Verissimo Correia Seabra

Verissimo Correia Seabra

Veríssimo Correia Seabra

Veríssimo Correia Seabra
Président du Comité militaire
pour le rétablissement de l’ordre
constitutionnel et démocratique
de la République de Guinée-Bissau
Defaut.svg

Actuellement en fonction
Mandat
14 septembre 2003 - 28 septembre 2003
Depuis le 14 septembre 2003
{{{début mandat2}}} - {{{fin mandat2}}}
{{{début mandat3}}} - {{{fin mandat3}}}
{{{début mandat4}}} - {{{fin mandat4}}}
Élu(e) le
Parti politique Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert
Prédécesseur Kumba Ialá
Successeur Henrique Pereira Rosa
Élu(e) le {{{élection2}}}
Élu(e) le {{{élection3}}}
Élu(e) le {{{élection4}}}

Autres fonctions
{{{fonction1}}}
Mandat
{{{début fonction1}}} - {{{fin fonction1}}}
Président {{{président1}}}
Président de la République {{{président de la république1}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat1}}}
Monarque {{{monarque1}}}
Gouverneur général {{{gouverneur1}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil1}}}
Premier ministre {{{premier ministre1}}}
Chancelier {{{chancelier1}}}
Gouvernement {{{gouvernement1}}}

{{{fonction2}}}
Mandat
{{{début fonction2}}} - {{{fin fonction2}}}
Président {{{président2}}}
Président de la République {{{président de la république2}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat2}}}
Monarque {{{monarque2}}}
Gouverneur général {{{gouverneur2}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil2}}}
Premier ministre {{{premier ministre2}}}
Chancelier {{{chancelier2}}}
Gouvernement {{{gouvernement2}}}

{{{fonction3}}}
Mandat
{{{début fonction3}}} - {{{fin fonction3}}}
Président {{{président3}}}
Président de la République {{{président de la république3}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat3}}}
Monarque {{{monarque3}}}
Gouverneur général {{{gouverneur3}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil3}}}
Premier ministre {{{premier ministre3}}}
Chancelier {{{chancelier3}}}
Gouvernement {{{gouvernement3}}}

{{{fonction4}}}
Mandat
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président {{{président4}}}
Président de la République {{{président de la république4}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat4}}}
Monarque {{{monarque4}}}
Gouverneur général {{{gouverneur4}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil4}}}
Premier ministre {{{premier ministre4}}}
Chancelier {{{chancelier4}}}
Gouvernement {{{gouvernement4}}}

{{{fonction5}}}
Mandat
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président {{{président5}}}
Président de la République {{{président de la république5}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat5}}}
Monarque {{{monarque5}}}
Gouverneur général {{{gouverneur5}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil5}}}
Premier ministre {{{premier ministre5}}}
Chancelier {{{chancelier5}}}
Gouvernement {{{gouvernement5}}}

{{{fonction6}}}
Mandat
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président {{{président6}}}
Président de la République {{{président de la république6}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat6}}}
Monarque {{{monarque6}}}
Gouverneur général {{{gouverneur6}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil6}}}
Premier ministre {{{premier ministre6}}}
Chancelier {{{chancelier6}}}
Gouvernement {{{gouvernement6}}}

{{{fonction7}}}
Mandat
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président {{{président7}}}
Président de la République {{{président de la république7}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat7}}}
Monarque {{{monarque7}}}
Gouverneur général {{{gouverneur7}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil7}}}
Premier ministre {{{premier ministre7}}}
Chancelier {{{chancelier7}}}
Gouvernement {{{gouvernement7}}}

{{{fonction8}}}
Mandat
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président {{{président8}}}
Président de la République {{{président de la république8}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat8}}}
Monarque {{{monarque8}}}
Gouverneur général {{{gouverneur8}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil8}}}
Premier ministre {{{premier ministre8}}}
Chancelier {{{chancelier8}}}
Gouvernement {{{gouvernement8}}}

{{{fonction9}}}
Mandat
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président {{{président9}}}
Président de la République {{{président de la république9}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat9}}}
Monarque {{{monarque9}}}
Gouverneur général {{{gouverneur9}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil9}}}
Premier ministre {{{premier ministre9}}}
Chancelier {{{chancelier9}}}
Gouvernement {{{gouvernement9}}}

{{{fonction10}}}
Mandat
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président {{{président10}}}
Président de la République {{{président de la république10}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat10}}}
Monarque {{{monarque10}}}
Gouverneur général {{{gouverneur10}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil10}}}
Premier ministre {{{premier ministre10}}}
Chancelier {{{chancelier10}}}
Gouvernement {{{gouvernement10}}}

{{{fonction11}}}
Mandat
{{{début fonction11}}} - {{{fin fonction11}}}
Président {{{président11}}}
Président de la République {{{président de la république11}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat11}}}
Monarque {{{monarque11}}}
Gouverneur général {{{gouverneur11}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil11}}}
Premier ministre {{{premier ministre11}}}
Chancelier {{{chancelier11}}}
Gouvernement {{{gouvernement11}}}

Biographie
Nom de naissance Veríssimo Correia Seabra
Naissance 16 février 1947
Flag of Portugal.svg Bissau (Guinée portugaise)
Décès 6 octobre 2004
Flag of Guinea-Bissau.svg Bissau (Guinée-Bissau)
Nature du décès {{{nature}}}
Nationalité bissau-guinéenne
Conjoint(s)
Enfant(s) {{{enfants}}}
Diplômé {{{université}}}
Profession
Occupations {{{occupation}}}
Résidence(s)
Religion
Signature {{{signature}}}

Présidents de la République de Guinée-Bissau


Le général Veríssimo Correia Seabra, né le 16 février 1947 et décédé le 6 octobre 2004, est un officier général bissau-guinéen ayant exercé les fonctions chef d'état-major de l'armée guinéenne. Il a dirigé le coup d'État du 14 septembre 2003 qui a déposé le président Kumba Ialá. Il a assuré l'intérim à la tête de l'État en qualité de président du Comité militaire pour le rétablissement de l’ordre constitutionnel et démocratique du 14 septembre 2003 au 28 septembre 2003.

Sommaire

Formation

Correia Seabra est né à Bissau la capitale de la Guinée-Bissau. Il est de l'ethnie Pepel minoritaire dans le pays.

En 1963, à l'âge de 16 ans, Correia Seabra rejoint le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert, il participe à la guérilla contre les Portugais en tant que combattant. Trois années plus tard, il va poursuivre des études d'ingénierie en électronique en Bulgarie. En 1971, il suit les cours de l'école d'artillerie de l'Union soviétique. À son retour, il est en charge d'une unité d'artillerie près de la frontière sud de la Guinée-Bissau. En 1976, il est envoyé au Portugal pour une formation d'officier.

Entrée en politique

Dans les années suivants l'indépendance, Correia Seabra joue un rôle clé dans les politiques internes au sein du PAICG. Il a participé au coup d'état dans les années 80 qui a déposé le président Luís Cabral. Il connait une progression fulgurante, il est devenu commandant adjoint du contingent bissau-guinéen lors de la mission des Nations unies en Angola entre 1991 et 1992. Il est deux années plus tard nommé chef des opérations à l'état-major des armées.

Correia Seabra rejoint le général Ansumane Mané dans la tentative de coup d'État de 1998 contre le président João Bernardo Vieira. Le pays connu une courte et sanglante guerre civile. Il est aussi impliqué dans le coup d'État de mai 1999 qui a chassé Vieira du pouvoir. Peu de temps après, il devient chef d'état-major des armées et est nommé ministre de la Défense dans le gouvernement du 19 février 2000 du président Kumba Ialá. En novembre 2000, Mané tente de remplacer Correia Seabra au poste de chef d'état-major des armées et de le placer en résidence surveillée mais ce dernier s'échappe et des combats éclatent. Mané est tué dans un combat avec les forces gouvernementales une semaine après. Correia Seabra reste à son poste.

Le coup d'État de 2003

Tandis que le comportement du président Ialá devient contestable et que le gouvernement n'arrive plus à payer les salaires aux militaires, il prévient le président que les militaires seraient obligés d'intervenir si la situation ne change pas. Correia Seabra dirige donc le coup d'État sans coup de feu qui a éloigné Kumba Ialá du pouvoir le 14 septembre 2003 qui fut bien accueilli par les Bissau-Guinéens mais qui provoqua les condamnations de la communauté internationale. Son premier acte en tant que chef de junte militaire a été de restaurer la Constitution et l'ordre démocratique comme convenu lors des rencontres avec les partis politiques, la sociétés civiles et le clergé à qui il a demandé de choisir un Premier ministre qui serait en charge d'organiser des élections.

Henrique Rosa est nommé pour chef du gouvernement et devient président le 28 septembre 2003. Seabra continue à être le chef du conseil national de transition. Des élections parlementaires libres et justes furent tenues le 28 mars 2004.

Le 6 octobre 2004, une mutinerie de soldats due à des impayés de salaires tourne mal. Veríssimo Correia Seabra avec le lieutenant-colonel Domingos Barros sont détenus et battus à mort par des soldats.

Liens internes

Références et notes

Ce document provient de « Ver%C3%ADssimo Correia Seabra ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Verissimo Correia Seabra de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Veríssimo Correia Seabra — Mandats Président du Comité militaire pour le rétablissement de l’ordre constitutionnel et démocratique de la République de Guinée Bissau …   Wikipédia en Français

  • Veríssimo Correia Seabra — (February 16, 1947 – October 6, 2004) was a Guinea Bissau soldier, known for leading a coup that deposed Kumba Ialá on September 14, 2003. Biography Correia Seabra was born in the capital city, Bissau, on February 16, 1947. He belonged to the… …   Wikipedia

  • Verissimo Correia Seabra — Veríssimo Correia Seabra (* 16. Februar 1947 in Bissau; † 6. Oktober 2004 ebendort) war 2003 kurzzeitig Staatschef von Guinea Bissau. Inhaltsverzeichnis 1 Frühe Jahre 2 Soldat 3 Staatschef 4 Weblinks …   Deutsch Wikipedia

  • Veríssimo Correia Seabra — (* 16. Februar 1947 in Bissau; † 6. Oktober 2004 ebendort) war 2003 kurzzeitig Staatschef von Guinea Bissau. Inhaltsverzeichnis 1 Frühe Jahre 2 Soldat 3 Staatschef …   Deutsch Wikipedia

  • Correia — is a common Portuguese and Galician language surname, meaning leather strap . It may appear in the archaic form Corrêa. It may refer to: Contents 1 People 1.1 General …   Wikipedia

  • Correia — kommt als Name folgender Personen aus dem portugiesischen Sprachgebiet vor: Adriano Correia Claro (* 1984), brasilianischer Fußballspieler Aílton do Nascimento Correia (* 1984), brasilianischer Fußballspieler António Correia de Campos (* 1942),… …   Deutsch Wikipedia

  • Seabra — hat folgende Bedeutungen: Veríssimo Correia Seabra (1947–2004), ehemaliger Staatschef von Guinea Bissau Manuel de Seabra (*1932), portugiesisch katalanischer Schriftsteller Zum anderen: Seabra ist auch eine Gemeinde in Bahia, vgl. Liste der… …   Deutsch Wikipedia

  • Correia — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronyme 1.1 Nom composé 2 …   Wikipédia en Français

  • Guinea-Bissau — /gin ee bi sow /, n. a republic on the W coast of Africa, between Guinea and Senegal: formerly a Portuguese overseas province; gained independence in 1974. 1,178,584; 13,948 sq. mi. (36,125 sq. km). Cap.: Bissau. Formerly, Portuguese Guinea. * *… …   Universalium

  • Kumba Ialá — President of Guinea Bissau In office 17 February 2000 – 14 September 2003 Prime Minister Caetano N Tchama …   Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»