Via ferrata


Via ferrata
Via ferrata à Savoie Grand Revard

La via ferrata est un itinéraire sportif, situé dans une paroi rocheuse, équipé avec des éléments spécifiques (câbles, échelles, etc.) destinés à faciliter la progression et optimiser la sécurité des personnes qui l'utilisent. Parcourir une via ferrata est une activité intermédiaire entre randonnée et escalade.

Sommaire

Historique

La première via ferrata française date de 1988[1], elle s'est depuis démocratisée en France et en Suisse dans les années 1990, bien qu'elle existe sous diverses formes dans les Alpes depuis plus de soixante ans.

C'est l'armée italienne qui est à l'origine de cette activité puisque c'est elle qui a commencé dès le début du XXe siècle à équiper certains passages escarpés des Dolomites avec des mains courantes et des échelons pour permettre aux troupes alpines de traverser ces passages avec du matériel lourd[2].

Niveaux de difficulté

Les via ferrata sont présentées par niveau de difficulté :

  1. F : facile
  2. PD : peu difficile
  3. AD : assez difficile
  4. D : difficile
  5. TD : très difficile
  6. ED : extrêmement difficile

Ces notations sont parfois suivies d'un + ou d'un - (ex: F + ou TD -) pour préciser la difficulté.

Les voies F et PD peuvent être pratiquées par des enfants même jeunes. Les voies TD et ED ne sont jamais très techniques, mais demandent par contre une bonne résistance à l'effort et une certaine force.

La via ferrata est accessible à tous. Le seul facteur limitant est la peur du vide qui est souvent présent sur ces itinéraires.

Le matériel de via ferrata

Tout pratiquant ne peut s'engager dans la voie qu'avec un matériel indispensable :

  • un baudrier d'escalade ;
  • une longe de via ferrata, équipée d'un système de frein et de deux mousquetons, qui permet d'amortir les chutes éventuelles et qui est spécifique à l'activité ;
  • un casque.

Il est également préférable d'emporter comme dans toute activité de montagne :

  • une corde d'escalade et des mousquetons ;
  • des chaussures appropriées ;
  • des gants ;
  • un sac à dos avec des vivres ;
  • une gourde ;
  • une vache pour s'accrocher à un barreau en cas de fatigue (conseillé).

Pratique

Au début de chaque via ferrata française, vous retrouverez un panneau comportant des explications sur la pratique et sur la voie (durée, niveau de difficulté, itinéraire d'approche et de retour ...).

Muni de l'équipement décrit plus haut, le pratiquant se « mousquetonne » au câble à l'aide des deux mousquetons de sa longe de via ferrata. Ce câble parcourt l'ensemble de la voie, il est entrecoupé de points d'arrêt. Arrivé à un point d'arrêt, le pratiquant passe les deux mousquetons l'un après l'autre (de telle façon qu'il soit toujours attaché au câble) sur la suite du câble. Il convient de laisser au moins deux points d'arrêt entre chaque pratiquant pour que celui du dessus n'entraîne pas l'autre dans sa chute éventuelle.

Les jeunes, les débutants, et aussi ceux qui le préfèrent, peuvent (ou doivent) être encordés comme en escalade classique.

Attention, la chute en via ferrata est violente et souvent aggravée par la présence des échelles et des mains courantes métalliques. Heureusement la chute y est très rare.

Quelques via ferrata

Voici une énumération de quelques via ferrata majeures en France :

Consulter la liste plus complète (mais non exhaustive) des via ferrata en France ainsi que dans le monde

Notes et références

  1. Via Ferrata de la Falaise sur http://www.hautes-alpes.net/. Consulté le 20 juin 2011. « Cet itinéraire historique situé vers le cimetière des Vaudois est la première Via Ferrata créée en France en 1988, l’auteur en est Lionel Condemine. »
  2. Un peu d'histoire sur http://viaferratafr.free.fr/. Consulté le 20 juin 2011

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Via ferrata de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vía ferrata — Cascada Federica en la Ferrata Olmo Urquiza, Montsec d Ares. Una vía ferrata es un itinerario tanto vertical como horizontal (flanqueo) equipado con diverso material: clavos, grapas, presas, pasamanos, cadenas, puentes colgantes y tirolinas, que… …   Wikipedia Español

  • Via ferrata — A via ferrata (Italian for iron road . Plural vie ferrate . In German, Klettersteig ) is a mountain route which is equipped with fixed cables, stemples, ladders, and bridges. The use of these allows otherwise isolated routes to be joined to… …   Wikipedia

  • Via Ferrata — Am Gamsängersteig auf die Ellmauer Halt, Wilder Kaiser Ein Klettersteig ist ein mit Eisenleitern, Eisenstiften, Klammern (als Trittstufen) und (Stahl )Seilen gesicherter (versicherter) Kletterweg am natürlichen oder künstlichen Fels. Früher… …   Deutsch Wikipedia

  • Via Ferrata — Klettersteig …   Universal-Lexikon

  • Via Ferrata — Виа феррата …   Энциклопедия туриста

  • Via ferrata de Grenoble — 45° 11′ 43″ N 5° 43′ 16″ E / 45.195405, 5.721163 …   Wikipédia en Français

  • Listes De Via Ferrata — Pour consulter un article plus général, voir : Via ferrata. Sommaire 1 En Allemagne 2 En Andorre 3 En Autriche 4 Au Canada …   Wikipédia en Français

  • Listes de via ferrata — Pour consulter un article plus général, voir : Via ferrata. Sommaire 1 En Allemagne 2 En Andorre 3 En Autriche 4 Au Canada …   Wikipédia en Français

  • via (1) — {{hw}}{{via (1)}{{/hw}}s. f. 1 Strada: via comunale, provinciale, nazionale, statale | Strada urbana lungo la quale si svolge il traffico di pedoni e di veicoli: abitiamo in via Dante | Via senza uscita, (fig.) situazione complessa e pericolosa,… …   Enciclopedia di italiano

  • Via — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français