Vesdre


Vesdre

50° 35′ 24″ N 6° 13′ 00″ E / 50.59, 6.21667

la Vesdre
(Weser)
La Vesdre à Pepinster
La Vesdre à Pepinster
KaartVesder.jpg
Localisation
Caractéristiques
Longueur 71 km
Bassin 703 km2
Bassin collecteur la Meuse
Débit moyen 11,4 m3⋅s-1 (Liège)
Régime Pluvial
Cours
Se jette dans l' Ourthe
Géographie
Pays traversés Drapeau de Belgique Belgique
Drapeau d'Allemagne Allemagne

La Vesdre (allemand: Weser) est une rivière belgo-allemande située dans l'Eifel, affluent de l'Ourthe, donc sous-affluent de la Meuse.

Sommaire

Géographie

Elle prend sa source à l'est des Hautes Fagnes belges, près du village allemand de Konzen, commune de Montjoie (Monschau), à quelques kilomètres à peine de la frontière belge. Près de Roetgen une déviation de 2,5 km a été construite pour éviter d'éventuelles pollutions bactériennes. Avec la Ghete (allemand: Getz) elle alimente le barrage d'Eupen qui sert de point de captage d'eau potable.

Étymologie

Le nom Vesdre (Weser en Allemagne et dans la partie germanophone de la Belgique) provient du très vieux vocable Vizara ou Izara, formé de deux racines préceltiques (ligures) accolées. La première, viz- ou iz-, et la seconde -ara. Iz ou viz signifiant vallée creuse, et ara voulant dire cours d'eau, le mot Vizara ou Vesdre signifie donc cours d'eau dans la vallée creuse.

Les deux racines se rencontrent dans bien d'autres noms de cours d'eau d'Europe, tant dans l'ancienne Gaule que dans les régions avoisinantes. On reconnait aisément Viz-ara dans le nom du fleuve du nord de l'Allemagne arrosant Brême et qui s'appelle Weser (prononcez véz-er), ainsi que dans les noms Vézère et Auvézère, tous deux cours d'eau du Limousin et d'Aquitaine.

La forme iz-ara se retrouve bien sûr dans le nom de la grande rivière française appelée Isère, qui d'ailleurs a donné son nom à un important département.

Mais elle constitue aussi l'origine du nom de la rivière Isar qui arrose Munich en Bavière, et dans celui du petit fleuve franco-belge Yser, tous deux provenant de izara, ou encore dans le nom que les romains donnaient à l'Oise : Isara c'est-à-dire iz-ara. L'adjectif isarien a d'ailleurs subsisté en français moderne pour qualifier ce qui se rapporte à l'Oise.

Histoire

La Vesdre à Olne et Fraipont

Au Moyen Âge

Au Moyen Âge, appelée la Grande-Eau, en wallon: Grânte Ëwe. Elle sépare le ban d’Olne de la Seigneurie de la Haute-Fraipont et, face à Coucoumont de la Basse-Fraipont. On tirait une ligne imaginaire au milieu du lit de la rivière et la moitié qui coulait le long du ban d’Olne lui appartenait. Sur la longueur du ban d'Olne, le seigneur a le droit de pêche et le cède à des pêcheurs affermés par le prévôt de Saint-Adalbert. Ils doivent payer un saumon annuel à chacun des fonctionnaires de la cour d'Olne: le mayeur, le foustî (garde-champètre), et les sept échevins, chargés de la police des eaux. Une source de 1399 précise qu'on ne peut pêcher que le jour et on ne peut pas prendre de poisson caché par une main fermée! ([1])

Article détaillé : Histoire du ban d'Olne.

Au XVIIIe siècle

  • Contrairement à ce qu’on imagine souvent, la Vesdre est navigable au XVIIIe siècle de Chênée à Goffontaine. Dix-sept digues sur ce parcours sont équipées d’un pertuis qui permet le passage de barques à fond plat.([2])

Hydrologie

Les principaux affluents de la Vesdre sont la Ghete, la Helle, la Gileppe, et la Hoëgne.

Après un parcours d'environ 60 km, la Vesdre rejoint l’Ourthe à Chênée (Liège), 2600 m avant que celle-ci ne rejoigne la Meuse.

Elle arrose Eupen, Dolhain, Verviers, Pepinster, Prayon et Chaudfontaine.

L'eau de la Vesdre venant principalement des Hautes Fagnes est très pauvre en minéraux, donc idéale pour laver les laines. Ceci a favorisé l'implantation d'industries du textile au XVIIIe siècle dans la vallée. Celle-ci fit d'ailleurs l'objet de "guerres des eaux" (avec construction de divers détournements) entre la haute-Vesdre et le bassin de la Gileppe avant la souveraineté complète de la Belgique sur la région à partir de 1920 (voir Barrage de la Gileppe#Particularités_hydrographiques).

Affluents

  • la Ghete
  • la Helle à Eupen
  • la Gileppe à Limbourg
  • la Hoëgne à Pepinster
  • le Ry de La-Saute
  • le Ri de Vaux
  • la Magne à Trooz
  • le Ri du Cheneau
    • Petit ruisseau qui est la limite primitive de la paroisse de Fléron au XIIe siècle, et probablement la limite du domaine des Pépinides – ancêtres de la dynastie carolingienne – au VIIe siècle.

Débit

Le débit moyen observé à Chênée (Liège) entre 1995 et 2004 est de 11,4 m³ par seconde. Durant la même période on a enregistré :

  • Un maximum moyen de 14,7 m³ en 2002.
  • Un minimum moyen de 6,3 en 1996.

Source : Région Wallonne[3].

Citations culturelles

L'écrivain Victor Hugo dit de la vallée de la Vesdre qu'elle est "la plus ravissante vallée qu'il y ait au monde,qui est quelquefois un ravin, souvent un jardin, toujours un paradis"


Galerie photos

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Notes et références

  1. Moutschen JPh, Dumont Br. & all, Visages d'Olne 2006
  2. Moutschen JPh, Dumont Br. & all, Visage d'Olne, 2006
  3. Région wallonne - débit des principaux cours d'eau [xls]

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vesdre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vesdre — Vesdre, Fluß in Belgien, entspringt zwei Stunden östlich von Eupen, fließt durch Verviers u. mündet nach elfstündigem Lauf durch ein anmuthiges Thal in die Ourthe in der Nähe von Lüttich …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Vesdre — (spr. wǟdr , deutsch Weser), rechter Nebenfluß der Ourthe, entspringt auf dem Hohen Venn in Rheinpreußen, fließt in tiefem Tal meist in westlicher Richtung und mündet nach 71 km langem Lauf südöstlich von Lüttich. Oberhalb Limburg strömt ihr… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Vesdre — (la) rivière de Belgique (65 km). Née dans les hautes Fagnes, elle arrose Eupen (barrage, au confl. de la Helle), Limbourg, Verviers, et se jette dans l Ourthe (r. dr.) à l entrée S. E. de Liège …   Encyclopédie Universelle

  • Vesdre —   [vɛzdr] die, deutsch Weser, rechter Nebenfluss der Ourthe in Belgien, 71 km lang, entspringt im Hohen Venn, mündet im Stadtrandgebiet von Lüttich; bei Eupen seit 1950 Stausee (Fassungsvermögen 25,1 Mio. m3) …   Universal-Lexikon

  • Vesdre — Vorlage:Infobox Fluss/QUELLHÖHE fehltVorlage:Infobox Fluss/MÜNDUNGSHÖHE fehltVorlage:Infobox Fluss/HÖHENUNTERSCHIED fehltVorlage:Infobox Fluss/EINZUGSGEBIET fehltVorlage:Infobox Fluss/ABFLUSS fehltVorlage:Infobox Fluss/KARTE fehlt Weser / Vesdre …   Deutsch Wikipedia

  • Vesdre — The Weser (German) or Vesdre (French) is a river in eastern Belgium, in the province of Liège, and is a right tributary to the river Ourthe. Its source lays in the High Fens ( Hohes Venn , Hautes Fagnes ), close to the border with Germany near… …   Wikipedia

  • Vesdre (rivière) — Vesdre la Vesdre (Weser) Caractéristiques Longueur 71 km Bassin …   Wikipédia en Français

  • Entre-Vesdre-et-Meuse — L Entre Vesdre et Meuse est une région naturelle de Belgique, limitée au sud par la Vesdre et à l ouest par la Meuse. Elle forme un triangle entre les villes d Aix la Chapelle, Maastricht et Liège[1]. Par référence à sa sous région centrale, elle …   Wikipédia en Français

  • Barrage de la vesdre — 50°37′00″N 06°05′32″E / 50.616667, 6.09222 …   Wikipédia en Français

  • Barrage de la Vesdre — Lac du barrage de la Vesdre Administration Pays …   Wikipédia en Français