Vergennes


Vergennes

Charles Gravier de Vergennes

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles Gravier.
Charles Gravier, comte de Vergennes
Portrait par Antoine-François Callet.

Naissance 29 décembre 1719
Dijon
Décès 13 février 1787 (à 67 ans)
Versailles
Nationalité Royaume de France Royaume de France
Profession(s) Homme d'État
Conjoint(s) Anne Duvivier (1730-1798)
Enfant(s) Jean-Charles Gravier, baron de Vergennes

Charles Gravier, comte de Vergennes est un diplomate et homme d'État français, né le 29 décembre 1719 à Dijon et mort le 13 février 1787 à Versailles. Secrétaire d'État des Affaires étrangères de Louis XVI de 1774 à sa mort, il fut, selon le jugement de l'historien Albert Sorel, « le plus sage ministre que la France eût rencontré depuis longtemps, et le plus habile qui se trouvât aux affaires en Europe ».

Sommaire

Biographie

Vergennes est né à Dijon, dans une famille de noblesse récente. Son père est maître ordinaire en la Chambre des Comptes de Bourgogne et son grand-père fut trésorier général de France à Dijon. Il étudie au collège des jésuites de sa ville natale puis à la Faculté de Droit.

Sa carrière de diplomate du Roi

Il est formé à la diplomatie par son grand-oncle, Théodore de Chavigny, ambassadeur à Lisbonne en 1740 puis il le suit à Munich en 1743 au moment de la guerre de Succession d'Autriche. Il s'initie alors aux arcanes de la politique du Saint-Empire.

Sa défense réussie des intérêts français à la cour de Trèves et Hanovre entre 1751 et 1754 l'amène à être envoyé à Constantinople en 1754, d'abord en tant que ministre plénipotentiaire, puis en tant qu'ambassadeur. Il y reste 14 ans et se convainc de l'impérieuse nécessité du maintien de l'empire Ottoman pour la défense des intérêts français.

Il est rappelé en 1768, officiellement pour épouser Anne Duvivier (1730-1798), fille d'Henri Duvivier et de Maria Bulo de Péra et veuve de Francesco Testa (ca. 1720-1754), membre de l'une des plus anciennes et distinguées familles latines de Péra. Les mauvaises langues la prétendaient une ancienne esclave.

Il connaît quelques années de disgrâce à cause de ses mauvaises relations avec Choiseul. Celui-ci l'envoie comme ambassadeur à Stockholm de 1771 à 1774 pour aider le parti aristocratique des « Chapeaux » avec des conseils et de l'argent. La révolution au travers de laquelle Gustave III de Suède raffermit son pouvoir est un grand succès diplomatique pour la France.

Ministre des Affaires étrangères

Avec l'accession de Louis XVI au trône de France en 1774, Maurepas, sur les conseils de l'abbé de Véri, choisit Vergennes comme Secrétaire d'État des Affaires étrangères au motif qu'il est « sans entours ». Devant tout à Maurepas, ce dernier escompte qu'il lui sera fidèle. Il a alors pour politique d'être en relations amicales avec l'Autriche, de limiter l'ambition de l'empereur Joseph II, de protéger la Turquie et de s'opposer à la Grande-Bretagne.

Sa haine des Britanniques et son désir de se venger de la guerre de Sept Ans l'amène à soutenir les colons américains lors de la guerre d'indépendance des États-Unis d'Amérique. Il cède à la demande de Beaumarchais de procurer secrètement des armes et des volontaires aux Américains. En 1777, il déclare la France prête à former une alliance offensive et défensive avec le nouveau pays que forment les treize colonies.

Pour les affaires intérieures, il demeure conservateur et intrigue notamment contre Necker, qu'il regarde comme un dangereux réformateur, républicain, étranger et protestant. En 1781, il est nommé secrétaire des finances et soutient la nomination de Calonne comme contrôleur général des finances en 1783. Pour pallier l'impasse financière de l'État, il conseille au roi de réunir l'Assemblée des notables, mais il meurt le 13 février 1787, peu de temps avant sa réunion.

Le tombeau de sa famille nivernaise, se trouve dans le cimetière de Raveau (58400) où son fils, Jean-Charles Gravier, baron de Vergennes, puis sa descendance possédaient le château de Mouchy (baronie de Passy) de 1782 à 1871.


Précédé par Charles Gravier de Vergennes Suivi par
Henri Léonard Jean Baptiste Bertin
Ministre français des affaires étrangères
1774-1787
Armand Marc de Montmorin Saint-Hérem

Bibliographie

L'étude française la plus récente et complète est :

  • Jean-François Labourdette, Vergennes, Paris, 1991.

Voir aussi :

  • J.F. Labourdette, « Vergennes ou la tentation du "ministériat" », La Revue Historique, janvier-mars 1986, pp. 73-107.
  • J.F. Labourdette, « L'ambassade de Monsieur de Chavigny à Lisbonne (1740-1743) », Bulletin du centre d'Histoire des Espaces atlantiques, série n°1, 1983, pp. 27-80.
  • Arnaud de Maurepas, Antoine Boulant, Les ministres et les ministères du siècle des Lumières (1715-1789). Etude et dictionnaire, Paris, Christian-JAS, 1996, 452 p.
  • P. Fauchelle, La Diplomatie française et la Ligue des neutres de 1780 (1776-83), Paris, 1893
  • John Jay, The Peace Negotiations of 1782-83 as illustrated by the Confidential Papers of Shelburne and Vergennes, New York, 1888
  • L. Bonneville de Marsangy, Le Chevalier de Vergennes, son ambassade à Constantinople, Paris, 1894
  • L. Bonneville de Marsangy, Le Chevalier de Vergennes, son ambassade en Suède, Paris, 1898
  • A. Gautier, Anne Duvivier, comtesse de Vergennes (1730-1798), ambassadrice de France à Constantinople, Le Bulletin, Association des anciens élèves, Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), novembre 2005, pp.43-60.
  • Marie de Testa & Antoine Gautier, Deux grandes dynasties de drogmans, les Fonton et les Testa, in Drogmans et diplomates européens auprès de la Porte ottomane, éditions ISIS, Istanbul, 2003, pp. 129-147.
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Charles Gravier de Vergennes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vergennes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vergennes — can refer to:People * Charles Gravier, comte de Vergennes (1717 1787), French statesman and diplomatPlaces * Vergennes, Illinois * Vergennes, Vermont * Vergennes Township, Michigan * Vergennes (grape), a variety of grape used to make white wine …   Wikipedia

  • Vergennes — Vergennes, IL U.S. village in Illinois Population (2000): 491 Housing Units (2000): 127 Land area (2000): 0.361664 sq. miles (0.936705 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.361664 sq. miles (0.936705 …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Vergennes — steht für: folgende Orte in den Vereinigten Staaten: Vergennes (Vermont) Vergennes (Illinois) Vergennes ist der Name folgender Personen: Charles Gravier, comte de Vergennes (1717–1787), französischer Staatsmann Diese Seite …   Deutsch Wikipedia

  • Vergennes, IL — U.S. village in Illinois Population (2000): 491 Housing Units (2000): 127 Land area (2000): 0.361664 sq. miles (0.936705 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.361664 sq. miles (0.936705 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Vergennes, VT — U.S. city in Vermont Population (2000): 2741 Housing Units (2000): 1032 Land area (2000): 2.402070 sq. miles (6.221333 sq. km) Water area (2000): 0.100430 sq. miles (0.260112 sq. km) Total area (2000): 2.502500 sq. miles (6.481445 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Vergennes —   [vɛr ʒɛn], Charles Gravier [gra vjeː], Graf von, französischer Staatsmann, * Dijon 28. 12. 1717, ✝ Versailles 13. 2. 1787. In wichtigen diplomatischen Missionen bewährt (1754 68 Botschafter in Konstantinopel, 1771 74 in Stockholm), wurde… …   Universal-Lexikon

  • Vergennes [1] — Vergennes, Stadt in der Grafschaft Addison des Staates Vermont (Nordamerika), am Otter Creek, 11/2 Meilen oberhalb seiner Mündung in den Champlain See u. an der Rutland Burlington Eisenbahn; 4 Kirchen, Bank, Vereinigten Staaten Arsenal,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Vergennes [2] — Vergennes (spr. Werschänn), Charles Gravier, Graf von V., geb. 28. Dec. 1719 in Dijon, begleitete 1743 den Gesandten Chavigny nach Frankfurt a. M., welcher dort die Wahl des Kurfürsten Karl Albrecht von Baiern zum Deutschen Kaiser durchsetzte;… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Vergennes [1] — Vergennes (spr. werdschénns), Stadt im nordamerikan. Staat Vermont, am Otter Creek, 8 km vom Champlainsee, mit Besserungsanstalt und (1900) 1723 Einwohnern …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Vergennes [2] — Vergennes (spr. wärschénn ), Charles Gravier, Graf von, franz. Staatsmann, geb. 28. Dez. 1717 in Dijon, gest. 13. Febr. 1787, betrat früh die diplomatische Laufbahn und war seit 1771 Gesandter in Stockholm, wo er Gustav 111. den der königlichen… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Vergennes — (Werschenn), Charles Gravier, Comte de, geb. 1719 zu Dijon, gest. 1787, vermochte als Minister des Auswärtigen König Ludwig XVI. von Frankreich zur Unterstützung der Nordamerikaner gegen England, wofür er von den franz. Royalisten später bitter… …   Herders Conversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.