Vatan


Vatan

47° 04′ 27″ N 1° 48′ 41″ E / 47.0741666667, 1.81138888889

Vatan
L’hôtel de ville.
L’hôtel de ville.
Armoiries
Administration
Pays France
Région Centre
Département Indre
Arrondissement Issoudun
Canton Vatan
(chef-lieu)
Code commune 36230
Code postal 36150
Maire
Mandat en cours
Yves Fouquet
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Vatan
Site web www.vatan-en-berry.com
Démographie
Population 2 029 hab. (2008)
Densité 68 hab./km²
Gentilé Vatanais
Géographie
Coordonnées 47° 04′ 27″ Nord
       1° 48′ 41″ Est
/ 47.0741666667, 1.81138888889
Altitudes mini. 118 m — maxi. 201 m
Superficie 29,8 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Vatan est une commune française, située dans le département de l'Indre, en région Centre.

Sommaire

Géographie

Situation

La commune est située dans le nord-est du département dans la région naturelle de la Champagne berrichonne.

Hydrographie

Le territoire communal possède les sources de la rivière Pozon.

Hameaux de la commune

Communes limitrophes

Vatan est situé[1] à environ :

Transports et voies de communications

La rue Grande.
La rue Grande.
La rue Saint Sulpice

Réseau routier

L'autoroute A20 (L’Occitane) passe par le territoire communal ainsi que les routes départementales : 2, 12, 16b, 136, 920, 922, 926 et 960. La commune dispose de deux demi-échangeurs sur l'A20 numérotés 10.

Desserte ferroviaire

Les gares ferroviaires les plus proches sont les gares de Reuilly à 19 km et d'Issoudun à 20 km.

Bus

La commune est desservie par :

  • les lignes B et C du réseau L'Aile Bleue ;
  • la ligne 235 du réseau Lignes 18.

Aéroport

L'aéroport le plus proche est l'aéroport de Châteauroux-Centre situé à environ 28 km.

Sentier de randonnées

Histoire

Étymologie

Nom de personne d’origine celtique.

In vicaria Vestinensis, 956[2] ; Evrardus Vestinnensis, 1017 ; De Vestennio, 1165 ; De Vestem, 1178 ; De Vastinno, 1187 ; De Vastigno, XIIe s. ; Vastinum, 1207 ; De Vestanno, 1277 ; Fossata ville Vastinni, 1286 ; Capellanus de Vatans, 1327[3] ; Apud Vastanum, 1350 ; Vatans, mars 1356[4] ; Vatan, mai 1444[5] ; Vastan, juillet 1449[6] ; Vastan, février 1467[7] ; La ville de Vastan est assise en Berry, 1566[8] ; Vatan, 1740[9] ; Vatan, XVIIIe siècle[10].
La ville de Vatan possédait 2 paroisses : Saint-Christophe et Saint-Laurian.


La légende populaire explique l'étymologie de Vatan par la contraction de "vaste étang"; dont les argumentations principales étaient :

  • "toutes les habitations de la Rue Grande sont porteuses d'humidité dans les murs" ;
  • "l'antique cité aurait été construite sur pilotis", en l'absence totale de preuves archéologiques.[réf. nécessaire][11].

Sa toponymie particulière lui a valu le privilège d'organiser la sixième rencontre des communes de France aux noms burlesques Le 5 juillet 2008 et 6 juillet 2008, parrainé par l'Association des communes de France aux noms burlesques et chantants.

Héraldique

Armes de Vatan

Les armes de Vatan se blasonnent ainsi :
Échiqueté d'or et de gueules.

Moyen Âge

Le roi Gontran crée une collégiale pour veiller sur les reliques du saint Laurian à la fin du VIe siècle[12].

Le village se crée comme un bourg castral, c’est-à-dire se développant autour d’un château (une motte castrale) qui lui assure une protection. Au départ, le village se construit dans la basse-cour du château, l’ensemble étant défendu par des fossés où l’eau du Pozon est dérivée. Puis une deuxième motte est construite, et une enceinte réunit la paroisse Saint-Christophe, le bourg construit autour du prieuré Saint-Laurian, et les faubourgs, Faubourg Haut et Faubourg Bas[13].

Un couvent de moines franciscains, ou cordeliers, est créé en 1450[14],[15].

De la fin du Moyen Âge à la Révolution

La collégiale Saint-Laurian est pillée en 1550 puis en 1563, les deux pillages étant attribués aux huguenots. En 1563, le comte de Duraz qui commandait les protestants, fait brûler les reliques de saint Laurian, et emporter le reliquaire d’argent[16].

Florimond du Puy, le plus connu des seigneurs de Vatan, est actif à la fin des guerres de religion et au début du XVIIe siècle. En 1611, un de ses vassaux ayant été arrêté par les gabelous pour faux-saunage, il fait demander sa libération. Son envoyé est jeté en prison. Il monte un raid et enlève un enfant du fermier de la gabelle Thomas Robin, au château de Bel-Air (Châteauneuf-sur-Cher), le 2 octobre. Le conseil du roi (c’est la période de Régence pendant l’enfance de Louis XIII) envoie une troupe de 600 à 1200 hommes (selon les sources), dont des Suisses, des gardes et des chevau-légers, avec 6 canons. Le seigneur de Vatan fait sa reddition le 15 décembre, est jugé le 2 janvier et décapité le jour même en place de Grève, à Paris[17].

Il avait offert une cloche à la communauté des habitants de Vatan en 1603[18], qui se trouve actuellement à l’hôtel de ville, et appelée la Florimonde.

Les cordeliers sont remplacés par les récollets, également de l’ordre des frères mineurs mais d’une plus stricte observance de la règle, en 1650[19]. Leur couvent était autrefois situé au centre de la ville actuelle : le couvent des Recollets dont le cimetière était situé sur la grand place actuelle.[réf. nécessaire]

La route royale Paris-Toulouse (future route nationale 20) est inaugurée en 1767. Les tronçons Vatan-Châteauroux et Vatan-Vierzon avaient été achevés respectivement en 1746 et 1747[20]. Cette grande route apporte une importante activité à la ville, qui compte une douzaine d’hôtels dans son faubourg méridional, et un relais de poste doté de plus de cent chevaux[21].

Révolution française et Premier Empire

XIXe et XXe siècle

Administration

Maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  1793 Jean-Baptiste Caignault   Poussé à la démission par le représentant en mission Michaud[22]
1800 1816 Pierre Gaudeffroy    
1816 1818 Laurian Delorme    
1818 1840 Jean-Baptiste Guenette    
1840 1843 Jean Chevallier    
1843 1855 Louis Lecomte    
1855 1866 Eugène Martin    
1866 1876 Hyacinthe Laurencel    
1876 1878 Jean Chevallier    
1878 1888 Ferdinand Charbonnier    
1888 1890 Pierre Tissier    
1890 1916 Ferdinand Charbonnier    
1916 1919 Constant Bion    
1919 1931 Alexandre Jacquet    
1931 1940 Ferdinand Rossignol    
1940 1942 Henri Jamet    
1942 1944 Jean Bouchard    
1944 1946 P. Dudognon    
1946 1961 L. Prompt    
1961 1973 P. Barrat    
1973 1989 R. Stoësel    
1989 en cours Yves Fouquet[23] DVD Retraité et Conseiller général
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Services publics

La commune dispose des services suivants :

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Vatan comptait 2 029 habitants (soit une augmentation de 3 % par rapport à 1999). La commune occupait le 4 953e rang au niveau national, alors qu'elle était au 4 663e en 1999, et le 16e au niveau départemental sur 247 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Vatan depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[27], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu chaque année par roulement au cours d'une période de cinq ans[28]. Pour Vatan, le premier recensement a été fait en 2008[29], les suivants étant en 2013, 2018, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Vatan, est une évaluation intermédiaire[30].

Le maximum de la population a été atteint en 1846 avec 3 238 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 2 103 2 359 2 341 2 457 2 764 2 912 2 978 3 238 3 212
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 3 127 3 047 3 078 2 980 2 860 2 893 2 832 2 684 2 459
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 2 427 2 475 2 464 2 283 2 183 2 098 2 080 2 166 2 082
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 -
Population 2 147 2 194 2 270 2 046 2 022 1 971 2 015 2 029 -
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[31], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[32],[33]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (35,4 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (29,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,3 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,3 %, 15 à 29 ans = 12,9 %, 30 à 44 ans = 18,1 %, 45 à 59 ans = 23,1 %, plus de 60 ans = 29,6 %) ;
  • 51,3 % de femmes (0 à 14 ans = 14,2 %, 15 à 29 ans = 10,8 %, 30 à 44 ans = 17,2 %, 45 à 59 ans = 17 %, plus de 60 ans = 40,8 %).
Pyramide des âges à Vatan en 2007 en pourcentage[34]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,9 
90  ans ou +
4,1 
11,9 
75 à 89 ans
17,5 
16,8 
60 à 74 ans
19,2 
23,1 
45 à 59 ans
17,0 
18,1 
30 à 44 ans
17,2 
12,9 
15 à 29 ans
10,8 
16,3 
0 à 14 ans
14,2 
Pyramide des âges du département de l'Indre en 2007 en pourcentage[35]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
1,8 
9,1 
75 à 89 ans
13,3 
16,5 
60 à 74 ans
17,2 
22,0 
45 à 59 ans
20,5 
19,8 
30 à 44 ans
18,4 
15,5 
15 à 29 ans
13,8 
16,6 
0 à 14 ans
15,1 

Économie

L’hôtel de la Poste dans la rue Grande.
L’hôtel de la Poste dans la rue Grande.

La commune était jadis fondée sur le commerce et l'activité de relais de poste et ce jusqu'au développement de la voiture et le développement du réseau ferroviaire qui d'ailleurs ne passe pas à Vatan du fait que les propriétaires de relais de diligences de l'époque ont vu d'un très mauvais œil le développement de la ligne Austerlitz - Toulouse-Matabiau qui de ce fait a été déviée par Issoudun.

Le commerce était également fort imprégné de l'agriculture de la Champagne berrichonne jusqu'au déclin déjà vers les années 1980 pour cesser ces années d'être primordiales dans le commerce local, seul subsistent une trentaine de commerces contre plus de 100 il y a 40 ans.

Au niveau industriel c'est une dizaine d'entreprises qui ne représentent qu'une centaine d'emplois. Par contre les emplois dits de fonction publique ont vu une forte augmentation avec l'implantation du centre autoroutier ainsi qu'une brigade de Gendarmerie, il y a également une centaine d'emplois qui dépendent des commerces et de l'artisanat locaux.

La commune a la possibilité d'accueillir des entreprises par sa situation sur l'autoroute A20 et par la potentialité de disponibilités de terrains d'implantation industrielle.

Elle est labellisée Village étape depuis 1997.

Enseignement

La commune possède[36] :

Sport

Lieux et monuments

  • Halle au blé.

Construite au Moyen Âge ou au cours de la Renaissance, elle fut fortement remaniée en 1749. Il ne subsiste que trois fermes sur les cinq originelles. Elle accueille les locaux de l'Office de tourisme. Elle est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

  • Musée du cirque.
  • Grange aux dîmes.
  • Collégiale Saint-Laurian.
  • L'église Saint-Laurien (classé monument historique).
  • Le doyenné.
  • La poterne.
  • La chantrerie.
  • L'hôtel de ville ancien hôtel dieu.
  • La Chesnaye (ancienne propriété de Ferdinand de Lesseps) château et ferme.
  • Les fossés de l'ancien château.
  • La Chantrerie.
  • L'Hôtel de France.
  • L'ancienne Gare.

Activités festives

  • La féte de la lentille verte du Berry.

Personnalités liées à la commune

  • Saint Sulpice le Pieux (576-647), né à Vatan.
  • Florimond du Puy, seigneur du lieu.
  • Jean Méry (1645-1722), médecin, chirurgien, gouverneur des Invalides.
  • Ferdinand de Lesseps[réf. nécessaire] (1805-1894).
  • Maréchal Leclerc[réf. nécessaire] (1902-1945).
  • Colonel Michon.
  • Docteurs Le Duc Solange et Gérard.
  • Jean-François Mayet.

Notes et références

  1. La distance entre Vatan et les grosses communes du département avec Mappy.fr.
  2. Cartulaire de Vierzon, n° 17.
  3. Pouillé de Bourges, p. 41.
  4. Archives Nationales-JJ 84, n° 539, fol. 281 v°.
  5. Archives Nationales-JJ 176, n° 205, fol. 150 v°.
  6. Archives Nationales-JJ 179, n° 343, fol. 194.
  7. Archives Nationales-JJ 194, n° 206, fol. 112.
  8. Chaumeau, Histoire de Berry, Liv. VI, chap. 45, p. 277.
  9. Bibliothèque Municipale d’Orléans, Manuscrit 995, fol. 255.
  10. Carte de Cassini.
  11. Martine Arnault Les origines anciennes de Vatan.
  12. Romain Guignard, Vatan des origines à nos jours : Aperçu des chroniques locales, Issoudun, Librairie Art et loisirs éditeur, 1re édition 1943, édition mise à jour de 1997, p. 47.
  13. Archives départementales de l’Indre, Berry médiéval : à la découverte de l’Indre au Moyen Âge, catalogue d’exposition, Châteauroux, Archives départementales de l’Indre, 2009, p. 57.
  14. Romain Guignard, Vatan des origines à nos jours, p. 42.
  15. Berry médiéval, op. cit., p. 21.
  16. Romain Guignard, Vatan des origines à nos jours, p. 46-47.
  17. Romain Guignard, Vatan des origines à nos jours, p. 52-55.
  18. Romain Guignard, Vatan des origines à nos jours, p. 56.
  19. Romain Guignard, Vatan des origines à nos jours, p. 62.
  20. Romain Guignard, Vatan des origines à nos jours, p. 76.
  21. Romain Guignard, Vatan des origines à nos jours, p. 79.
  22. Romain Guignard, Vatan des origines à nos jours, p. 91.
  23. Résultats des élections municipales de mars 2008 sur le site officiel de la préfecture de l'Indre.
  24. L'office de tourisme sur le site Berry.fr.
  25. Carte de la viabilité hivernale du conseil général de l'Indre.
  26. Carte des centres d'entretiens et d'interventions de la DIRCO.
  27. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  28. INSEE : Les grandes étapes : 2002 – 2009.
  29. Calendrier des recensements des communes du département de l'Indre sur www.insee.fr, Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  30. Par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de 5 ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 d’afficher dans le tableau des recensements : la population 2006, première population légale connue post-1999, les populations légales suivantes correspondant aux années réelles de recensement et enfin la dernière population légale publiée par l’INSEE. Dans le graphique sont par contre représentés l’ensemble des populations légales connues.
  31. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 24 juillet 2011.
  32. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  33. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  34. Évolution et structure de la population à Vatan en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  35. Résultats du recensement de la population de l'Indre en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  36. Site officiel de l'inspection académique de l'Indre.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Romain Guignard, Vatan des origines à nos jours : Aperçu des chroniques locales, Issoudun, Librairie Art et loisirs éditeur, 1re édition 1943, édition mise à jour de 1997.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vatan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vatan — ist: der Hauptort des französischen Kantons Vatan, siehe Vatan (Indre) eine türkische Tageszeitung, siehe Vatan (Tageszeitung). Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demse …   Deutsch Wikipedia

  • Vatan — puede referirse a: Vatan, periódico turco. Vatan, comuna francesa situada en Indre. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aquí a través de …   Wikipedia Español

  • Vatan — ( Homeland or Motherland ) is a Turkish daily newspaper.A new newspaper in Turkey, it is increasingly becoming one of the most popular. Praised for its balanced journalism, it has published articles on the Kurdish issue, the Islamic parties of… …   Wikipedia

  • Vatan — Vatan, Stadt im Arrondissement Issoudun des französischen Departements Indre; Stiftskirche, Wollhandel; 2600 Ew …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Vatan — (spr. watáng), Stadt im franz. Depart. Indre, Arrond. Issoudun, mit schöner Kirche (15.–16. Jahrh.) und (1906) 1795 (als Gemeinde 2475) Einw …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • vatan — is., Ar. vaṭan Yurt Eğil de kulak ver, bu sessiz yığın / Bir vatan kalbinin attığı yerdir. N. H. Onan Birleşik Sözler vatan borcu vatan haini vatansever ana vatan Atasözü, Deyim ve Birleşik Fiiller vatan tutmak …   Çağatay Osmanlı Sözlük

  • Vatan — Original name in latin Vatan Name in other language Vastan, Vasten, Vatan, Watan State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 47.07447 latitude 1.8101 altitude 129 Population 1970 Date 2013 04 11 …   Cities with a population over 1000 database

  • vatan — (A.) [ ﻦﻃو ] yurt …   Osmanli Türkçesİ sözlüğü

  • VATAN — (C.: Evtan) Bir kimsenin doğup büyüdüğü yer. Yurt …   Yeni Lügat Türkçe Sözlük

  • Vatan (Indre) — Vatan …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.