W. G. Sebald


W. G. Sebald

W. G. Sebald, né Winfried Georg Maximilian Sebald, (18 mai 1944, Wertach, Allgäu, Allemagne-14 décembre 2001, Norfolk, Angleterre) est un écrivain et essayiste allemand.

Sommaire

Biographie

Sebald a fréquenté à partir de 1954 l'école de Oberstdorf et y a passé le baccalauréat en 1963. Après deux années d'études de littérature à Fribourg-en-Brisgau, en Allemagne, il obtient une licence ès lettres en 1966 à Fribourg (Suisse). De 1966 à 1969, Sebald a été conférencier à l'université de Manchester. Après une année d'enseignement à Saint-Gall (Suisse), il a enseigné ensuite à partir de 1970 à l'University of East Anglia (UEA) à Norwich ; il était professeur depuis 1984.

Sebald a haï son prénom Winfried Georg et le qualifiait de « prénom vraiment nazi » ; il préférait s'appeler lui-même "Bill" ou "Max". Son père, sous-officier, est entré juste avant la guerre dans la Wehrmacht et a connu sa mère à l'époque des préparatifs de l'attaque de la Pologne en 1939. C'est pourquoi, selon Sebald, on pouvait le considérer comme un « produit du fascisme ».

Durant sa jeunesse Sebald était horripilé par le silence de la génération de son père sur les évènements de la guerre et sur le manque d'intérêt de la littérature et de la société allemande en général pour la destruction de l'Allemagne par les bombardements alliés de la fin de la guerre.

Parallèlement à sa carrière universitaire, il a poursuivi à partir de la fin des années 1980 une œuvre littéraire, qui a suscité une grande attention avant tout en Grande-Bretagne, aux États-Unis (où Susan Sontag s'est beaucoup engagée en sa faveur) et en France. Sebald a même été pressenti comme candidat au prix Nobel de littérature. Depuis le milieu des années 1990, la critique littéraire allemande lui accorde également son attention.

Dans ses travaux, Sebald s'est consacré surtout aux étrangers, aux émigrés qui, comme lui, quittent leur pays et tentent une nouvelle orientation. Sebald s'est beaucoup consacré à l'étude de la littérature allemande en Grande-Bretagne et à l'introduction de la littérature de langue allemande dans les pays anglophones.

Il est mort en 2001 d'un accident cardiaque au volant de sa voiture.

Distinctions

Œuvres

  • Campo Santo, Prose, Essays, 2003
  • Unerzählt. Zusammen mit Jan Peter Tripp. 33 Texte und 33 Radierungen. , 2003
  • Außer Land. Drei Romane und ein Elementargedicht: Die Ausgewanderten, Die Ringe des Saturn, Schwindel. Gefühle, Nach der Natur, 2001
  • Austerlitz, 2001
  • Luftkrieg und Literatur: mit einem Essay zu Alfred Andersch, 1999)
  • Logis in einem Landhaus: Autorenportraits über Gottfried Keller, Johann Peter Hebel, Robert Walser und andere, 1998
  • Die Ringe des Saturn: eine englische Wallfahrt, 1995
  • Die Ausgewanderten: vier lange Erzählungen, 1992
  • Unheimliche Heimat : Essays zur österreichischen Literatur, 1991
  • Schwindel, Gefühle, 1990
  • Nach der Natur: ein Elementargedicht. Photographien von Thomas Becker, 1988
  • A Radical stage: Theatre in Germany in the 1970s and 1980s. Sous la direction de W. G. Sebald., 1988
  • Die Beschreibung des Unglücks: zur österreichischen Literatur von Stifter bis Handke, 1985
  • Der Mythus der Zerstörung im Werk Döblins , 1980
  • Carl Sternheim; Kritiker und Opfer der Wilhelminischen Ära, 1969.

Traductions françaises

  • Ombres errantes. Aux limbes de la Création, trad. de l'allemand par Patrick Charbonneau, Revue fario N°9 (pp 9 à 53), Automne-hiver 2010.
  • Campo Santo, traduit de l'allemand par Patrick Charbonneau et Sibylle Muller, Actes Sud, 2009
  • D'après nature : poème élémentaire, traduit de l'allemand par Sibylle Muller et Patrick Charbonneau (Nach der Natur), Actes Sud, 2007
  • Austerlitz, traduit de l'allemand par Patrick Charbonneau, Gallimard, 2006
  • Séjours à la campagne, traduit de l'allemand par Patrick Charbonneau (Logis in einem Landhaus), Actes Sud, 2005
  • De la destruction comme élément de l'histoire naturelle, trad. de l'allemand par Patrick Charbonneau (Luftkrieg und Literatur), Actes Sud, 2004
  • Les anneaux de Saturne, trad. de l'allemand par Bernard Kreiss (Die Ringe des Saturn), Gallimard, 2003
  • Les émigrants : quatre récits illustrés, trad. de l'allemand par Patrick Charbonneau (Die Ausgewanderten), Gallimard, 2003
  • Vertiges, trad. de l'allemand par Patrick Charbonneau (Schwindel, gefühle), Gallimard, 2003

Bibliographie

  • Martine Carré, W.G. Sebald. Le retour de l'auteur, Lyon : Presses Universitaires de Lyon, 2008.
  • Muriel Pic, W.G. Sebald – L'image-papillon – suivi de W. G. Sebald : L'art de voler, Dijon : Les Presses du réel, 2009.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article W. G. Sebald de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sebald de Weert — Desembarco de Sebald de Weert en Matecalo/Batticaloa Nacimiento …   Wikipedia Español

  • Sebald de Weert — Sebald or Sebalt de Weert (May 2 1567, Antwerp May 30 or June 1603, Batticaloa) was a Dutch captain and vice admiral of the Dutch East India Company (known in Dutch as Vereenigde Oost Indische Compagnie , VOC). He is most widely remembered for… …   Wikipedia

  • Sebald — ist ursprünglich ein deutscher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft 2 Personen mit Vornamen Sebald 3 Personen mit Familiennamen Sebald 4 Siehe auch …   Deutsch Wikipedia

  • Sebald Fyoll — (* zwischen 1400 und 1410 in Nürnberg; † 1462 in Frankfurt am Main; auch Sebald Fyol) war ein Maler der Spätgotik in Frankfurt am Main. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werk 3 Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Sebald Pögl der Jüngere — Sebald Pögl, Freiherr von Reifenstein (* ca. 1490; † 1. Juni 1540) war ein steirischer Hammerherr und Waffenfabrikant.[1] Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Religion 3 Familie …   Deutsch Wikipedia

  • Sebald Heyden — (* 8. Dezember 1499 in Bruck, heute Stadtteil von Erlangen; † 9. Juli 1561 in Nürnberg) war ein deutscher Kantor, Schulleiter und geistlicher Dichter. Heyden absolvierte ein Studium in Ingolstadt, das er mit dem …   Deutsch Wikipedia

  • Sebald De Weert — (1567 1603) fut un navigateur hollandais de la fin du XVIe siècle. Biographie Né à Anvers, Sebald de Weert fit partie d une expédition de découverte (1598), et laissa son prénom à trois îles du détroit de Magellan (les îles Sebaldines,… …   Wikipédia en Français

  • Sebald — can refer to:*Saint Sebaldus of Nuremberg *W. G. Sebald (1944 2001), German academic and writer *William J. Sebald *Hans Sebald Beham …   Wikipedia

  • Sebald Rutgers — Sebald Justinus Rutgers (1879 1961) fue un teórico y periodista marxista holandés que tuvo un importante papel en el ala izquierda del Partido Socialista de América. Fue asimismo un ingeniero, activo en la industria de construcción en la Unión… …   Wikipedia Español

  • Sebald Bopp — (d. 1502) was a German painter active around Bamberg. Little is known about him; his name is first recorded in Würzburg, where he was listed as a journeyman in 1474, but his earliest known work remains in his native town. This is a depiction of… …   Wikipedia

  • Sebald Pögl — ist der Name folgender Personen: Sebald Pögl der Ältere ( 1460– 1510), steirischer Waffenfabrikant Sebald Pögl der Jüngere ( 1490–1540), steirischer Hammerherr und Waffenfabrikant Diese Seite ist eine Begriffsklärung z …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.