Victoria Cross


Victoria Cross

Croix de Victoria

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Ordre royal de Victoria.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Croix de Victoria (homonymie) et Victoria.
Croix de Victoria
Victoria Cross Medal Ribbon & Bar.jpg
Victoria Cross (Canada) ribbon bar.png

Avers de la médaille.
Ruban: 32mm, cramoisi (ruban bleu pour les récompenses navales 1856–1918).
Décerné(e) par le Royaume-Uni et certains pays du Commonwealth
Type Médaille militaire
Éligibilité Britannique, membres du Commonwealth et forces alliées (l'éligibilité a varié au cours du temps).
Décerné(e) pour "... most conspicuous bravery, or some daring or pre-eminent act of valour or self-sacrifice, or extreme devotion to duty in the presence of the enemy."[1]
Statut Toujours décernée
Statistiques
Création 29 janvier 1856
Première attribution 1856
Dernière attribution 2006
Nombre d'attribution 1 356
Ordre de préséance
Équivalent George Cross
Médaille inférieure Conspicuous Gallantry Cross

La croix de Victoria - Victoria Cross -, est la distinction militaire suprême de l'armée britannique et du Commonwealth britannique. Instituée le 29 janvier 1856 par un arrêt royal de la reine Victoria, la Victoria Cross vise à ne récompenser que les prouesses militaires accomplies en face de l'ennemi. Elle doit être attribuée de la manière la plus "démocratique" possible en ne prenant en compte ni le grade, ni la religion, la race ou la condition sociale du récipiendaire ; la reine insista sur le fait que cette décoration exceptionnelle ne serait en aucune manière un ordre, contrairement à celui de la Jarretière ou du Bain, et ne serait donc point accompagnée d'un titre nobiliaire et ne comprendrait aucune hiérarchie honorifique en son sein. Il était bien entendu, aux dires mêmes de sa créatrice, qu'elle serait la plus prisée des décorations parmi tous les membres, officiers ou simples soldats, des unités tant navales que militaires. Dès 1858, un décret royal inclut les marins ayant pu, par leur seul courage, sauver un navire. Ainsi elle fut aussi accordée dans de rares cas en hommage à d'autres gestes courageux.

Cette décoration en bronze, en forme de croix, porte l'écusson royal et les mots « For Valour ». Le ruban est rouge pourpre. Les récipiendaires peuvent faire suivre leur nom des initiales "VC". La croix de Victoria canadienne est identique aux croix du Royaume-Uni sauf pour l'inscription Pro Valore. Les gouvernements d'Australie et de Nouvelle-Zélande ont également institué leur croix de Victoria, la croix de Victoria australienne en 1991 et la croix de Victoria néo-zélandaise en 1999.

Sommaire

Evolution de la Victoria Cross

Cette médaille est abandonnée au Canada en 1972 quand on institue des décorations canadiennes pour bravoure. Toutefois, en avril 1987, le gouvernement conservateur de Brian Mulroney demande au directeur adjoint de la Chancellerie des ordres et décorations du Canada d'en examiner la réinstitution. En 2005, l'ancien brigadier-général Pierre Senécal a proposé de remplacer la Victoria Cross par la Croix de Vimy en souvenir de la bataille de la crête de ce nom au cours de laquelle près de 4 000 soldats canadiens ont été tués en 1917.

Quelques hommes décorés

Les premiers récipiendaires remontent à la guerre de Crimée. Parmi eux, un lieutenant canadien, Alexander Roberts Dunn, a mérité la croix de Victoria pour son héroïsme au cours de la charge de la brigade légère lors de la bataille de Balaklava.

Au fil des années, 94 Canadiens au total ont reçu cette distinction (de leur vivant ou à titre posthume), dont des Canadiens intégrés aux forces armées d'autres pays du Commonwealth et certains étrangers servant dans des unités canadiennes. Deux individus ont mérité la Croix de Victoria sans tuer ni blesser personne : dans les années 1860, le soldat Timothy O'Hea a sauvé 800 immigrants allemands lors d'un feu ferroviaire à Danville (Québec) et le capitaine le R.P. John Weir Foote du The Royal Hamilton Light Infantry durant le Débarquement de Dieppe en 1942.

22 Néo-Zélandais ont reçu la Victoria Cross dont 13 durant la Grande Guerre. Le premier à avoir obtenu la VC est Charles Neaphy en 1864 lors des guerres Maoris. William James Hardham fut décoré pour son action lors de la guerre des Boers (1901). Cyril Ruston Guyton Bassett est le premier des Néo-Zélandais à recevoir la VC lors de la Grande Guerre à Gallipoli. Sous le feu de l'ennemi, il installa des lignes téléphoniques et, non sans humour, affirma "qu'il était si petit par la taille que les balles lui passaient au-dessus". Henry James Nicholas, VC MM, récipiendaire de la VC en 1917 est tué lors des dernières opérations militaires de la guerre le 23 octobre 1918 à Beaudignies près du Quesnoy (Nord-France). 8 Néo-Zélandais furent décorés de la VC lors de la seconde guerre mondiale pour des opérations en Crête, en Egypte, Tunisie, aux Pays-Bas, en Allemagne et sur l'Atlantique.

A noter que le Major General Lord Bernard Cyril Freyberg, gouverneur général de Nouvelle Zélande de 1946 à 1952 reçut la VC en 1916 lors de la bataille de la Somme tandis qu'il servait dans l'armée anglaise. Il est considéré comme le symbole des liens qui unissent les deux nations, anglaise et néo-zélandaise.

Trois personnes ont vu la croix de Victoria leur être attribuée deux fois (VC and Bar) - Noel Chavasse (1916 et 1917 (tué)), Arthur Martin-Leake (1902 et 1914), et Charles Upham (1941 et 1942).

Les derniers récipiendaires canadiens Ernest Alvia ("Smokey") Smith (1944), et indien, Umrao Singh (1944), sont décédé en 2005.

Ntons qu'une croix semblable, la Victorious Cross (VC) a été créée par Idi Amin Dada, afin de copier la Victoria Cross.

Voir aussi

Notes et références

  1. Military Honours and Awards, Defence Internet, UK Ministry of Defence. Consulté le 30 janvier 2007

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Croix de Victoria ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Victoria Cross de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Victoria cross — Victoria Vic*to ri*a, n. [NL.] 1. (Bot.) A genus of aquatic plants named in honor of Queen Victoria. The {Victoria regia} is a native of Guiana and Brazil. Its large, spreading leaves are often over five feet in diameter, and have a rim from… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Victoria Cross — n the full name of the ↑VC …   Dictionary of contemporary English

  • Victoria Cross — n. the highest British Commonwealth military decoration, awarded for deeds of exceptional valor …   English World dictionary

  • Victoria Cross — For the abbreviation, see VC. For other uses, see Victoria Cross (disambiguation). Victoria Cross …   Wikipedia

  • Victoria Cross — Vorderseite des Victoria Kreuzes und Wiederholungsspange Das Victoria Cross (deutsch: „Victoria Kreuz“) ist die höchste Kriegsauszeichnung der Streitkräfte des Vereinigten Königreichs und einiger Staaten des Commonwealth. Es wird für… …   Deutsch Wikipedia

  • Victoria Cross — /vɪktɔriə ˈkrɒs/ (say viktawreeuh kros) noun 1. the highest bravery award in the imperial honours system, the decoration being in the shape of a bronze Maltese cross, awarded to members of the armed services for acts of conspicuous bravery in the …   Australian English dictionary

  • Victoria Cross — a British decoration awarded to soldiers and sailors for acts of conspicuous bravery in the presence of the enemy. Abbr.: V.C. [1855 60] * * * ▪ British military decoration       the highest decoration for valour in the British armed forces,… …   Universalium

  • Victoria Cross — UK [vɪkˌtɔːrɪə ˈkrɒs] / US [vɪkˌtɔrɪə ˈkrɔs] noun [countable] Word forms Victoria Cross : singular Victoria Cross plural Victoria Crosses a medal given to British soldiers for very brave acts …   English dictionary

  • VICTORIA CROSS —    a naval and military decoration in the shape of a Maltese cross, instituted by Queen Victoria in 1856 for conspicuous bravery in the presence of an enemy …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Victoria Cross — n. a decoration awarded for conspicuous bravery in the armed services, instituted by Queen Victoria in 1856 …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.