Volksgerichtshof


Volksgerichtshof

Le Volksgerichtshof (VGH, en français : « Tribunal du peuple ») était une cour spéciale, plus précisément un tribunal politique visant la condamnation pour haute trahison et atteinte à la sureté de l'État contre le régime nazi; il a été mis en place par Adolf Hitler après l'incendie du Reichstag en 1933.

Le tribunal siégeait alors dans les locaux du Neues Kammergericht (« nouvelle cour d'appel »), construit de 1909 à 1913 dans le quartier de Tempelhof-Schöneberg à Berlin. Après la guerre, celui-ci abrita le Conseil de contrôle allié, et plus particulièrement à partir du blocus de 1948, l'organisme chargé du contrôle des couloirs aériens menant à Berlin. Depuis 1990, le Neues Kammergericht a repris sa destination initiale, puisqu'il accueille désormais la cour constitutionnelle de Berlin.

Au 1er janvier 1943, le Tribunal du peuple comprenait 47 juges professionnels et 95 juges « bénévoles », dont 30 officiers, quatre officiers de police et quarante-huit SA, SS, NSKK et chefs des Jeunesses hitlériennes. En 1944, le nombre des assesseurs était monté à 173 et le nombre de procureurs du Reich à 179.

Sommaire

Présidents

  • Fritz Rehn du 1er juillet 1934 au 18 septembre 1934.
  • Otto Georg Thierack à partir de 1936.
  • Roland Freisler d'août 1942 au 3 février 1945. C'est sous sa présidence que le plus grand nombre de condamnations ont été prononcées.
  • Harry Haffner du 14 mars au 24 avril 1945.

Principales victimes

Le Tribunal du peuple et la justice d’après-guerre

En 1956, le Tribunal constitutionnel fédéral a accordé aux membres du Tribunal du peuple le « privilège du juge » (Richterprivileg) selon lequel personne ne pouvait être condamné en raison d'une infraction à la loi ou d'autres délits pénaux, s'il s'en était tenu aux lois alors en vigueur et n'avait pas reconnu le caractère criminel de son action. En 1991, le ministère public de Berlin a définitivement arrêté les procédures d'enquête, bien que le Bundestag, le 25 janvier 1985, ait qualifié à l'unanimité le Tribunal du peuple d’« instrument de terreur ayant servi à l'imposition du despotisme national-socialiste ». C'est seulement en 1988 que les jugements du Tribunal du peuple et des autres cours spéciales ont été abolis par une loi. Aucun des quelque cinq cent soixante-dix juges et procureurs n'a été contraint de s'expliquer. Seulement quatre personnes ont été inculpées par la République fédérale d'Allemagne pour aide et dénonciation.

Le 2e sénat du Volksgerichtshof

Pendant la guerre, un tribunal itinérant, le 2e sénat du Volksgerichtshof est plus particulièrement chargé de juger les affaires concernant les étrangers emprisonnés en Allemagne.

  • travailleurs requis ou volontaires
  • prisonniers de guerre
  • résistants et politiques

Dans les deux premières catégories, les cas les plus courants sont des accusations de vol, sabotage, espionnage, pillage de quartiers bombardés, etc. Les résistants et les politiques sont inculpés de haute trahison (espionnage ou intelligence avec l'ennemi). Les condamnations sont sévères. La peine de mort est fréquente. Les peines de prison à temps sont effectuées dans une maison de travaux forcés ou dans un camp.

Ont été jugés par le 2e sénat du VGH les militants de l'Armée des Volontaires, du réseau Saint-Jacques et du réseau Hector (affaire "Porto"), de La France Continue et de Combat Zone Nord (affaire "Kontinent")...

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Volksgerichtshof de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Volksgerichtshof — Der Volksgerichtshof (VGH) war 1934 als Sondergericht zur Aburteilung von Hoch und Landesverrat gegen den NS Staat in Berlin eingerichtet worden. 1936 wurde er ein ordentliches Gericht. Gebäude des Kammergerichts, in dem ab August 1944 auch der… …   Deutsch Wikipedia

  • Volksgerichtshof — …   Wikipedia Español

  • Volksgerichtshof — Vọlks|ge|richts|hof, der (nationalsoz.): Sondergericht während des Dritten Reiches (mit Sitz in Berlin) zur Verfolgung aller Handlungen, die während der NS Zeit als strafwürdig definiert waren. * * * Volksgerichtshof,   Sondergerichtshof im… …   Universal-Lexikon

  • Volksgerichtshof — Vọlks|ge·richts·hof der; hist; ein besonderes Gericht während der Zeit des Nationalsozialismus in Deutschland, das wegen seiner unmenschlichen Urteile gefürchtet war …   Langenscheidt Großwörterbuch Deutsch als Fremdsprache

  • Volksgerichtshof: Verfahren gegen die Widerstandskämpfer des 20. Juli 1944 —   Nach dem Scheitern des Attentats vom 20. Juli 1944 nahmen nun Hitler und Himmler, der jetzt zum Befehlshaber des Ersatzheeres ernannt wurde, die Verfolgung der dem Widerstand zugerechneten Personengruppen auf. Die Offiziere wurden aus der… …   Universal-Lexikon

  • Liste der Richter am Volksgerichtshof — Diese Liste der Richter am Volksgerichtshof (VGH) in Berlin umfasst nur hauptamtliche Richter. Richter, die am VGH sowohl als Richter wie auch als Staatsanwalt tätig wurden, werden ebenfalls aufgelistet. Falls Richter nach 1945 im juristischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Oberster Volksgerichtshof der Volksrepublik China — Der Oberste Volksgerichtshof der Volksrepublik China (中华人民共和国最高人民法院) ist der höchste Gerichtshof in der Volksrepublik China. Ihm obliegt die Kontrolle der Rechtsprechung der chinesischen Volksgerichte aller Instanzen. Der Volksgerichtshof ist dem …   Deutsch Wikipedia

  • Tribunal du peuple — Volksgerichtshof Le Tribunal du peuple (Volksgerichtshof, VGH) était une cour spéciale, plus précisément un tribunal politique visant la condamnation pour haute trahison et atteinte à la sureté de l État contre le régime nazi. Il a été mis en… …   Wikipédia en Français

  • Personen der Weißen Rose Hamburg — Die Liste der Personen der Weißen Rose Hamburg ist eine Ergänzung zum Artikel über die Weiße Rose Hamburg. Es werden in alphabetischer Reihenfolge die Beteiligten und Nahestehenden der Widerstandsgruppe aufgezählt. Sie bestand aus mehreren… …   Deutsch Wikipedia

  • Wilhelm Bruner — Bruner bei der feierlichen Eröffnung des Volksgerichtshofs am 14. Juli 1934 auf der Empore rechts neben dem Präsidenten Fritz Rehn …   Deutsch Wikipedia