Tungri


Tungri

Tongres (peuple belge)

Les Tongres (en latin : Tungri ou Tongri) sont un peuple de la Gaule belgique. Les Tongres habitaient probablement les provinces moderne du Limbourg belge, du Limbourg hollandais et une partie de l'Allemagne moderne environ jusqu'à Aix-la-Chapelle. Dans cette zone le dialecte limbourgeois est assez uniforme et encore couramment parlé. La ville belge de Tongres fut le siège d'une légion partielle.

Les Tongres sont attestés par Ptolémée[1] qui leur donne Atuatucum pour capitale (il s'agit très probablement de la forteresse de Atuatuca attribuée aux Éburons lors de la Guerre des Gaules par César[2]). Pline[3] nomme les "Tongres" au nombre des tribus belges, sans citer les Eburons.

Tacite,[4] explique le changement de dénomination, sous l'effet de migrations germaniques : "Les premiers [Germains] qui passèrent le Rhin et chassèrent les Gaulois, et qui maintenant se nomment Tongres, se nommèrent alors Germains. Ce nom, borné d'abord à une simple tribu, s'étendit peu à peu, et, créé par la victoire pour inspirer plus de crainte, il fut bientôt adopté par la nation tout entière".

Comme César avait prétendu qu'il avait exterminé les Éburons, la création de cette nouvelle civitas regroupe les Eburons et les Atuatuques ils reçurent un autre nom, celui qu'ils se donnaient à eux-mêmes. En effet, l'étymologie proposée est : mot dérivé de tong (Néerlandais, Anglais, Allemand) = « langue » (l'organe), donc: ceux qui parlent notre langue. Quant à la cité de Aduatuca, si elle figure sous les noms de Tongres dans l'itinéraire d'Antonin et Aduaca sur la Table de Peutinger, mais la ville est nommée Tungri chez Ammien Marcellin qui écrit au IVe siècle.[5]

Voir : Éburons

Notes

  1. Ptolémée II, IX, 9
  2. César, B.G., VI, 32
  3. Pline H.N. IV, XVII, 106
  4. Tacite Moeurs des Germains, II
  5. Ammien Marcellin XV et XVII
  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
Ce document provient de « Tongres (peuple belge) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tungri de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TUNGRI — populi Belgii, in Eburonum, quorum pars maxima inter Mosam et Rhenum erat, ob Salbinum et Cottam Legatos, cum una legione et 5. cohortibus interfectos, ac Q. Ciceronis castra oppugnata, a Caesare excisorum, loca successêre. Complectunitur autem… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Tungri — Tungri, ein germanisches Volk im Belgischen Gallien. in dem früher von den Eburonen bewohnten Landstrich zwischen der Maas u. Schelde, später in Germania inferior; ihre Stadt war Aduaca; in ihrem Gebiete lag auch das berühmte Heilwasser Fons… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Tungri — The Tungri were a tribe of Gaul and Germania. In a casual aside in Germania [The passage, whose text is sound, has occasioned a huge literature of commentary; some of the problems stem from the fact that people have wanted this section to provide …   Wikipedia

  • Tungri — Die Tungerer oder Tungrer (lateinisch Tungri oder Tongri) sind ein germanischer Volksstamm am Niederrhein, der auf die linke Rheinseite in das Gebiet bei Tongern (Aduatuca Tungrorum, 15 v. Chr. als römische Stadt gegründet) nördlich von Lüttich… …   Deutsch Wikipedia

  • Тунгры — (Tungri, Τούγγροι) германское племя, перешедшее на левый берег Рейна и занявшее земли эбуронов в Gallia Belgica. Им принадлежала Адуатука (Aduatuca Tongrorum), ныне бельгийский город Tongres (нем. Tongern). T. вошли в состав провинции Germania… …   Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона

  • ТУНГРЫ —    • Tungri,          Του̃γγροι, германское племя, переселившееся в Галлию, в земли, занятые раньше эбуронами, соседи убиев и нервиев. Им принадлежал город Адуатука, н. Tongern, где находится много древностей. Tac. Germ. 2. Tac. hist. 4, 55. 79 …   Реальный словарь классических древностей

  • Civitas Tungrorum — The Civitas Tungrorum was a large Roman administrative district. In the early days of the Roman empire it was in the province of Gallia Belgica, but it later joined the neighbouring lower Rhine river border districts, within the province of… …   Wikipedia

  • Civitas Tungorum — Civitas Tungrorum Topographie de la Germanie inférieure, chaussées romaines, Limes et situation des Tongres, Ubiens, Bataves, Cannefates, Trévires, Nerviens et Frisaviones La Civitas Tungrorum ou cité des Tongres était un municipium cellule… …   Wikipédia en Français

  • Civitas Tungrorum — Topographie de la Germanie inférieure, chaussées romaines, Limes et situation des Tongres, Ubiens, Bataves, Cannefates, Trévires, Nerviens et Frisaviones …   Wikipédia en Français

  • Toponymie de la Germanie inférieure — Article principal : Germanie inférieure. La Toponymie de la Germanie inférieure permet d évaluer l organisation générale de la province romaine, sa population et la répartition des différents peuples et leur civitas. Topographie de la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.