WL


WL

Sainte-Lucie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte Lucie.
Commonwealth of Saint Lucia (en)
Communauté de Sainte-Lucie (fr)
Sainte-Lucie (fr)
Drapeau de Sainte-Lucie Armoiries de Sainte-Lucie
(Détails) (Détails)
Devise nationale : « The Land, the People, the Light » (La Terre, le Peuple, la Lumière)
carte
Langues officielles Anglais
Capitale Castries
14°0′36″N 61°0′0″O / 14.01, -61
Plus grande ville Castries
Forme de l’État
 - Reine
- Gouverneur général
- Premier ministre
Commonwealth
- Élisabeth II
- Pearlette Louisy
- Stephenson King
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 175e
620 km²
1,6% / Négligeable
Population
 - Totale (2008)
 - Densité
Classé 176e
172 884 hab.
279 hab./km²
Indépendance
 - Date
Du Royaume-Uni
22 février 1979


Gentilé Saint-Lucien


IDH (2004) Augmentation 0,790 (moyen) ( 71e)
Monnaie Dollar de la Caraïbe orientale (XCD)
Fuseau horaire UTC -4
Hymne national Sons and Daughters of Saint Lucia
Domaine internet .lc
Indicatif
téléphonique
+1-758
Carte de Sainte-Lucie
Carte géographique de Sainte-Lucie.png

Sainte-Lucie est un État des Antilles, situé entre la Martinique et Saint-Vincent-et-les Grenadines, membre du Commonwealth.

Le pays a obtenu son indépendance le 22 février 1979.

Le pays a adhéré en 1981 à l'Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO).

Le pays a été nommé en l'honneur de Lucie de Syracuse.

Sommaire

Histoire

Article détaillé : Histoire de Sainte-Lucie.

Politique

Article détaillé : Politique de Sainte-Lucie.

Sainte-Lucie est une monarchie parlementaire.

En tant que Chef d'État, la Reine Elizabeth II est représentée par un Gouverneur général qui agit sur les conseils du Premier ministre et du Cabinet. Après les élections législatives, le chef du parti majoritaire ou le chef d'une coalition de la majorité est habituellement nommé Premier ministre par le Gouverneur général ; le vice Premier ministre est nommé par le Gouverneur général.

Le Parlement de Sainte-Lucie est bicaméral. La Chambre basse (House of Assembly) a 17 membres, élus au suffrage universel direct pour cinq ans. La Chambre haute (Senate) a 11 membres nommés par le Gouverneur général. Le Parlement peut être dissous par le Gouverneur géneral, soit à la requête du Premier ministre pour qu'ait lieu de nouvelles élections ou par choix du Gouverneur général si la Chambre basse passe un vote de non-confiance envers le gouvernement.

Il s'agit de l'un des rares pays dans le monde à reconnaître l'indépendance de Taïwan face à la Chine. [1]


Géographie

Article détaillé : Géographie de Sainte-Lucie.

Démographie

Article détaillé : Démographie de Sainte-Lucie.
Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

Croyances

Avec ses pics acérés et sa jungle extravagante, la nature, à Sainte-Lucie, inspire de nombreuses superstitions où l'esprit de la forêt, le serpent Papa Bwa en créole, occupe une place de choix. Car si les habitants de l'île sont à 70 % catholiques, ils n'ont pas pour autant renoncé aux croyances de leurs ancêtres africains. Beaucoup pratiquent ainsi l'obeah et ses rituels apparentés au vaudou haïtien. Le plus souvent, il s'agit de soigner une maladie ou de détourner le mauvais sort en ayant recours au « snakeman » ou à l'« homme obeah », un guérisseur craint et respecté. L'exercice demeure secret. A peine sait-on que près du village d'Anse-La-Raye, sur la côte ouest, certains « hommes-serpents » soulagent les douleurs musculaires en massant les membres meurtris avec de la graisse de boa constrictor ...

Culture

Article détaillé : Culture de Sainte-Lucie.

Au long de son histoire l'île fut française à trois reprises, d'où le riche héritage de sa propre culture créole teinte d'influences françaises et le créole parlé comme deuxième langue par la plupart des insulaires.

Un prix Nobel est originaire de Sainte-Lucie :

Un lauréat du Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel :

Un mannequin présentateur de télévision française :

Fêtes et jours fériés
Date [1],[2] Nom français Nom local Remarques
1er janvier 2008
2 janvier 2008
22 février 2008
21 mars 2008
24 mars 2008
1er mai 2008
12 mai 2008
2 juin 2008
12 juin 2008
14 juillet 2008
15 juillet 2008
1er août 2008
1er octobre 2008
13 décembre 2008 fête nationale [3]
25 décembre 2008
26 décembre 2008

Codes

Sainte-Lucie a pour codes :

Divers

Sainte-Lucie, qui fut l'enjeu d'une lutte acharnée entre Anglais et Français (notamment pour ses sources d'eau douce rares dans les Caraïbes), est officiellement surnommée l' « Hélène de l'ouest » (the Helen of the West) par analogie avec Hélène de Troie (l'Hélène de l'est), qui fut dans l'Antiquité l'enjeu d'une lutte acharnée entre les différents princes grecs et troyens. Ce surnom, reconnu officiellement, est présent dans le second couplet de l'hymne national saint-lucien : Sons and Daughters of St Lucia.

Deux lauréats du prix Nobel (nés un 23 janvier), pour une population de seulement 160 000 habitants, font de Sainte-Lucie le pays du monde qui, relativement à sa population, connaît la plus grande proportion de lauréats à ce prix.

Notes et références

Voir aussi

Commons-logo.svg

Vincent Mac Doom

Liens externes


Ce document provient de « Sainte-Lucie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article WL de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.