Vautour


Vautour
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vautour (homonymie).
Nom vernaculaire ou
nom normalisé ambigu :
Le terme «  Vautour  » s'applique en français à
plusieurs taxons distincts.
Vautour
Vautour nubien (Torgos tracheliotus)
Vautour nubien (Torgos tracheliotus)
Taxons concernés

Plusieurs espèces des familles

Le terme vautour est un nom vernaculaire désignant certains oiseaux rapaces diurnes présents sur presque tous les continents. Les vautours sont des animaux nécrophages qui se nourrissent principalement de carcasses d'animaux et à ce titre, occupent une niche écologique essentielle à la bonne santé de tous les autres animaux, ainsi qu'à celle de l'homme. Le terme ne doit pas être confondu avec celui d'autour qui désigne d'autres rapaces.

Sommaire

Zoologie

Familles et espèces

Les vautours ne forment pas un taxon monophylétique. Leurs ressemblances relèvent plus d'un phénomène de convergence évolutive que d'une proche parenté. On les retrouve dans deux ordres distincts :

Ces deux familles ont suivi une évolution convergente car occupant une même niche écologique. Pour dépecer les carcasses, ces espèces ont le cou long et la tête nue. Leurs larges ailes sont idéales pour les longs vols, et le planage, en quête d'une carcasse.

Dénomination et étymologie

Un vautour vu de profil

Le terme vautour dérive du latin vultur issu du terme vellere : « l'arracheur », « le ravisseur », via le latin populaire *vultōre, racine que l'on retrouve également dans l'italien avvoltore et dans le catalan voltor[1], et bien sur le genre Vultur. Ce terme est utilisé pour les espèces :

Famille des Cathartidae (vautours du Nouveau monde) :

  • Vautour aura ou Urubu à tête rouge — Cathartes aura
  • Vautour pape ou Sarcoramphe roi — Sarcoramphus papa
  • Vautour urubu — Coragyps atratus

Famille des Accipitridae :

Anatomie

L'une des principales caractéristiques anatomiques des vautours est leur tête dépourvue de plumes. On attribue souvent un rôle adaptatif à ce caractère, car leur mode d'alimentation contraint leur tête à être très souvent recouverte de sang, endroit particulièrement difficile à nettoyer. Ils ont également souvent un long cou. Ils repèrent les carcasses principalement grâce à leur vue perçante. Certains observateurs leur prêtent un sens de l'odorat développé, fait rare chez les rapaces en particulier et chez les oiseaux en général.

Reproduction

Les vautours pondent un seul œuf par saison de reproduction, ce qui rend leur population d'autant plus vulnérable. Les vautours de l'Ancien Monde construisent un nid, ceux du Nouveau Monde pondent à même le sol.

Alimentation

Vautour fauve planant

Les vautours se nourrissent de carcasses d'animaux morts. Ils chassent en volant haut dans le ciel pour repérer les animaux morts ou proches de la mort. Une grosse proie telle qu'une vache ou un dromadaire est souvent partagée par plusieurs oiseaux.

Ces habitudes alimentaires amènent les vautours à participer activement à l'élimination naturelle et rapide des cadavres de gros animaux, aussi bien des animaux sauvages dans les régions peu habitées par l'homme que des animaux d'élevage, tels que des moutons ou des vaches.

Rôle écologique

Le rôle écologique de ces grands rapaces est très important. En nettoyant les carcasses, ils peuvent éviter la transmission d'une maladie épidémique, ou même, près des villages empêcher la puanteur des corps en putréfaction, ou consommer les ordures ménagères.

En Inde par exemple, les vautours[2] sont décimés par une insuffisance rénale chronique. Elle est causée par l'ingestion de chairs de cadavre de bétail qui contiennent des traces résiduelles de diclofénac[3], un médicament de la classe des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Trois espèces de vautours ont pratiquement disparu, les autres étant protégées par leurs répartitions plus importantes. Cela a des conséquences sanitaires néfastes : les charognes sont sources d'épidémies, humaines ou animales. Les autres charognards (canidés ou milan) sont insuffisants ou en contact trop étroit avec l'homme (dans ce dernier cas, ces charognards deviennent eux-mêmes propagateurs de la maladie).

Symbolisme et réputation

Religion

A

Le vautour était l'objet d'un culte dans la Mythologie égyptienne : Mout qui symbolise les valeurs maternelles, et surtout Nekhbet représentant la Haute-Égypte.

Ils jouaient aussi un rôle dans le zoroastrisme. Ainsi, dans le parsisme, on donne les morts en pâture aux vautours au lieu de les enterrer ou de les brûler (la terre et le feu étant des éléments sacrés).

Réputation

Oiseau8.jpg

En Occident, on attribue aux vautours, comme à beaucoup de charognards, une mauvaise réputation. Ils sont associés non seulement à la mort mais aussi à l'attente gourmande et morbide que leur proie meure.
Ainsi, un vautour désigne une personne qui sait attendre que sa victime soit affaiblie et sans défense pour pouvoir la piller. Dans certaines œuvres de fiction telles que Lucky Luke, les vautours (plus précisément le Condor des Andes) planent au-dessus des personnages en difficulté dans le désert ou tiennent compagnie au croque-mort de la ville.

Notes et références

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Vautour » du CNRTL.
  2. (en) R Cuthbert, RE Green, S Ranade, S Saravanan, DJ Pain, V Prakash, AA Cunningham, « Rapid population declines of Egyptian vulture (Neophron percnopterus) and red-headed vulture (Sarcogyps calvus) in India », dans Animal Conservation, vol. 9, no 3, 2006, p. 349–354 [résumé, lien DOI] 
  3. [PDF] Néphrologie Les reins de vautour ne tolèrent pas le diclofénac, p. 3. Consulté le 20 mai 2011

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vautour de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vautour — [ votur ] n. m. • 1564; volt(o)urXIe; lat. vultur 1 ♦ Oiseau rapace (valturidés), de grande taille, au bec crochu, à la tête et au cou dénudés, qui se nourrit de charognes et de détritus. ⇒ charognard , condor, griffon, gypaète, percnoptère. « le …   Encyclopédie Universelle

  • Vautour — (French for vulture ) may refer to:* Abrial A 2 Vautour * Sud Aviation Vautour * Vulture * French sloop Vautour, 12 gun sloop of war …   Wikipedia

  • vautour — VAUTOUR. substantif masc. Grand oiseau de proye, qui aime la charogne. Les vautours suivent les armées. On appelle, Peau de vautour, La peau du ventre du vautour, preparée & garnie de sa plume …   Dictionnaire de l'Académie française

  • vautour — (vô tour) s. m. 1°   Gros oiseau de proie, à tête et à col nus (genre de rapaces diurnes). •   [Le sénat romain dont plus de la moitié offre] Une indigne curée aux vautours de Pharsale, CORN. Pomp. I, 1. •   La nation entière est promise aux… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VAUTOUR — s. m. Gros oiseau de proie, à tête et à col nus. Les vautours suivent les armées.   Peau de vautour, La peau du ventre du vautour préparée et garnie de son duvet …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VAUTOUR — n. m. Gros oiseau de proie, à tête et à col nus. Les vautours suivent les armées. Peau de vautour, Fourrure faite de la peau du ventre du vautour, préparée et garnie de son duvet …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Vautour — Sud attack bomber and interceptor made in France …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • vautour — nm. kaban volan (Arvillard) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Vautour (oiseau) — Vautour Pour les articles homonymes, voir Vautour (homonymie). Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme «  Vautour  » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • Vautour nubien — Vautour oricou Vautour oricou …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.