Babouri Farès


Babouri Farès

Farès Babouri

Farès Babouri (1965) est l'auteur de deux ouvrages publiés en Algérie : le premier est un recueil de poésie Le Jardin d'alcôve, éditions Le Fennec, 1994, et un beau livre sur sa ville natale Béjaïa, 2002, réédité en 2007 aux éditions Madani. Ajoutons à cela, ses nombreuses traductions (français, anglais, arabe) de documents ainsi que le livre de Marc Schweizer, L'Aloès, la plante qui guérie (en arabe, 2006).

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de l’Algérie Portail de l’Algérie
Ce document provient de « Far%C3%A8s Babouri ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Babouri Farès de Wikipédia en français (auteurs)