Vigilance éternelle

Vigilance éternelle

Vigilance

Page d'aide sur l'homonymie Pour pour le contradicteur de saint Jérôme, voir Vigilance (prêtre).

En psychologie, la vigilance est une forme de l'attention d'un individu en train d'accomplir une tâche particulière.

Son attention prend un aspect d'intensité pour solliciter l'ensemble de ses capacités de perception et les concentrer sur le déroulement de la tâche.

La vigilance qui se déploie spontanément est un bon indice de motivation dans beaucoup de situations.

En neurologie on s'intéresse plus particulièrement aux aspects déficitaires de la vigilance. Le niveau de vigilance peut être évalué par diverses échelles et sert à classifier les altérations de l'état de conscience. La plus connue des échelles d'évaluation de la vigilance est l'échelle de Glasgow, utilisée notamment en neuro-traumatologie pour déterminer la profondeur d'un coma.

Certains courants spirituels et philosophiques appellent vigilance l'état d'attention non dirigée (voir méditation). A l'inverse de l'acception du domaine de la psychologie, cette attention n'est pas concentrée sur une tâche ou un objet, mais "ouverte" sur l'ensemble du champ perceptif, aussi bien externe qu'interne (environnement visuel, auditif, respiration, douleurs, démangeaisons, etc...). Le sujet est ainsi réceptif à la totalité de son environnement.

Wiktprintable without text.svg

Voir « vigilance » sur le Wiktionnaire.

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail de la spiritualité Portail de la spiritualité
  • Portail de la psychologie Portail de la psychologie
Ce document provient de « Vigilance ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vigilance éternelle de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»