Variete abelienne


Variete abelienne

Variété abélienne

En mathématiques, une variété abélienne A est, grosso modo, un groupe algébrique projectif. La projectivité (l'équivalent de compacité pour les variétés différentielles ou analytiques) donne une certaine rigidité à la strucutre. En géométrie arithmétique, c'est un objet central.

Sommaire

Définition

Une variété abélienne sur un corps k est un groupe algébrique A sur k, dont la variété algébrique sous-jacente est projective, connexe et géométriquement réduite. Cette dernière condition veut dire que lorsque l'on étend le corps de base k à une clôture algébrique de k, la nouvelle variété est réduite (cela implique que A est réduite). Si k est de caractéristique nulle, la condition "géométriquement réduite" est automatiquement satisfaite pour tout groupe algébrique sur k (Théorème de Cartier).

Exemple: Les variétés abéliennes de dimension 1 sont les courbes elliptiques.

La jacobienne d'une courbe algébrique projective non-singulière géométriquement connexe, de genre g, est une variété abélienne de dimension g.

Si A est une variété abélienne de dimension g sur ℂ, alors A(ℂ) est naturellement une variété analytique complexe, et même un groupe de Lie. C'est le quotient (au sens de la géométrie analytique complexe) de ℂg par un réseau, le quotient admettant un plongement dans un espace projectif.

Propriétés basiques

Une variété abélienne A est toujours non-singulière, et la loi de groupe sur A est commutative.

Si A et B sont des variétés abéliennes sur k, et si f : A\to B est un morphisme de variétés algébriques qui envoie le zéro de A sur le zéro de B, alors f est un hommorphisme de groupes algébriques (c'est-à-dire que f est compatible avec les structures de groupes algébriques sur A et B).

Structure de la torsion Si A est une variété abélienne de dimension g définie sur un corps k et si n est un entier naturel premier à la caractéristique de k, alors l'ensemble A(\bar{k})[n] des éléments de A à coordonnées dans une clôture algébrique \bar{k} de k et qui sont d'ordre divisant n (c'est donc le noyau de l'application multiplication par n dans dans le groupe A(\bar{k})) est un groupe fini, isomorphe à (\mathbb{Z}/n\mathbb{Z})^{2g}. En particulier, les points de A à coordonnées dans k et qui sont d'ordre divisant n est un sous-groupe de (\mathbb{Z}/n\mathbb{Z})^{2g}.

Si k est de caractéristique p > 0, alors il existe un entier r compris entre 0 et g tel que pour toute puissance n de p, A(\bar{k})[n] soit isomorphe à (\mathbb{Z}/n\mathbb{Z})^{r}. On appelle r le p-rang de A. On dit que A est ordinaire si son p-rang prend la valeur maximale, c'est-à-dire g.

Isogénie

Un homomorphisme f : A \to B de variétés abéliennes est une isogénie si A et B ont la même dimension et si le noyau de f est fini. Un exemple typique d'isogénie est la multiplication par n :

n_A : A \to A, a \mapsto na

pour tout entier naturel n (même quand il est divisible par la caractéristique de k).

Théorème Si f : A \to B est une isogénie, alors il existe une isogénie g: B \to A telle que fg = nB et gf = nA.

Définition On dit que A est simple si elle n'a pas d'autres sous-variété abélienne que {0} et elle-même. Par exemple toute courbe elliptique est simple, mais pas le produit de deux courbes elliptiques.

Théorème (irréductibilité complète de Poincaré) Si f : A \to B est un homomorphisme de variété abéliennes surjectif, alors il existe une sous-variété abélienne C de A telle que A soit isogène à B \times C.

On en déduit que toute variété abelienne A est isogène à un produit de variétés abeliennes simples. L'ensemble de ces facteurs simples est unique à permutations et isogénies près.

Anneaux d'endomorphismes

Soit A une variété abélienne sur k de dimension g. On note End(A) l'ensemble des endomorphismes de A.

Théorème L'ensemble End(A) est naturellement un anneau. Comme module sur ℤ, il est libre de rang au plus 4g.

La structure de l'anneau End(A) est plus simple lorsqu'on permet d'inverser les entiers naturels. On note End^0(A) le produit tensoriel sur ℤ de End(A) par le corps des rationnels Q.

Théorème Si A est isogène au produit \prod_i A_i^{r_i} avec Ai simples, r_i \ge 1, et Ai non isogène à Aj si i est différent de j, alors End0(A) est isomorphe au produit \prod_i M_{r_i}(k_i), où ki = End0(Ai) est un corps gauche de dimension finie sur k, et où Mn désigne l'algèbre des matrices carré d'ordre n.

Module de Tate

Nous avons vu que sur ℂ, A est un quotient (comme variété analytique) de ℂn par un réseau Λ. Sur un corps k quelconque, il existe un équivalent du réseau Λ, c'est le module de Tate.

Définition Soit l un nombre premier distinct de l'exposant caractéristique de k. On a un système projectif (A(\bar{k})[l^n])_n, où les applications de transition sont la multiplication par l. Alors le module de Tate (du nom du mathématicien John Tate) de A est la limite projective, notée Tl(A), de (A(\bar{k})[l^n])_n.

Le module de Tate est naturellement un module sur l'anneau ℤl des entiers l-adiques.

Proposition Tl(A) est isomorphe à ℤ_{l}^{2g}.

Référence

  • Marc Hindry and Joseph H. Silverman: Diophantine Geometry: An Introduction, Graduate Texts in Mathematics, Springer, 2000
  • James Milne: Abelian varieties, in Arithmetical Geometry (edited by Cornell and Silverman), Springer, 1984
  • André Weil: Courbes algébriques et variétés abéliennes, 1948
  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « Vari%C3%A9t%C3%A9 ab%C3%A9lienne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Variete abelienne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Variété abélienne — En mathématiques, et en particulier, en géométrie algébrique et en analyse complexe, une variété abélienne A est une variété algébrique projective qui est un groupe algébrique. La condition de « projectivité » est l équivalent de… …   Wikipédia en Français

  • Variete abelienne de type CM — Variété abélienne de type CM En mathématiques, une variété abélienne A définie sur un corps K est dite de type CM si elle possède un sous anneau commutatif suffisamment grand dans son anneau d endomorphisme End(A). La terminologie ici est issue… …   Wikipédia en Français

  • Variété abélienne de type cm — En mathématiques, une variété abélienne A définie sur un corps K est dite de type CM si elle possède un sous anneau commutatif suffisamment grand dans son anneau d endomorphisme End(A). La terminologie ici est issue de la théorie de la… …   Wikipédia en Français

  • Variété abélienne de type CM — En mathématiques, une variété abélienne A définie sur un corps commutatif K est dite de type CM si elle possède un sous anneau commutatif suffisamment grand dans son anneau d endomorphisme End(A). La terminologie ici est issue de la théorie de la …   Wikipédia en Français

  • Variété jacobienne — En géométrie algébrique, la jacobienne d une courbe C est une variété algébrique (en fait une variété abélienne) qui paramètrise les diviseurs de degré 0 sur C. C est un objet fondamental pour l étude des courbes, et c est aussi un exemple… …   Wikipédia en Français

  • Variété (géométrie) — Pour les articles homonymes, voir Variété. Réalisation du ruban de Möbius à partir du collage d une bande de papier. Le « bord » n est que d un seul tenant. En math …   Wikipédia en Français

  • GÉOMÉTRIE ALGÉBRIQUE — Sous sa forme actuelle, la géométrie algébrique est une branche de l’algèbre relativement récente (cf. ALGÈBRE, DEDEKIND). Pour «comprendre» les phénomènes d’intersection des courbes et des surfaces, il s’est révélé nécessaire d’élaborer des… …   Encyclopédie Universelle

  • Projet:Mathématiques/Liste des articles de mathématiques — Cette page n est plus mise à jour depuis l arrêt de DumZiBoT. Pour demander sa remise en service, faire une requête sur WP:RBOT Cette page recense les articles relatifs aux mathématiques, qui sont liés aux portails de mathématiques, géométrie ou… …   Wikipédia en Français

  • Liste des articles de mathematiques — Projet:Mathématiques/Liste des articles de mathématiques Cette page recense les articles relatifs aux mathématiques, qui sont liés aux portails de mathématiques, géométrie ou probabilités et statistiques via l un des trois bandeaux suivants  …   Wikipédia en Français

  • Abelien — Abélien Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.