Unite de gestion memoire


Unite de gestion memoire

Unité de gestion mémoire

Cette MMU MC68451 pouvait s'utiliser avec le Motorola 68010

Une unité de gestion mémoire (MMU pour Memory Management Unit) est un composant informatique responsable de l'accès à la mémoire demandée par le processeur. Sur le matériel ancien, elle était indépendante du processeur. Ainsi à l'époque des premiers microprocesseurs, il s'agissait d'un circuit intégré à part. Puis la MMU a été intégrée aux microprocesseurs, à partir du 80386 pour la gamme Intel x86, à partir du 68030 pour la gamme Motorola 680x0. L'unité de gestion mémoire fait désormais partie intégrante de tous les microprocesseurs récents.

Fonction d’une MMU

Parmi les fonctions de tels dispositifs, on trouve :

  • La translation d'adresses logiques en adresses linéaires par l'unité de segmentation (voir Segmentation)
  • La translation d'adresse linéaire en adresses physiques par l'unité de pagination (voir Pagination)
  • La protection mémoire
  • Le contrôle de tampon
  • L'arbitrage du bus
  • La commutation de banque (dans des architectures informatiques plus simples comme les systèmes 8 bit)

Principe

L'utilisation la plus courante et connue d'une MMU est la protection de plages mémoire. Un programme donné ne doit pas pouvoir accéder (en lecture et/ou écriture) à la mémoire utilisée par un autre programme, voire par le système d'exploitation lui même. D'une manière simple, chaque programme exécuté par le système d'exploitation se voit attribuer une zone mémoire protégée, dans laquelle aucun autre programme ne peut écrire. Ce principe de protection mémoire est la caractéristique la plus cruciale pour bénéficier d'un système d'exploitation stable. Les anciens systèmes d'exploitation qui n'en bénéficiaient pas plantaient souvent, selon que les programmes exécutés comportaient des erreurs de conception ou non. Il fallait alors redémarrer toute la machine.

Fonctionnement

Le système programme la MMU en déclarant une zone mémoire précise comme appartenant à un programme précis (une zone exécutable de la mémoire). L'utilisation de translation d'adresse est souvent utilisée conjointement à la protection mémoire afin que les variables du programme commencent à l'adresse 0. Si une tentative d'accès à de la mémoire hors plage est détectée, une interruption est levée par la MMU. Celle-ci est interceptée par le processeur et cela a généralement pour effet de stopper le programme, qui reçoit par exemple : un signal SIGSEGV (signal de violation de segmentation) sous Unix.

  • Portail de l’informatique Portail de l’informatique
Ce document provient de « Unit%C3%A9 de gestion m%C3%A9moire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Unite de gestion memoire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Unité de gestion mémoire — Cette MMU MC68451 pouvait s utiliser avec le Motorola 68010 Une unité de gestion mémoire (MMU pour Memory Management Unit) est un composant informatique responsable de l accès à la mémoire demandée par le processeur. Sur le matériel ancien, elle… …   Wikipédia en Français

  • Memoire virtuelle — Mémoire virtuelle En informatique, le mécanisme de mémoire virtuelle a été mis au point dans les années 1960. Il est basé sur l utilisation d une mémoire de masse (type disque dur ou anciennement un tambour), pour le but, entre autres, de… …   Wikipédia en Français

  • Mémoire Virtuelle — En informatique, le mécanisme de mémoire virtuelle a été mis au point dans les années 1960. Il est basé sur l utilisation d une mémoire de masse (type disque dur ou anciennement un tambour), pour le but, entre autres, de permettre à des… …   Wikipédia en Français

  • Mémoire virtuelle — Schéma de principe de la mémoire virtuelle En informatique, le mécanisme de mémoire virtuelle, ou swap, a été mis au point dans les années 1960. Il repose sur l utilisation d une mémoire de masse (type disque dur ou anciennement un tambour), dans …   Wikipédia en Français

  • Mémoire vive — Pour les articles homonymes, voir Mémoire vive (homonymie) et RAM.  Ne doit pas être confondu avec Random Access Machine. Mémoire RAM …   Wikipédia en Français

  • Mémoire paginée — Organisation de la mémoire dans un PC tournant sous MS DOS La mémoire paginée (Expanded memory en anglais) est une astuce inventée en 1984 qui permettait de fournir plus de mémoire vive pour les programmes MS DOS gourmands de cette ressource, en… …   Wikipédia en Français

  • Unite centrale — Unité centrale Pour les articles homonymes, voir UC. L unité centrale (ou couramment UC) est, dans le domaine de la micro ou de la mini informatique, la partie de l ordinateur qui effectue tous les traitements de base. Il existe deux… …   Wikipédia en Français

  • Unité centrale — Pour les articles homonymes, voir UC. L unité centrale (ou couramment UC) est la partie d un ordinateur qui effectue des calculs. Plus précisément, cela peut être deux choses : le boîtier d un ordinateur et ses composants internes ; une …   Wikipédia en Français

  • unité — [ ynite ] n. f. • XIIIe; lat. unitas, de unus « un » I ♦ Caractère de ce qui est un. 1 ♦ Caractère de ce qui est unique (I, 1o), un seul (identité numérique). Unité et pluralité. L unité divine dans le monothéisme. « L unité et la multiplicité [d …   Encyclopédie Universelle

  • Mémoire 44 — jeu de société {{{licence}}} Auteur Richard Borg Illustrateur Julien Delval Éditeur Days of Wonder Date de 1re …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.