Valençay


Valençay
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valençay (homonymie).

47° 09′ 41″ N 1° 34′ 01″ E / 47.1613888889, 1.56694444444

Valençay
L'hôtel de ville.
L'hôtel de ville.
Armoiries logo
Administration
Pays France
Région Centre
Département Indre
Arrondissement Châteauroux
Canton Valençay
(chef-lieu)
Code commune 36228
Code postal 36600
Maire
Mandat en cours
Claude Doucet
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Valençay
Site web www.valencay.fr
Démographie
Population 2 642 hab. (2008)
Densité 64 hab./km²
Gentilé Valencéens
Géographie
Coordonnées 47° 09′ 41″ Nord
       1° 34′ 01″ Est
/ 47.1613888889, 1.56694444444
Altitudes mini. 91 m — maxi. 154 m
Superficie 41,59 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Valençay est une commune française, située dans le département de l'Indre, en région Centre.

Sommaire

Géographie

Situation

La commune est située dans le nord du département dans la région naturelle du Boischaut-Nord.

Hydrographie

Le Nahon.
Le Nahon.

Hameaux de la commune

Communes limitrophes

Valençay est situé[1] à environ :

Transports et voies de communications

Réseau routier

Le territoire communal est desservi par les routes départementales : 4, 15, 13, 22a, 37, 956 et 960.

Desserte ferroviaire

La ligne de Salbris au Blanc passe par le territoire communal. La commune possède une petite gare ferroviaire sur cette ligne.

Les autres gares ferroviaires les plus proches sont celles de Gièvres, qui se trouve à la fois sur la ligne de Salbris au Blanc et sur la ligne de Vierzon à Saint-Pierre-des-Corps, et celle de Selles-sur-Cher, qui se trouve sur la ligne de Vierzon à Saint-Pierre-des-Corps.

Elles sont situées à 16 km.

Bus

Le territoire communal est desservi par les lignes A et T du réseau L'Aile Bleue.

Aéroport

L'aéroport le plus proche est l'aéroport de Châteauroux-Centre situé à environ 39 km.

Sentier de randonnée

Le territoire communal est traversé par le sentier de grande randonnée de pays : Pays de Valençay.

Réseau électrique

La commune possède un poste source[2] sur son territoire qui est situé à proximité du lieu-dit La Charperas.

Histoire

Héraldique

Armes de Valençay

Les armes de Valençay se blasonnent ainsi :
D'argent aux trois tours d'azur, maçonnées de sable, rangées en fasce et posées sur une terrasse de sinople.

Toponymie

Bas latin Valentiacus. Gentilice Valentius, formé sur le surnom valens = le fort, le robuste, et suffixe de possession acus.
De Valentiaco, 1144 ; De Valentiaco, 1220 ; Villa de Valenchay, 1226 ; De Valenceiaco, 1236 ; Reginaldus dictus Li Gros, burgensis de Valençay, 1244[3] ; Raginaldus dictus Legros, burgensis de Balanceai, août 1246[4] ; Valençay, 1248 ; Valencey, 1288 ; Li habitan du bourg du temple de Valencyaco, 1312 ; Valençay, mai 1370[5] ; Valançay, novembre 1460[6] ; Court de Valençay en Berry, 1490 ; Valençay, 4 novembre 1788[7] ; Vallençay, XVIIIe siècle[8] ; Vallençay, 9 fructidor an 9 (décret d’application de la loi du 8 pluviôse an 9).

Historique

Le monument aux morts.
Le monument aux morts.

La seigneurie (puis marquisat) de Valençay a été détenue par le Maison d'Estampes de 1451 à 1747.

En 1813, par le traité de Valençay, Napoléon Bonaparte rend le trône d'Espagne à Ferdinand VII.

Administration

Maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1799 1808 René Hérisson    
1808 1813 Antoine Boyer    
1813 1816 Étienne Arraby    
1816 1826 J.-B. Valençon    
1826 1831 Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord   Prince de Talleyrand
1831 1835 Prosper Bélanger    
1835 1837 Pierre Barbier    
1837 1844 Napoléon Louis de Talleyrand-Périgord   Duc de Valençay
1844 1848 Étienne Naudin    
1848 1850 Jules Boullet    
1850 1855 Étienne Naudin    
1855 1869 Th. Journel    
1869 1870 Boson de Talleyrand-Périgord   Prince de Sagan
1870 1881 Étienne Naudin    
1881 1882 Ernest Bruneau    
1882 1884 Hély de Talleyrand-Périgord   Duc de Valençay
1884 1891 Ernest Bruneau    
1891 1892 Pinard-Pinon    
1892 1904 Charles Boullet    
1904 1908 Louis Lombard    
1908 1912 Charles Boullet    
1912 1920 Eugène Brulley    
1920 1925 Lucien Lebeau    
1925 1929 Antoine Thuret    
1929 1944 Eugène Collin    
1944 1945 Pierre Boussion    
1945 1949 Marcel Ferré    
1949 1961 Max Hymans   Conseiller général, Ministre, Président d'Air France
1961 1965 Raymond Trouvé   Notaire
1965 1971 Maurice Pairoux DVG Conseiller général de l'Indre
1971 1979 Jean Mailley   Intendant Général
1979 1995 Pierre Renard DVD Conseiller général de l'Indre
1995 2001 Jean Meunier    
2001 en cours Claude Doucet[9] UMP Cadre de banque retraité
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Services publics

La commune dispose des services suivants :

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Valençay comptait 2 642 habitants (soit une diminution de 3 % par rapport à 1999). La commune occupait le 3 849e rang au niveau national, alors qu'elle était au 3 415e en 1999, et le 15e au niveau départemental sur 247 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Valençay depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[13], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu chaque année par roulement au cours d'une période de cinq ans[14]. Pour Valençay, le premier recensement a été fait en 2006[15], les suivants étant en 2011, 2016, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Valençay, est un recensement exhaustif[16].

Le maximum de la population a été atteint en 1866 avec 3 653 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 2 299 2 300 2 519 2 712 3 095 3 289 3 229 3 425 3 627
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 3 476 3 587 3 653 3 547 3 517 3 554 3 547 3 621 3 431
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 3 346 3 411 3 343 2 976 2 874 2 789 2 762 2 739 2 679
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 -
Population 2 732 2 754 2 952 2 947 2 912 2 736 2 641 2 642 -
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[17], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[18],[19]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (38 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (29,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52,2 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 47,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 11,7 %, 15 à 29 ans = 14 %, 30 à 44 ans = 16,5 %, 45 à 59 ans = 24,1 %, plus de 60 ans = 33,6 %) ;
  • 52,2 % de femmes (0 à 14 ans = 10 %, 15 à 29 ans = 10,6 %, 30 à 44 ans = 14,4 %, 45 à 59 ans = 22,9 %, plus de 60 ans = 42,1 %).
Pyramide des âges à Valençay en 2007 en pourcentage[20]
Hommes Classe d'âge Femmes
1,6 
90  ans ou +
4,3 
11,9 
75 à 89 ans
18,6 
20,1 
60 à 74 ans
19,2 
24,1 
45 à 59 ans
22,9 
16,5 
30 à 44 ans
14,4 
14,0 
15 à 29 ans
10,6 
11,7 
0 à 14 ans
10,0 
Pyramide des âges du département de l'Indre en 2007 en pourcentage[21]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
1,8 
9,1 
75 à 89 ans
13,3 
16,5 
60 à 74 ans
17,2 
22,0 
45 à 59 ans
20,5 
19,8 
30 à 44 ans
18,4 
15,5 
15 à 29 ans
13,8 
16,6 
0 à 14 ans
15,1 

Économie

Le Valençay.

Valençay est le centre de la région de production du fromage homonyme. Il s'agit d'un chèvre, caractéristique en raison de sa forme : une pyramide tronquée.

C'est également la région productrice du vin homonyme. Les rouges sont généralement des assemblages de cépages gamay, côt et pinot noir ou cabernet. Les blancs sont principalement des sauvignon ou chardonnay.

Enseignement

La commune possède[22] :

Culture

Sport

  • Stade Max Hymans.
  • Gymnase.
  • Un dojo.
  • Trois courts de tennis.
  • Une piscine d'été.
  • Associations sportives
    • L'Amicale Sportive Levroux-Valençay Handball.
    • Le club de badminton.
    • Le club de karaté.
    • Le club de judo.
    • Le club de tennis.
    • L'Union Sportive la Française de Valençay (U.S.F.V.) (Club de Football).
    • L'Association Les Mollets de Gâtines (Club de course à pied).
    • Les Amis du Cheval (Club d'équitation).
    • La Gymnastique (Volontaire et douce).
    • La société de pêche La Gaule Valençéenne.

Lieux et monuments

La halle au blé.
La halle au blé.
  • La halle au blé.
  • Le musée du Sucre d'Art[23].
  • Le tombeau de Talleyrand qui est en fait une chapelle qui servaient autrefois de lieu de prière aux Filles de la Croix; Talleyrand fit creuser une large crypte pour y être inhumé, qui servit de sépulture à ses descendants jusqu'en 1952. Depuis le 21 mai 2010 le sarcophage a été transporté dans la chapelle Notre-Dame et le tombeau se visite[24].

Activités festives

  • Le Festival Paille à Son[25] est un festival de musiques organisé chaque été depuis 2008 par l'association Lunik-Son.
  • Fête annuelle.

Personnalités liées à la commune

  • Talleyrand, homme politique et diplomate français.
  • Max Hymans (1900-1961), homme politique, résistant et président d'Air France.
  • Dorothée de Courlande (1793-1862), duchesse de Dino, nièce de Talleyrand.
  • Valere Guery (1856), Directeur technique de la Société des plantations d’hévéas de Tan-thanh-dong à Saigon.

Filmographie

  • Valençay a été le lieu de tournage du film Les Noces rouges de Claude Chabrol, en 1972[27].

Notes et références

  1. La distance entre Valençay et les grosses communes du département avec Mappy.fr.
  2. La Nouvelle République (Édition du 28/10/2009).
  3. Cartulaire du Lieu Notre-Dame, charte 101, p. 70.
  4. Cartulaire du Lieu Notre-Dame, charte 65, p. 49.
  5. Archives Nationales-JJ 100, n° 835, fol. 247.
  6. Archives Nationales-JJ 190, n° 185, fol. 99.
  7. Archives Départementales du Cher-C 1109, Élection de Châteauroux.
  8. Carte de Cassini.
  9. Résultats des élections municipales de mars 2008 sur le site officiel de la préfecture de l'Indre.
  10. L'office de tourisme sur le site Berry.fr.
  11. L’hôpital local de Valençay sur le site hopital.fr.
  12. Carte de la viabilité hivernale du conseil général de l'Indre.
  13. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  14. INSEE : Les grandes étapes : 2002 – 2009.
  15. Calendrier des recensements des communes du département de l'Indre sur www.insee.fr, Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  16. Par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de 5 ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 d’afficher dans le tableau des recensements : la population 2006, première population légale connue post-1999, les populations légales suivantes correspondant aux années réelles de recensement et enfin la dernière population légale publiée par l’INSEE. Dans le graphique sont par contre représentés l’ensemble des populations légales connues.
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 24 juillet 2011.
  18. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  19. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  20. Évolution et structure de la population à Valençay en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  21. Résultats du recensement de la population de l'Indre en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  22. Site officiel de l'inspection académique de l'Indre.
  23. Le musée du Sucre sur le site de la C.C du Pays de Valençay.
  24. Article sur le tombeau de Talleyrand sur le site de la ville de Valençay.
  25. Site officiel de l'association Lunik-Son.
  26. La République du Centre, 3 octobre 2006, p. 12.
  27. Les Noces rouges sur le site Movie Database.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Valençay de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Valencay — Valençay Pour les articles homonymes, voir Valencay. Valençay Château de Valançay …   Wikipédia en Français

  • Valençay — Valençay …   Deutsch Wikipedia

  • valençay — [ valɑ̃sɛ ] n. m. • 1964; fromage de Valençay 1938; nom d une ville située aux confins de la Touraine et du Berry ♦ Fromage de chèvre de forme pyramidale. Des valençays. ● valençay nom masculin (de Valençay, nom propre) Fromage de chèvre, de… …   Encyclopédie Universelle

  • Valençay — País …   Wikipedia Español

  • Valençay — (spr. Walangsä), Stadt u. Cantonshauptort im Arrondissement Châteauroux des französischen Departements Indre, am Nahon; Baumwollenweberei, Weinbau; Schloß des Fürsten Talleyrand, auf welchem von 1808–13 Ferdinand VII. von Spanien im Exil lebte u …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Valençay — (spr. walangßä), Stadt im franz. Depart. Indre, Arrond. Châteauroux, am Nahon und an der Orléansbahn, hat ein schönes Schloß (16. Jahrh.) im Renaissancestil. mit zahlreichen Kunstwerken und (1906) 1959 (als Gemeinde 3411) Einw. – Das Schloß… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Valençay — (Walangsä), frz. Stadt im Depart. Indre, mit 3300 E., Schloß des Fürsten Talleyrand, auf welchem Ferdinand VII. von Spanien 1808–13 in der Verbannung saß; 1829 wurde V. für Talleyrand zum Herzogthum erhoben …   Herders Conversations-Lexikon

  • Valençay — Valençay, Tratado …   Enciclopedia Universal

  • Valençay —   [valã sɛː], Stadt im Département Indre, Frankreich, am Übergang vom Berry zur Touraine, 2 900 Einwohner.   Stadtbild:   Renaissanceschloss mit mächtigem Mittelpavillon (»Tour Vieille«, um 1540) und Südflügel (17. Jahrhundert), ab 1801 im Besitz …   Universal-Lexikon

  • Valençay — French commune nomcommune=Valençay Château de Valençay région=Centre département=Indre arrondissement=Châteauroux canton=Valençay insee=36228 cp=36600 maire=Claude Doucet mandat=2001 2008 intercomm=Valençay longitude=1.56694444444… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.