Van't hoff

Van't hoff

Jacobus Henricus van 't Hoff

Jacobus Henricus van 't Hoff
Portait de Jacobus Henricus van ’t Hoff
Portait de Jacobus Henricus van ’t Hoff
Naissance 30 août 1852
()
Décès 1er mars 1911
Steglitz (Allemagne)
Nationalité néerlandais
Diplômé Doctorant à l'université d'Utrecht en 1874.
Célèbre pour Ses principaux travaux de recherche sur la cinétique chimique, les équilibres chimiques, la pression osmotique et la cristallographie.
Distinctions prix Nobel de chimie

Jacobus Henricus van ’t Hoff (30 août 1852 - 1er mars 1911) était un physicien et chimiste néerlandais. Il reçut le premier prix Nobel de chimie. Ses principaux travaux de recherche ont concerné la cinétique chimique, les équilibres chimiques, la pression osmotique et la cristallographie. Il a contribué à la création de la chimie physique telle que nous la connaissons aujourd’hui.


Sommaire

Enfance et études

Jacobus van ’t Hoff est né à Rotterdam d’un père médecin. Depuis son plus jeune âge, il est intéressé par les sciences. Contre la volonté de son père, il part tout d’abord étudier la chimie à l’institut polytechnique de Delft, puis à l’université de Leyde, à Bonn en Allemagne, où il étudie avec Friedrich Kekulé, à Paris où il étudie avec C. A. Wurtz, et finalement il reçoit son doctorat à l'université d'Utrecht en 1874. En 1878, il épouse Johanna Francina Mees avec qui il a deux filles, Johanna Francina (née en 1880) et Aleida Jacoba (née en 1882), et deux fils, Jacobus Hendricus (né en 1883) et Govert Jacob (né en 1889).

Travaux scientifiques

Avant même d’avoir reçu son doctorat, Van ’t Hoff a déjà publié la première de ses importantes contributions à la chimie organique. En 1874, il explique le phénomène d’activité optique, en supposant que les liaisons chimiques entre les atomes de carbone et leurs voisins sont dirigées en direction des angles d'un tétraèdre régulier. Cette structure en trois dimensions explique parfaitement la présence des isomères trouvés dans la nature. Il partage le crédit de cette découverte avec le chimiste français Joseph Le Bel, qui présente indépendamment la même idée.

En 1884, il publie le résultat de ses recherches (Études de Dynamique chimique) sur la cinétique chimique où il décrit une nouvelle méthode de détermination de l’ordre des réactions en utilisant des graphiques et applique les lois de la thermodynamique aux équilibres chimiques. Il introduit également la notion d’affinité chimique. En 1886, il montre la similarité entre le comportement des solutions diluées et des gaz. Jusqu'à 1895, il travaille sur la théorie d’Arrhenius de dissociation des électrolytes.

Van ’t Hoff devient professeur de chimie et de physique au collège vétérinaire d’Utrecht. Il devient professeur de chimie, de minéralogie et de géologie à l'université d’Amsterdam pendant presque 18 ans avant de prendre ensuite la direction de la chaire du département de chimie de l’université. Il finit sa carrière à l’université de Berlin de 1896 à 1911. En 1887, il fonde avec le chimiste allemand Wilhelm Ostwald la revue scientifique Zeitschrift für physikalische Chemie ("Journal de chimie-physique").

Il est lauréat de la Médaille Davy en 1893.
En 1901, il reçoit le premier prix Nobel de chimie, pour ses travaux sur les solutions diluées et notamment la découverte de la pression osmotique.

Il meurt à Steglitz, Allemagne de la tuberculose.

Voir aussi

Références

  • H.A.M. Snelders, Hoff, Jacobus Henricus van ’t (1852-1911), in Biografisch Woordenboek van Nederland.
  • Jacobus Henricus van 't Hoff, Recognition of the extraordinary services he has rendered by the discovery of the laws of chemical dynamics and osmotic pressure in solutions. Consulté le 18 septembre 2005
  • Museum Boerhaave Negen Nederlandse Nobelprijswinnaars
  • E. W. Meijer (2001). "Jacobus Henricus van ’t Hoff; Hundred Years of Impact on Stereochemistry in the Netherlands". Angewandte Chemie International Edition 40 (20): 3783-3789.
  • Trienke M. van der Spek (2006). "Selling a Theory: The Role of Molecular Models in J. H. van ’t Hoff's Stereochemistry Theory". Annals of Science 63 (2): 157 - 177.
  • Kreuzfeld HJ, Hateley MJ. (1999). "125 years of enantiomers--back to the roots Jacobus Henricus van ’t Hoff 1852-1911". Enantiomer 4 (6): 491-6.


  • Portail des Pays-Bas Portail des Pays-Bas
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
  • Portail de la physique Portail de la physique
Ce document provient de « Jacobus Henricus van %27t Hoff ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Van't hoff de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Van't Hoff — Hoff steht für: Hoff (Waldbröl), Stadtteil von Waldbröl die frühere Schreibweise des Ortsnamens von Hof (Saale), kreisfreie Stadt in Bayern den deutschen Namen des heute polnischen Ostseebades Trzęsacz in der Gemeinde Rewal, Woiwodschaft… …   Deutsch Wikipedia

  • Van 't Hoff — Hoff steht für: Hoff (Waldbröl), Stadtteil von Waldbröl die frühere Schreibweise des Ortsnamens von Hof (Saale), kreisfreie Stadt in Bayern den deutschen Namen des heute polnischen Ostseebades Trzęsacz in der Gemeinde Rewal, Woiwodschaft… …   Deutsch Wikipedia

  • Van 't Hoff — may refer to:*Jacobus Henricus van t Hoff (1852 1911), Dutch chemist:*Van t Hoff factor, a ratio of solubility:*Van t Hoff equation (also known as the van t Hoff isochore), an equation that relates temperature change to enthalpy change *Robert… …   Wikipedia

  • VAN’T HOFF (J. H.) — VAN’T HOFF JACOBUS HENRICUS (1852 1911) Chimiste hollandais, né à Rotterdam et mort à Berlin. Van’t Hoff entre à l’institut polytechnique de Delft en 1869, puis il va, en 1871, à l’université de Leyde, où il décide de se consacrer à l’étude de la …   Encyclopédie Universelle

  • Van´t Hoff — Van´t Hoff, Jakobus Hendrikus Van´t Hoff, factor de …   Enciclopedia Universal

  • van't Hoff —   [vant hɔf], Jacobus Henricus, niederländischer Physikochemiker, Hoff, Jacobus Henricus van t …   Universal-Lexikon

  • Van't Hoff — Van t Hoff, Jac. Hendr., s. Hoff 4) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Van't Hoff — (Jacobus Henricus) (1852 1911) chimiste néerlandais; fondateur, avec Le Bel, de la stéréochimie. Il découvrit les lois de la pression osmotique. P. Nobel 1901 …   Encyclopédie Universelle

  • van't Hoff — [vänt hō̂f′] Jacobus Hendricus [yä kō′bəs hen drē′kəs] 1852 1911; Du. physical chemist …   English World dictionary

  • Van t hoff — Jacobus Henricus van t Hoff Jacobus Henricus van t Hoff Portait de Jacobus Henricus van ’t Hoff Naissance 30 août 1852 () Décès …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»