Veine


Veine
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Venn.
Veine
{{{Caption}}}
{{{Caption}}}
Latin vena


En anatomie, une veine est un vaisseau qui permet le transport du sang des poumons ou de tous autres tissus de l'organisme vers le cœur (retour veineux) :

  • des poumons vers le cœur : les veines transportent le sang riche en dioxygène afin qu'il soit redistribué dans l'organisme dans la circulation systémique (ou grande circulation). Il s'agit des veines pulmonaires.
  • des autres organes vers le cœur : les veines transportent le sang pauvre en oxygène et chargé en dioxyde de carbone, afin qu'il soit « retraité » par les poumons dans la circulation pulmonaire (ou « petite circulation »). Il s'agit de toutes les autres veines.

Leur compliance est supérieure à celle des artères parce qu'elles doivent subir une pression moins élevée.

Les veines contiennent des valvules qui imposent le sens de circulation du sang et empêchant les retours. Les parois des veines sont élastiques.

Tout comme les artères, les veines sont constituées de trois couches (ou tuniques), avec, de l'extérieur vers la partie la plus interne :

  1. l'adventice, la couche la plus superficielle de l'artère composée de tissu conjonctif.
  2. la media, une couche centrale, qui est surtout composée de tissu musculaire lisse mais aussi de collagène et d'élastine.
  3. l'intima, la couche la plus profonde d'une artère, tapissée de l'endothélium. Elle assure l'étanchéité du vaisseau.

Cependant, il n'y a jamais de limitante élastique, propre à l'artère musculaire, et élastique (grosses artères), et délimitant habituellement la media de ces artères.

Sommaire

Les veinules

Leur diamètre est compris entre 0,2 et 1mm et leur structure est assez rudimentaire. Elles possèdent une intima limitée a une couche de cellule endotheliales pavimenteuses, pas de tissu conjonctif sous-endothelial, une media très mince présentant quelques couches de cellules musculaires lisses, reposant sur un tissu conjonctif assez développé : c'est l'adventice.

Les veines de moyen calibre

Ce sont des veines de diamètre inférieur ou égal à 1 cm, leur intima comporte cette fois sur une fine couche de tissu conjonctif sous-endothelial, sur laquelle reposent les cellules pavimenteuses. La media est moyennement développée, et constituée de cellules musculaires lisses disposées de manière concentrique par rapport au vaisseau. L'adventice est très épaisse et contient des cellules musculaires lisses cette fois disposées longitudinalement par rapport à l'écoulement sanguin. Ces veines possèdent le système de valves (ou valvules), empêchant la circulation veineuse à contre-sens et donc s'opposant à la force de gravité qui pousse le sang vers les membres inférieurs.

Les veines de gros calibre

Ce sont les veines les plus proches du cœur, de diamètre supérieur à 1cm. On a une intima classique, comportant une couche de tissu conjonctif plus épaisse que pour la veine de moyen calibre. La media est moyennement développée, comporte des cellules musculaires lisses, disposées de façon concentrique par rapport au vaisseau. On a enfin une adventice très épaisse, de tissu conjonctif présentant des faisceaux musculaires lisses, disposées longitudinalement par rapport au flux sanguin. Elles comprennent les veines caves inférieure et supérieure.


remarque: ces veines ne contiennes pas de système de valves

Le système de valve

Les veines de petit et moyen calibre possèdent ce système de lutte contre la pesanteur. Les valves sont constituées d'un tissu conjonctif dense, surmonté de cellules endotheliales. Elles permettent la circulation du sang dans le sens organe/cœur mais empêchent le reflux veineux.

Système de valve veineuse.

Vascularisation des veines

La vascularisation des veines est permise par l'existence de vasa venorum, analogues des vasa vasorum présents au niveau des artères.

Anatomie du système veineux humain

Veines des membres inférieurs :

Veines de l'abdomen :

Veines du bassin :

  • veine iliaque externe
  • veine iliaque interne
  • veine pudentale interne
  • veine pudentale externe
  • veine rectale inférieure
  • veine rectale moyenne
  • veine rectale supérieure
  • veine ovarique
  • veine testiculaire
  • veine dorsale profonde du clitoris
  • veine profonde du clitoris
  • veine dorsale profonde du pénis
  • veine profonde du pénis
  • veine du bulbe du pénis
  • veine du vestibule
  • veine scrotale postérieure
  • veine labiale postérieure
  • veine vésicale

Veines des membres supérieures :

Veines céphaliques :

  • grande veine cérébrale
  • veine angulaire
  • veines cérébrales supérieures
  • veine faciale
  • veine maxillaire
  • veines ophtalmiques supérieure et inférieure
  • veines profondes de la face
  • veine supra-orbitaire

Veines thoraciques :

Veines du cou :

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Veine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • veiné — veiné …   Dictionnaire des rimes

  • veine — [ vɛn ] n. f. • 1165; lat. vena anat. et fig. « inspiration » I ♦ 1 ♦ Vaisseau qui ramène le sang des capillaires au cœur. Les veines et les artères. Veines de la grande circulation. Veines de la petite circulation veines pulmonaires qui portent… …   Encyclopédie Universelle

  • veiné — veine [ vɛn ] n. f. • 1165; lat. vena anat. et fig. « inspiration » I ♦ 1 ♦ Vaisseau qui ramène le sang des capillaires au cœur. Les veines et les artères. Veines de la grande circulation. Veines de la petite circulation veines pulmonaires qui… …   Encyclopédie Universelle

  • veine — VEINE. s. f. Vaisseau ou espece de petit canal, qui contient le sang de l animal, & qui sert à le faire circuler dans toutes les parties. Veine cave. veine jugulaire. veine mediane, cephalique, basilique. veines roulantes. les veines luy enflent …   Dictionnaire de l'Académie française

  • veiné — veiné, ée (vè né, née) part. passé de veiner. 1°   Où l on a imité par la peinture les veines du marbre ou du bois. Muraille veinée par le peintre. 2°   En parlant du bois, du marbre, etc. Qui a des veines naturelles. •   Son tronc [du… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • veine — Veine, Vena. La veine cave ou du foye, Caua vena. Veine où il y a petits filamens, Vena staminea. Une veine de plomb ou d argent, Molybdaena. Veines entrelassées et pliées l une parmi l autre, Venae et arteriae toto corpore intextae. Veines d or… …   Thresor de la langue françoyse

  • veiné — Veiné, [vein]ée. adj. Qui est plein de veines. Il ne se dit guere que du bois & du marbre. Bois veiné. marbre veiné. marbre veiné de blanc & noir …   Dictionnaire de l'Académie française

  • veine — (vè n ) s. f. 1°   Petit canal qui ramène au coeur le sang distribué par les artères dans toutes les parties et devenu noir en cette distribution. Veine cave. Veine jugulaire. Grosse veine Petite veine. Dégorger par des sangsues les veines… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VEINE — s. f. Vaisseau, espèce de petit canal par lequel le sang, venant des artères, retourne au coeur. Il se dit quelquefois, au pluriel, de Tout le système des vaisseaux sanguins. Veine cave. Veine jugulaire. Veine médiane, céphalique, basilique. La… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VEINE — n. f. Vaisseau qui ramène le sang au coeur. Veine cave. Veine jugulaire. Veine porte. Il s’est rompu une veine. Ouvrir la veine, Saigner. On lui a ouvert la veine. VEINE se dit, par extension, surtout au pluriel, de Tout vaisseau sanguin. Le sang …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.