Turc mecanique


Turc mecanique

Turc mécanique

Le Turc mécanique

Le Turc mécanique est un canular célèbre datant du XVIIIe siècle, il s’agissait d'un prétendu automate doté de la faculté de jouer aux échecs. Il fut construit et dévoilé pour la première fois en 1769 par Johann Wolfgang von Kempelen. Extérieurement, il avait l’apparence d'un mannequin habillé d’une cape et d’un turban assis derrière un meuble d’érable. Le meuble possédait des portes pouvant s’ouvrir pour révéler une mécanique et des engrenages internes, qui, lors de l'activation de l'automate, s'animaient.

En réalité, le mécanisme n'était qu'une illusion permettant de masquer la profondeur réelle du meuble. Celui-ci possédait un autre compartiment secret dans lequel un vrai joueur pouvait se glisser, et manipuler le mannequin sans être vu de quiconque. L'automate était alors capable de jouer une vraie partie d'échecs contre un adversaire humain. Grâce au talent de ses joueurs cachés, le Turc mécanique remporta la plupart des parties d'échecs auxquelles il participa.

Sommaire

Origines

Kempelen présenta pour la première fois le Turc mécanique à la cour de l'Impératrice autrichienne Marie-Thérèse en 1770, et l'emmena avec lui pour une tournée à travers l'Europe qui dura de nombreuses années. Pendant cette période, le Turc mécanique fut exposé à Paris où il joua une partie contre Benjamin Franklin, et gagna. Par la suite, Kempelen considéra que présenter son invention lui prenait trop de temps, et la laissa au palais autrichien pour se concentrer sur d'autres formes d'automates. En 1789, Freiherr Joseph Friedrich zu Racknitz construisit une réplique du Turc mécanique et écrivit un livre où il proposait un mode de fonctionnement probable. Toutefois, bien que ses explications fussent en grande partie correctes, ses conclusions furent que le Turc mécanique ne pouvait être manipulé que par un enfant ou un nain, et les dimensions de son automate différaient de celles du Turc mécanique d'origine.

Célébrité

Turk-engraving2.jpg

Après la mort de Kempelen en 1804, son invention passa entre de nombreuses mains, pour finalement terminer dans celles de Johann Maelzel. Le secret de son fonctionnement demeurait toutefois bien gardé, et bien que de nombreuses personnes suspectassent le canular, il était difficile de le prouver, et il restait encore assez de mystère pour que le Turc mécanique continue ses tournées. En 1809, le Turc mécanique vainquit Napoléon Bonaparte à Schönbrunn, durant la campagne de Wagram.

Maelzel fit jouer le Turc mécanique en France et en Angleterre, mais, face à une accumulation de dettes, s'enfuit d'Europe pour exposer le Turc mécanique aux États-Unis d'Amérique. En 1820, en Angleterre, Charles Babbage, un des précurseurs de l'informatique, joua une partie contre l'automate.

La tournée des États-Unis fut une réussite, et Maelzel décida d'emmener le Turc mécanique à Cuba en prévision d'une tournée sud-américaine. Toutefois, pendant leur séjour, son secrétaire et homme de confiance, William Schlumberger, mourut. De nombreux témoignages indiquent qu'il était l'homme à l'intérieur du Turc mécanique qui jouait réellement les parties ; il était un joueur d'échecs expérimenté. Sans que l'on sache si cela est vrai, après la mort de Schlumberger, l'équipe de Maelzel le déserta, et l'homme ruiné reprit la mer pour les États-Unis. À bord du navire, il prit l'habitude de boire seul dans sa cabine, et vers la fin du voyage, Maelzel fut retrouvé mort dans ses appartements, et son corps confié à l'océan.

Les dernières années

Tuerkischer schachspieler windisch4.jpg

Le Turc mécanique fut alors mis aux enchères, et son acquéreur le vendit au Docteur John Mitchell, un professeur de médecine et de chirurgie, qui avait fondé un club dans le but unique d'acheter le Turc. En échange d'une participation financière, il révèlerait le secret du Turc mécanique aux membres du club. Bien que Mitchell eût rencontré un succès modéré durant les premiers temps, il lui manquait les capacités d'homme de scène de Maelzel, et il finit par faire don de l'automate à un musée de Philadelphie. En 1854, 85 ans après sa construction, le Turc mécanique fut détruit dans le grand incendie qui ravagea la ville. Le fils de son dernier propriétaire, Silas Mitchell, publia un livre dans lequel il révélait la vérité sur le Turc mécanique et expliquait ses secrets.

Au moins quinze experts et maîtres d'échecs avaient fait fonctionner le Turc mécanique durant son existence. De nombreux livres et pamphlets furent publiés, mais aucun ne devina la vérité totale à son sujet avant sa destruction.

Edgar Allan Poe écrivit une description de l'automate, publiée en 1835, dont la plus grande partie était empruntée à un ouvrage anglais antérieur.

« Upon beating the game, he waves his head with an air of triumph, looks round complacently upon the spectators, and drawing his left arm farther back than usual, suffers his fingers alone to rest upon the cushion. » - Maelzel's Chess-Player d'Edgar Allan Poe.

Le secret du Turc mécanique

Tuerkischer schachspieler racknitz1.jpg

Le secret du Turc découlait de la nature pliable des compartiments intérieurs du meuble, et du fait que la « machinerie » à l'intérieur du meuble n'en remplissait pas la totalité, créant un double-fond. À l'intérieur du meuble se trouvait un second plateau d'échecs, dont l'opérateur se servait pour suivre le jeu. Le dessous du plateau principal où jouait le Turc lui-même possédait un ressort sous toutes les cases, et chaque pièce contenait un aimant. Ce système compliqué était destiné à indiquer à l'opérateur quelle pièce avait été jouée, et où elle avait été déplacée. Il pouvait alors jouer à son tour en utilisant un dispositif spécial pouvant être inséré dans des trous du plateau secondaire, indiquant ainsi au Turc mécanique quelles pièces déplacer.

Les légendes

De nombreuses légendes liées au Turc mécanique subsistent encore aujourd'hui. Kempelen n'était pas un baron. Il n'était pas non plus connu sous le nom de Farkas, du moins pas avant que des nationalistes hongrois n'aient réécrit sa biographie après sa mort. Le Turc mécanique ne fut jamais contrôlé par un vétéran cul-de-jatte, et pouvait recevoir un homme de taille moyenne. Enfin, le Turc mécanique ne joua jamais contre Frédéric le Grand.

Références

On peut également remarquer que "le turc" est le nom de l'ordinateur joueur d'échecs que recherche Sarah Connor au début de la saison 1 de Terminator The Sarah Connor Chronicles (Les chroniques de Sarah Connor: Terminator).

Liens externes

Voir aussi

  • Mephisto (automate)

Documentation

  • Karl Friedrich Hindenburg, Ueber den Schachspieler des Herrn von Kempelen. Nebst einer Abbildung und Beschreibung seiner Sprechmaschine, Leipzig, 1784.
  • Gerald M. Levitt, The Turk, Chess Automaton, McFarland & Company, Incorporated Publishers, 2000. ISBN 0786407786.
  • Robert Löhr, Le Secret de l'Automate, Éditions Robert Laffont, Paris, 2007.
  • Joseph Friedrich Freyherr zu Racknitz, Ueber den Schachspieler des Herrn von Kempelen und dessen Nachbildung. Mit sieben Kupfertafeln, Leipzig und Dresden, 1789.
  • Tom Standage, The Turk: The Life and Times of the Famous Eighteenth-Century Chess-Playing Machine, Berkley Publishing Group, 2003. ISBN 0425190390.
  • Tom Standage, The Mechanical Turk: The True Story of the Chess Playing Machine That Fooled the World, Penguin Books, 2003. ISBN 014029919X.
  • Robert Willis, An attempt to analyse the automation chess player of Mr. Kempelen, J. Booth, London, 1821.
  • Karl Gottlieb von Windisch, Briefe über den Schachspieler des Hrn. von Kempelen, nebst drey Kupferstichen die diese berühmte Maschine vorstellen, Basel, Schweiz, 1783.
  • Der Schachautomat des Baron von Kempelen, Mit einem Nachwort von Marion Faber, Harenberg Kommunikation, Dortmund, 1983. ISBN 3883793671.
  • (en) Maelzel's chess player d'Edgar Allan Poe (texte intégral)
  • Portail des échecs Portail des échecs

Ce document provient de « Turc m%C3%A9canique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Turc mecanique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Turc mécanique — Demande de traduction The Turk → Turc mécanique …   Wikipédia en Français

  • THÉÂTRES DU MONDE - Le théâtre turc — Les traditions théâtrales turques sont antérieures à la pénétration des Turcs en Asie Mineure; elles furent perpétuées, depuis l’époque seldjoukide, jusqu’au XXe siècle. Le théâtre traditionnel ne relevait pas d’une poésie dramatique véritable,… …   Encyclopédie Universelle

  • Johann Nepomuk Maelzel — (Mälzel en allemand) (né le 15 août 1772 à Ratisbonne et mort le 21 juillet 1838 au large des côtes de La Guaira au Venezuela) était un inventeur et ingénieur allemand célèbre notamment pour avoir fait breveter le métronome et pour avoir pris… …   Wikipédia en Français

  • Johann Nepomuk Mälzel — Johann Nepomuk Maelzel Johann Nepomuk Maelzel (Mälzel en allemand) (né le 15 août 1772 à Ratisbonne et mort le 21 juillet 1838 au large des côtes de La Guaira au Venezuela) était un inventeur et ingénieur allemand célèbre notamment pour avoir… …   Wikipédia en Français

  • Calcul quantique — Calculateur quantique Cet article fait partie de la série Mécanique quantique Postulats de la mécanique quantique Histoire de …   Wikipédia en Français

  • Calculateur quantique — La Sphère de Bloch est une représentation d’un qubit Un calculateur quantique ou ordinateur[1] quantique, repose sur des propriétés quantiques de la matière : superposition et intrication d éta …   Wikipédia en Français

  • Ordinateur quantique — Calculateur quantique Cet article fait partie de la série Mécanique quantique Postulats de la mécanique quantique Histoire de …   Wikipédia en Français

  • Ajeeb — Une annonce pour Ajeeb. Ajeeb est un « automate » joueur d échecs créé par Charles Hooper présenté au Royal Polytechnical Institute en 1868. À l instar du Turc mécanique, il s agit en réalité d une personne dissimulée et qui manipule… …   Wikipédia en Français

  • Mephisto (automate) — Pour les articles homonymes, voir Méphistophélès (homonymie). Mephisto est le nom d un automate joueur d échecs construit en 1876. Contrairement au Turc mécanique et à Ajeeb qui l ont précédé, l opérateur n était pas dissimulé à l intérieur de l… …   Wikipédia en Français

  • Automate D'art — Un automate est un objet contenant des dispositifs mécaniques ou électriques qui lui permettent d exécuter une suite déterminée d opérations. Très souvent un automate imite le comportement d un être vivant, homme ou animal, il peut alors être un… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.