WS-Federation


WS-Federation

WS-Federation (également appelé chez certains éditeurs « Web Services Federation Language », ou « WS-Fed ») est une spécification qui définit des mécanismes de fédération d'espaces de confiance hétérogènes. Elle offre la possibilité de fédérer des domaines de sécurité et permet d'établir des contextes de sécurité entre des applications utilisant des spécifications de sécurité distinctes. Elle a été écrite par BEA Systems, BMC Software, CA, Inc., IBM, Layer 7 Technologies, Microsoft, Novell et VeriSign[1].

Sommaire

Principe

WS-Federation est une extension de WS-Trust[2] et s'appuie sur les spécifications WS-Security, WS-Policy et WS-SecureConversation. Un langage de description de règles de confiance permet de bâtir des mécanismes de gestion des relations de confiance entre des environnements hétérogènes. Concrètement, WS-Federation permet d'effectuer l'authentification mutuelle d'applications utilisant des approches de sécurité hétérogènes, comme par exemple les mécanismes d'authentification Kerberos et X.509. WS-Federation agit comme une couche entre WS-Policy et WS-Trust pour indiquer comment les relations de confiance doivent être gérées.

Notes et références

  1. (en) Web Services Federation Language, IBM, 29 mai 2007
  2. Understanding WS-Federation, IBM, 28 mai 2007

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article WS-Federation de Wikipédia en français (auteurs)