauling heavy loads b) a small cart pulled or steered by means of a pole handle and used by children in… …   English World dictionary

  • Wagon — Wag on, n. [D. wagen. [root]136. See {Wain}.] [1913 Webster] 1. A wheeled carriage; a vehicle on four wheels, and usually drawn by horses; especially, one used for carrying freight or merchandise. [1913 Webster] Note: In the United States, light… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • wagon — (n.) 1520s, from M.Du. wagen, waghen, from P.Gmc. *wagnaz (Cf. O.E. wægn, Mod.Eng. wain, O.S., O.H.G. wagan, O.N. vagn, O.Fris. wein, Ger. Wagen), from PIE *woghnos, from *wegh to carry, to move (Cf. Skt. vahanam …   Etymology dictionary

  • wagon — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mnż I, D. u, Mc. wagonnie {{/stl 8}}{{stl 7}} pojazd torowy lub linowy służący do przewozu osób lub ładunków : {{/stl 7}}{{stl 10}}Wagon kolejowy, tramwajowy. Wagon sypialny, restauracyjny. <fr. z ang.> {{/stl 10}} …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • wagon — (Brit. also waggon) ► NOUN 1) a vehicle, especially a horse drawn one, for transporting goods. 2) Brit. a railway freight vehicle; a truck. 3) chiefly N. Amer. a wheeled cart or hut used as a food stall. ● on the wagon Cf. ↑on the wagon …   English terms dictionary

  • Wagon — Wag on, v. t. [imp. & p. p. {Wagoned}; p. pr. & vb. n. {Wagoning}.] To transport in a wagon or wagons; as, goods are wagoned from city to city. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Wagon — Wag on, v. i. To wagon goods as a business; as, the man wagons between Philadelphia and its suburbs. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Wagon — Assez courant dans le Nord Pas de Calais et en Belgique (variante : Waghon), attesté depuis le début du XIIIe siècle, pourrait être le cas régime du nom de personne germanique Wago. Autre possibilité : terme désignant un Gascon, sachant que les… …   Noms de famille

  • wagōn — *wagōn germ., schwach. Verb: nhd. bewegen; ne. move (Verb); Rekontruktionsbasis: an., ae., as., ahd.; Etymologie: idg. *u̯eg̑ʰ , Verb …   Germanisches Wörterbuch