Vitamine B1


Vitamine B1
Thiamine
Thiamin.svg
Thiamine-3D-vdW.png
Structure de la thiamine
Général
Nom IUPAC 2-[3-[(4-amino- 2-methyl- pyrimidin- 5-yl) methyl]- 4-methyl- thiazol- 5-yl] ethanol
Synonymes vitamine B1, aneurine
No CAS 59-43-8
No EINECS 200-425-3
Code ATC A11DA01
DrugBank DB00152
PubChem 6042
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C12H17ClN4OS  [Isomères]
Masse molaire[1] 300,808 ± 0,019 g·mol-1
C 47,91 %, H 5,7 %, Cl 11,79 %, N 18,63 %, O 5,32 %, S 10,66 %,
Propriétés physiques
T° fusion 248 °C (décomposition)[2]
Solubilité 1 g·ml-1 (eau);

1 g·100 ml-1 (alcool) ;
1 g dans 18 ml de glycérol,
100 ml d'alcool à 95%,
315 ml d'alcool absolu ;
Plus sol. dans le méthanol ;
Sol. dans le propylène glycol ;

Pratiquement insol. dans l'éther, le benzène, l'hexane, le chloroforme[3]
Écotoxicologie
DL50 301 mg·kg-1 (souris, s.c.)[2]
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La vitamine B1, correspondant à la thiamine, ou aneurine, est une vitamine hydrosoluble. C'est un précurseur métabolique de la thiamine pyrophosphate (TPP), une coenzyme essentielle à certaines décarboxylases. Elle est indispensable à la transformation des glucides en énergie par le cycle de Krebs et est nécessaire au bon fonctionnement du système nerveux et des muscles. Elle permet en particulier la dégradation du pyruvate, toxique pour le système nerveux.

Chez l'homme, une carence alimentaire en vitamine B1 cause le béribéri et peut aussi causer une encéphalopathie de Gayet-Wernicke.

Découverte par le Japonais Suzuki Umetaro qui cherchait à soigner cette maladie et la nomma acide abérique, c'est la première vitamine à avoir été isolée par Casimir Funk en 1912. Sa formule chimique a été établie en 1931 par Robert R. Williams et Adolf Otto Reinhold Windaus, et sa synthèse réalisée par Andersag en 1936.

La vitamine B1 est citée comme pouvant empêcher les piqûres de moustiques, mais cela n'a pas été établi scientifiquement, au contraire[4].

Sommaire

Besoins en vitamine B1

Les besoins estimés[5] sont de 1,3 mg à 1,5 mg par jour. Chez l'adulte en bonne santé, l'absorption digestive est de 4,5 % de la dose ingérée, et passe à 1,5 % en cas d'alcoolo-dépendance.

Sources

Aliment Teneur
(mg/100 g)
Levure de bière en paillettes 30 - 35
Graine de tournesol séchée 2,2964[6]
Germe de blé 2,05[7]
Levure de bière sèche 1,82[7]
Graines de soja 1,3[7]
Levure de boulanger (à ne pas confondre avec la levure chimique) 1 - 2
Œufs de poisson 1 - 1,2
Noix de macadamia 1,195[6]
Salami sec 0,93[6]
Graine de pavot 0,849[6]
Pistache 0,84[6]
Bacon cru 0,751[6]
Chipolata 0,741[6]
Jambon 0,741[6]
haricots secs et petits pois 0,68[7]
Noix de pécan 0,66[6]
Paprika 0,645[6]
Chorizo 0,63 [6]
Graine de cumin 0,628[6]
Noix du brésil 0,617[6]
Porc 0,6 - 0,95[7]
Petit lait séché 0,5[7]
Noix, noisettes 0,5
Lentilles sèches 0,43
Rognons 0,37
Riz brun 0,3[7]
Foie de bœuf 0,3[7]
Châtaignes 0,2 - 0,3
Amandes, cacahuètes 0,2 - 0,3
Pain complet 0,25
Huîtres 0,25
Poisson 0,05 - 0,09[7]
Asperge 0,143
Pomme de terre 0,17[7]
Œufs 0,07[7]
Végétaux (fruits, feuilles, tiges, racines) 0,06 - 0,07[7]
Chou-fleur 0,057
Chou frisé 0,053
Lait entier 0,03 - 0,07[7]
Riz blanc 0,05[7]

Notes et références

  1. Masse molaire calculée d’après Atomic weights of the elements 2007 sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b (en) « Thiamine » sur ChemIDplus, consulté le 9 août 2009
  3. « VITAMIN B1 » dans la base de données Hazardous Substances Data Bank, consulté le 18 septembre 2009
  4. (en) Mark S. Fradin, M.D., and John F. Day, Ph.D., Comparative Efficacy of Insect Repellents against Mosquito Bites, dans The new england journal of medecine (NEJM) numéro 1 du 4 juillet 2002, volume 347:13-18, [lire en ligne (page consultée le 11 août 2009)]
  5. Diététique et nutrition, Masson, 7eme édition
  6. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m LaNutrition.fr, 15 novembre 2008
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n (en) David Burdick, Kirk-Othmer encyclopedia of chemical technology 4th ed. : Thiamine (B1), vol. 25, John Wiley & Sons. 

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vitamine B1 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vitamine C — Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • vitamine — [ vitamin ] n. f. • 1913; mot angl. (1912); du lat. vita « vie » et amine ♦ Substance indispensable au bon fonctionnement de l organisme, apportée en petite quantité par l alimentation. La plupart des vitamines ne peuvent être synthétisées par l… …   Encyclopédie Universelle

  • vitaminé — vitamine [ vitamin ] n. f. • 1913; mot angl. (1912); du lat. vita « vie » et amine ♦ Substance indispensable au bon fonctionnement de l organisme, apportée en petite quantité par l alimentation. La plupart des vitamines ne peuvent être… …   Encyclopédie Universelle

  • Vitamine — sind organische Verbindungen, die der Organismus nicht als Energieträger, sondern für andere lebenswichtige Funktionen benötigt, die jedoch der Stoffwechsel zum größten Teil nicht synthetisieren kann. Sie müssen deshalb mit der Nahrung… …   Deutsch Wikipedia

  • Vitamine A — (Rétinol) Écriture topologique du Rétinol Gén …   Wikipédia en Français

  • Vitamine M — Vitamine B9 Vitamine B9 Structure chimique de la vitamine B9 Général Synonymes acide folique vitamine M fola …   Wikipédia en Français

  • Vitamine —   [v ; lateinisch vita »Leben« und Amine], Singular Vitamin das, s, zusammenfassende Bezeichnung für eine Gruppe chemisch sehr unterschiedlicher, v. a. von Pflanzen und Bakterien synthetisierter Substanzen, die für den Stoffwechsel der …   Universal-Lexikon

  • Vitamine H — Vitamine B8 Traduction à relire Biotin → …   Wikipédia en Français

  • Vitamine PP — Vitamine B3 Pour les articles homonymes, voir B3 et PP. acide nicotinique …   Wikipédia en Français

  • Vitamine A — ● Vitamine A vitamine liposoluble indispensable à la vision (notamment crépusculaire), à la croissance, au système immunitaire, au métabolisme des hormones stéroïdes, à la différenciation des tissus, etc …   Encyclopédie Universelle

  • Vitamine B1 — ● Vitamine B1 vitamine hydrosoluble qui intervient notamment dans le métabolisme énergétique des cellules …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.