Un elephant ca trompe enormement


Un elephant ca trompe enormement

Un éléphant ça trompe énormément

Un Éléphant ça trompe énormément est un film français, réalisé par Yves Robert, sorti sur les écrans en 1976.

Yves Robert lui donna une suite l'année suivante : Nous irons tous au paradis.

En 1984, Gene Wilder en a réalisé un remake intitulé La Fille en rouge (The Woman in Red)

Sommaire

Synopsis

Étienne (Jean Rochefort), la quarantaine, marié, fidèle, heureux père de famille (marié à Marthe), tombe amoureux fou de Charlotte (Anny Duperey), une jeune femme, juste entraperçue, vêtue de rouge. Il partage la passion du tennis avec ses trois meilleurs amis, Simon, Daniel et Bouly. Simon (Guy Bedos) est médecin et étouffé par les perpétuelles intrusions de sa mère (Marthe Villalonga), caricature de mère pied-noire abusive, dans sa vie. Daniel (Claude Brasseur), garagiste, ne parvient plus longtemps à cacher à ses amis qu'il est homosexuel. Bouly (Victor Lanoux), séducteur impénitent, tombe de haut quand il découvre que sa femme a quitté le domicile conjugal avec meubles et enfants. Étienne, bien que méprisant les coureurs, succombe finalement aux charmes de sa belle inconnue mais celle-ci lui fait vite comprendre que ce sera une aventure sans lendemain.

Le film est largement commenté en voix off par Jean Rochefort, et le contraste entre ce qu'il présente (toujours à son avantage) et ce que l'on voit constitue l'un des ressorts comiques du film.

Fiche technique

Distribution

Récompenses

Liens externes

  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle Portail de la réalisation audiovisuelle
Ce document provient de « Un %C3%A9l%C3%A9phant %C3%A7a trompe %C3%A9norm%C3%A9ment ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Un elephant ca trompe enormement de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Un Éléphant ça trompe énormément — est un film français, réalisé par Yves Robert, sorti sur les écrans en 1976. Yves Robert lui donna une suite l année suivante : Nous irons tous au paradis. En 1984, Gene Wilder en a réalisé un remake intitulé La Fille en rouge (The Woman in… …   Wikipédia en Français

  • Un éléphant ça trompe énormément — est un film français, réalisé par Yves Robert, sorti en 1976. Yves Robert lui donna une suite l année suivante : Nous irons tous au paradis. En 1984, Gene Wilder en a réalisé un remake intitulé La Fille en rouge (The Woman in Red) Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Un éléphant ça trompe énormément — Infobox Film name = Un éléphant ça trompe énormément image size = caption = director = Yves Robert producer = Alain Poiré Yves Robert writer = Jean Loup Dabadie Yves Robert narrator = starring = Jean Rochefort Claude Brasseur Guy Bedos Victor… …   Wikipedia

  • Un éléphant ça trompe énormément —    Comédie d Yves Robert, avec Jean Rochefort, Claude Brasseur, Guy Bedos, Victor Lanoux, Danièle Delorme, Anny Duperey, Martine Sarcey, Marthe Villalonga.   Pays: France   Date de sortie: 1976   Technique: couleurs   Durée: 1 h 45    Résumé… …   Dictionnaire mondial des Films

  • Claude Brasseur — Pour les articles homonymes, voir Brasseur. Claude Brasseur …   Wikipédia en Français

  • Claude Espinasse — Claude Brasseur Claude Brasseur Nom de naissance Claude Espinasse Naissance 15 juin 1936 (73 ans) Neuilly sur Seine, France Nationalité(s) …   Wikipédia en Français

  • Vladimir Cosma — Pour les articles homonymes, voir Cosma.  Ne pas confondre avec Joseph Kosma, autre compositeur de musiques de films Vladimir Cosma …   Wikipédia en Français

  • César Awards 1977 — The 1977 César Awards were hosted by Lino Ventura. The winners (highlighted in bold) were: Best Film: Monsieur Klein, directed by Joseph Losey Barocco, directed by André Téchiné The Judge and the Assassin, directed by Bertrand Tavernier La… …   Wikipedia

  • Anny Duperey — à la 30e Foire du livre de Brive la Gaillarde, le 5 novembre 2011 Données clés Nom de naissance …   Wikipédia en Français

  • Guy Bedos — Pour les articles homonymes, voir Bedos. Guy Bedos …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.