Téquila


Téquila

Tequila

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tequila (homonymie).

La tequila (en espagnol : el tequila mot masculin), est une boisson alcoolisée produite au Mexique à partir de l'agave bleu nommé agave tequilana.

En langue française, le mot est masculin ou féminin[1]. Pour obtenir l'appellation « tequila », cette boisson doit être exclusivement produite dans l'État de Jalisco et quelques municipalités des États de Nayarit, Michoacán, Guanajuato et Tamaulipas.

Le nom est un éponyme d'une ville, d'une vallée et d'une montagne situées dans l'état de Jalisco.

Sommaire

Étymologie

Le mot vient de téquitl (en náhuatl) qui signifie « travail » ou « fonction » et de tlan qui signifie « lieu ». Le mot tequio se refère aux travaux des champs.

Histoire

Alambic en cuivre dans une distillerie à Tequila

À l'origine, les Mésoaméricains ne connaissaient pas le procédé de la distillation. La seule boisson alcoolisée qu'ils tiraient des agaves était le pulque au degré d'alcool faible (6-8 degrés GL Gay-Lussac).

Les Espagnols, à la recherche d'une eau-de-vie plus forte, introduisirent en Nouvelle-Espagne au XVIIe siècle, le processus de la distillation que les Arabes avaient eux-mêmes introduit en Espagne au VIIIe siècle [2].

L'arrivée du train au Mexique a permis à l'industrie du tequila de s'étendre vers d'autres destinations. Peu à peu, le tequila passe du statut de produit régional à celui de produit national, puis international dans la seconde moitié du XIXe siècle ; avec la modernisation du port de Veracruz, il s'exporte encore plus facilement.

Après la Seconde Guerre mondiale, la demande de tequila s'accroit fortement, si bien qu'en 1950 le nombre de champs d'agaves a augmenté de 110 % par rapport à 1940.

Depuis qu'il s'exporte en quantité, le tequila ordinaire est devenu cher (et hors de prix dans ses versions haut de gamme) pour les Mexicains les plus modestes qui lui préfèrent des alcools meilleur marché.

Composition et fabrication

Champs d’Agave tequilana

D'après l'appellation d'origine Tequila, le tequila doit contenir depuis peu au moins 60% d'agave de la variété Azul (bleue) d’une espèce d’agave appelée Agave tequilana Weber variété (il exixte au Mexique environ 400 variètés d'agave), cultivée dans les États de Jalisco, Guanajuato, Michoacan, Nayarit sur la cote pacifique et Tamaulipas sur la cote caraïbe, les 40% restants venant d'alcools de sucre.[3]. Précédemment 51% d'agave suffisaient.

Les tequilas de qualité supérieure et plutôt chers mentionnent 100% Agave, contrairement aux produits bon marché de qualité inférieure (mais respectant les normes mexicaines très sévères pour l'exportation) vendus généralement en France dans les grandes surfaces pour lesquels le pourcentage n'est pas mentionné et dont les noms de marques paraissent fantaisistes et parfois incongrus aux yeux des Mexicains. Les tequilas contenant moins de 100% d'agave sont dit mixtos.

Types de tequila

Il existe quatre sortes de tequila officiellement reconnus : [4], Blanco (blanc), gold, reposado (reposé) et añejo (vieilli).[5].

  • Le type 1 tequilla blanco : transparent est obtenu directement après la seconde distillation. Nombre de connaisseurs le préfèrent, car d'après eux, son goût est plus pur. Pas de vieillissement en fut pour le type 1.
  • Le type 2 tequilla gold ou joven abocado : C'est la catégorie la plus exportée il s'agit de tequilla de type 1 auquel on a ajouté un colorant et des aromes. Elle est en général préparée avec du mixto.
  • Le type 3 tequilla reposado » s'obtient ensuite à partir du tequila blanc que l'on laisse reposer aux moins deux mois dans des tonneaux de chêne ; son goût est légèrement plus suave que le blanco. C'est le plus consommé au Mexique. Elle peut être préparée avec de l'agave 100% ou des mixtos. Elle représente moins de 5% des exportations.
  • Le type 4 tequilla añejo doit rester au moins un an dans les mêmes barriques de 600 litres scellés par un officier gouvernemental . Sa couleur est plus foncée que le précédent, et il a un goût de bois plus prononcé.[6] Certains producteurs utilisent de vieilles barriques à whisky de 190 litres.

Les qualificatifs tels que oro, plata, artesanal, especial, azteca, antigua reserva, reserva, etc. ne sont pas officiels ; ce ne sont que des qualificatifs employés par les producteurs, ce qui n'enlève rien à la très grande qualité de la plupart d'entre-eux.

Dégustation

Traditionnellement, dans les classes moyennes mexicaines, la tequila se boit avec du sel et une rondelle de citron vert: on saupoudre le dessus de la main gauche de sel, on place le citron vert entre le pouce et l'index. On lèche le sel, on boit le verre de tequila d'un seul trait puis on mord dans la rondelle de citron vert. Communément appelé "Teq Paf".

Le tequila añejo se prête davantage à la dégustation et se boit pur. On lui préfère le tequila blanc pour les cocktails.

Le tequila entre dans la composition de nombreux cocktails, comme le tequila sunrise d'origine américaine ou la Margarita (Cocktail Margarita) dont l'invention remonterait à Margaret Sames (une américaine qui l'aurait inventé en 1948 dans sa villa d' Acapulco) ou, selon une autre version, en hommage à Marjorie King (dite Margarita au Mexique quoique la traduction anglaise exacte devrait être Daisy...), une actrice américaine qui prétendait qu'il n'y avait que deux boissons alcoolisées : le Cointreau et le Tequila...[7].

Les cocktails à base de tequila servis dans les lieux touristiques de masse tels que Cancún, Mazatlán , Puerto Vallarta, Acapulco, etc. n'ont pas grand chose à voir avec l'authenticité mexicaine ; ils sont servis pour faire plaisir au consommateur étranger et dépendent souvent de la fantaisie et des stocks de liqueurs des barmen locaux.

Marché

La consommation mondiale de tequila est répartie de la manière suivante :

La Chine et l'Argentine en font des copies vendues sous le nom de Tequila. L'Afrique du Sud produit elle aussi une copie vendue sous le nom d'Agava[9].

Liens externes

Notes et références

  1. d'après le CNRTL
  2. Extraits du livre : Le Mezcal Mythique, Ultramarine éditeur, Paris, 1985.
  3. Artes de México, déjà cité page 36.
  4. Artes de México - Guía del Tequila, édition bilingue espagnol /anglais, México DF, 1998, ISBN 968-6533-77X.
  5. Tequilla de Laurence Kretchmer, Könemann éditeur, Cologne, 1999, ISBN 3-8290-1905-X
  6. Artes de Mexico, déjà cité, page 34.
  7. Artes de México, déjà cité, page 54.
  8. la Cronica de Hoy, Mexico, DF. 21 de julio 2008.
  9. la Cronica de Hoy, Mexico, DF. 21 de julio 2008.
  • Portail de l’alimentation et de la gastronomie Portail de l’alimentation et de la gastronomie
Ce document provient de « Tequila ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Téquila de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tequila — Tequila …   Deutsch Wörterbuch

  • Tequila — is an agave based spirit made primarily in the area surrounding Tequila, convert|65|km in the northwest of Guadalajara and in the highlands ( Los Altos ) of the western Mexican state of Jalisco. The volcanic soil in the region surrounding Tequila …   Wikipedia

  • tequila — [ tekila ] n. f. • 1954; de (l agave) tequilana, du district de Tequila au Mexique ♦ Alcool d agave du Mexique. On boit la tequila avec une pincée de sel. On écrirait mieux téquila. ● tequila nom féminin (de Tequila, nom propre) Eau de vie… …   Encyclopédie Universelle

  • tequila — (n.) 1849, from Amer.Sp. tequila, from Tequila, name of a district in central Mexico noted for the fine quality of its tequila. Tequila sunrise is attested by 1965 …   Etymology dictionary

  • Tequila — Te*qui la, n. An intoxicating liquor made from the maguey in the district of Tequila, Mexico. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • tequila — CHÍ LA/ s. f. alcool obţinut prin fermentarea sucului de agave, fabricat în Mexic. (< fr. tequila) Trimis de raduborza, 15.09.2007. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • tequila — ‘Bebida alcohólica mexicana que se obtiene del agave’. Es voz masculina en México, y con este género se emplea mayoritariamente en todo el ámbito hispánico: «Acepté el tequila y el lechón al horno» (Ibargüengoitia Crímenes [Méx. 1979]). Se… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • tequila — sustantivo masculino 1. Origen: México. Aguardiente de alta graduación elaborado con una variedad de maguey: El tequila es una bebida que siempre se asocia con Méjico. 2. Medida de este líquido contenida en un vaso: ¡Dos tequilas para los… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • tequila — (De Tequila, municipio del Estado de Jalisco). m. Bebida mexicana semejante a la ginebra, que se destila de una especie de maguey …   Diccionario de la lengua española

  • tequila — ► NOUN ▪ a Mexican liquor made from an agave. ORIGIN named after the town of Tequila in Mexico …   English terms dictionary