Voie auxiliaire


Voie auxiliaire

En conception routière, une voie auxiliaire[1] désigne une bande de chaussée juxtaposée aux voies de circulation. Il s'agit selon les cas, de bandes de stationnement, de voies de changement de vitesse (accélération ou insertion et décélération) ou de voies affectées à des usages autres que l'écoulement normal en section courante[2].

Sommaire

Voie d'insertion

La voie d’insertion[3] ou voie d'accélération est une voie de changement de vitesse ayant les rôles suivants :

  • Permettre à un véhicule entrant d'atteindre une vitesse telle qu'il puisse se mêler en toute sécurité à la circulation principale
  • Réserver la distance nécessaire pour cette manœuvre
  • Donner aux conducteurs du flot principal le temps et la distance nécessaires pour l'exécution des manœuvres adaptées. Le terme voie d'insertion est utilisé pour les autoroutes.

Voie de décélération

La voie de décélération[4] est une voie de changement de vitesse dont le rôle est de permettre à un véhicule désirant quitter la route de ralentir à la vitesse imposée par le virage rencontré à la sortie du courant de circulation rapide.

Bande de stationnement ou Bande d'arrêt d'urgence

La bande de stationnement[5] est une bande disposée latéralement à la chaussée et affectée essentiellement au stationnement des véhicules, permanent ou en urgence. Sur les autoroutes européennes, la bande d'arrêt d'urgence est une bande dérasée suffisamment large; en Amérique du nord, elle est habituellement asphaltée.

Voie pour véhicules lents

La voie pour véhicules lents[6] est une voie adjointe, en rampe, aux voies normales et affectée à la circulation des véhicules lents, dans le but d'éviter une réduction locale de la qualité de service.

Voie de circulation en période d'affluence

En France, sur le tronçon commun entre l'autoroute A86 et l'autoroute A4 à l'est de Paris, la voie auxiliaire correspond à la bande d'arrêt d'urgence qui se transforme en voie de circulation aux heures d'affluence. Cette expérimentation est une exception au code de la route français.

Notes et références

  1. Auxiliary lane en anglais
  2. cf Capacité des routes - Service des Études et Recherches de la Circulation Routière - 1966 - France - traduction de Highway capacity manual édité par la National Academy of sciences - National research council (highway research board) - Washington DC 1965 - US
  3. Acceleration lane en anglais
  4. deceleration lane en anglais
  5. Parking lane en anglais
  6. Climbing lane en anglais



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Voie auxiliaire de Wikipédia en français (auteurs)