Téléologie


Téléologie

La téléologie (du grec ancien τέλος (telos), fin, but, et de λόγος (logos), discours) est l'étude de la finalité, à ne pas confondre avec l'étude des causes finales, le finalisme. Au XVIIIe siècle, elle s'oppose à la théorie mécaniste.

Aristote, dans l'Éthique à Nicomaque et le Protreptique, développe le principe de causalité pour en faire ressortir une finalité sous-jacente à la nature des choses. La doctrine « finaliste » y prend sa source comme matérialisation d'un sens nécessaire.

Sommaire

Téléologie et téléonomie

La téléologie moderne est cette finalité, dans l'approche écosystémique, à partir de laquelle s'effectuent la conception d'un construit social stable, organisé et sa mise en œuvre. Ces notions sont en relation avec les notions d'écologie et d'économie. La téléologie est reliée aussi à la théorie d'une connaissance (logos), la pratique avec les règles d'organisation (nomos).

La téléologie et la téléonomie se rapportent au but à atteindre ou finalité. Cette finalité peut être déclarée (intentions exprimées) ou interprétée, à partir de l'observation de comportements. Anthony Wilden[1] a établi une différence signifiante[2] entre téléologie et téléonomie.

La téléologie est l'étude des systèmes finalisants qui peuvent accepter différentes plages de stabilité structurelle.(purposeful systems). En psycho-socio-politique, cette téléologie peut se nommer « autodétermination ».
Les systèmes finalisés se caractérisent par une stabilité. La téléologie est la recherche d'une stabilité structurelle, et non pas du changement, (goal seeking systems). En psychologie et en sociologie, la téléonomie pourrait être la recherche de l'« autonomie ».

Les systèmes téléologiques ou intentionnels (purposeful systems, précédemment nommés « systèmes finalisants »), sont capables:

  • d'agir par rapport à une finalité injectée ou permanente —(systèmes téléonomiques ou finalisés (goal-seeking systems
  • d'élaborer des buts et de changer eux-mêmes leurs finalités, leurs projets ou leurs intentions.

Notes et références

  1. Anthony Wilden. 1972, 1980 et 1983, System and Structure. Essays in Communication and Exchange, 1re, 2e édition anglaises et version française complète et définitive, Tavistock, Londres & New-York et Boréal Express, Montréal.
  2. Wilden, op. cit., 1972, p. 363; 1980, p. 492; 1983, p. 564.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Téléologie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Teleologie — (altgr. τέλος télos ,Zweck, Ziel, Ende’ und λόγος lógos ,Lehre’) ist die Lehre, dass Handlungen oder überhaupt Entwicklungsprozesse an Zwecken orientiert sind und durchgängig zweckmäßig ablaufen.[1] Der Begriff hat eine längere Vorgeschichte, der …   Deutsch Wikipedia

  • téléologie — [ teleɔlɔʒi ] n. f. • 1765; de téléo et logie ♦ Philos. Étude de la finalité. Science des fins de l homme. ⇒ téléonomie. « Téléologie n est pas finalité » (Ricœur). Spécialt Doctrine qui considère le monde comme un système de rapports entre… …   Encyclopédie Universelle

  • Teleologie — Téléologie La téléologie (du grec ancien τέλος (telos), fin, but, et de λόγος (logos), discours) est l étude de la finalité, à ne pas confondre avec l étude des causes finales, le finalisme. Aristote dans l Éthique à Nicomaque développe le… …   Wikipédia en Français

  • teleologie — TELEOLOGÍE s.f. Doctrină filozofică potrivit căreia totul în natură ar fi organizat în conformitate cu un anumit scop, cu o anumită cauză finală. ♦ Studiul, cercetarea în funcţie de scop; teoria finalităţii. [pr.: le o ] – Din fr. téléologie.… …   Dicționar Român

  • Teleolŏgie — (v. gr.), die Lehre von der Zweckmäßigkeit inden Natur u. Weltereignissen. Die T. ist entweder physisch, wenn sie sich auf natürliche. od. theoretische Zwecke der sinnlichen Natur, od. moralisch (ethisch), wenn sie sich auf sittliche… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Telĕologie — (v. griech. telos, Ziel, Zweck), »Lehre von den Zwecken«, die Annahme, daß nicht nur die bewußten Handlungen des Menschen, sondern auch die von menschlicher Willkür unabhängigen Vorgänge des geschichtlichen und Naturlebens durch Zwecke bestimmt… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Teleologie — Teleologīe (grch.), Erklärung aller Erscheinungen aus ihrer Zweckmäßigkeit; der darauf beruhende Beweis für das Dasein Gottes heißt der teleologische Beweis …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Teleologie — Teleologie, griech. deutsch, Entwicklung der Zweckmäßigkeit in der Natur und deren Einrichtungen sowie im Verlauf der Geschichte, um dadurch zur Erkenntniß des Daseins Gottes zu gelangen (teleologischer Beweis) …   Herders Conversations-Lexikon

  • Teleologie — Te|leo|lo|gie 〈f. 19; unz.〉 Lehre, dass die geschichtliche Entwicklung von vornherein zweckmäßig u. zielgerichtet angelegt sei; Ggs Dysteleologie [<grch. telos „Ziel, Zweck“ + logos „Wort, Lehre“] * * * Te|leo|lo|gie, die; [zu griech. télos =… …   Universal-Lexikon

  • TÉLÉOLOGIE — n. f. T. de Philosophie étude des causes finales, de la finalité …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)