Voltri


Voltri

Voltri est le quartier de Gênes à la périphérie occidentale de la ville.

Sommaire

Antiquité

Golfe de Gênes, avec Voltri comme extrémité septentrionale

Le centre en a été habité depuis longtemps et est situé au point le plus interne du golfe de Gênes, à 44° 24' 59" de latitude N et 8° 45' 8" de longitude E, donc il n'appartient strictement ni à la Riviera de l'Ouest, ni à celle de l'Est.

Noms divers

Capitale pre-romaine des tribus Veituriae (Viturii), dont il tire probablement son nom, le bourg reçoit diverses appellations: Hasta Veiturium, Vutri, Utris, Ulterium, Uccole (dans un journal anglais), Vulturium et encore Otri, Utri, Votori, Votri, dans les actes notariés médiévaux.

Epoque médiévale et moderne

La cité fut un des 3 podestariats (résidence d'un podestat) et un capitanat de la République de Gênes ; sa prospérité fut due à l'industrie du carton (y compris des statues en papier aggloméré ou mâché). Elle fut proclamée cité par décret royal en 1903. En 1926 l'autorité fasciste l'incorpora dans la Grande Gênes.

Situation hydrographique et portuaire, réseau routier

Son centre se situe autour de l'embouchure du torrent Leira (le 7 octobre 1970 une inondation catastrophique)

A Voltri on trouvait la première plage pour se baigner en venant de Gênes (l'autre, à l'ouest de Voltri, serait Vesima).

Sur son territoire se trouve, partagé avec le quartier de Pra', le VTE (Voltri Terminal Europa), port commercial pour la manutention des containers, ce qui a favorisé l'emploi dans le bourg, mais a aussi réduit grandement la qualité de la plage.

Derrière Voltri se fait la ramification entre l'Autostrada dei fiori (A10) et l'A26 Voltri-Gravellona Toce-Simplon qui relie Gênes avec la vallée du piémontaise et plus au Nord, avec le col du Simplon.

Routes

A26 et A10 à Voltri
  • Autoroute A10 (Gênes-Ventimille Autostrada dei fiori ) et A26 Voltri - Gravellona Toce

Autostrada dei trafori (des tunnels) - sortie Voltri[1]

  • Via Aurelia (antique voie romaine, équivalent d'une nationale française)
  • Chemin de fer: gare F.S. de Voltri sur la ligne Gênes - Vintimille

Monuments

  • Villa Brignole Sale Duchessa di Galliera[2]

Un parc de 25 ha qui commence avec le jardin du palais Brignole Sale et d'autres dépendances: Café, Laiterie, château Belvedere. Juste à côté des grilles deux églises : le couvent San Francesco, actuellement d'habitation irrégulière, en bas, et le Sanctuaire Madonna delle Grazie (ou San Nicolò) sur la colline. Dans le parc, quelques animaux sont présentés, surtout des daims.

  • Église Notre Dame des Anges (Angioli)
  • Église paroissiale Sant'Ambrogio, à l'Est de la rivière
  • Église paroissiale Sant'Erasmo, à l'Ouest de la rivière
  • Église de Santa Limbania
  • Oratorio (où se réunit la confrérie qui prie pour les défunts du pays, et qui abrite des mouvements sociaux : patronage, etc.)

Références

  1. Autostrade per l'Italia
  2. La duchesse de Galliera était aussi propriétaire de l'hôtel Matignon à Paris

Gastronomie

Comme les plats génois. Mais on note la focaccia della mattina avec ou sans oignons (sorte de fouace, pain à l'huile). Sont appréciés aussi les "focaccini de Crevari" réalisés à l'occasion fêtes populaires et des processions des confréries, en particulier pour les passionistes qui portent seul de monumentales croix à la verticale, exploit auquel il vaut mieux se préparer sous peine de se faire un tour de rein.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Voltri de Wikipédia en français (auteurs)