Tullus Hostilius


Tullus Hostilius
Tullus Hostilius
Titre
3e roi légendaire de Rome
672641 av. J.-C. (~32 ans)
Prédécesseur Numa Pompilius
Successeur Ancus Marcius
Biographie
Dynastie Latin
Date de décès 641 av. J.-C. (Rome)

Louve capitoline
Liste des rois de Rome
Série Rome antique

Tullus Hostilius est le troisième roi légendaire de Rome. Il précéda Ancus Marcius.

Plus belliqueux encore que Romulus, Tullus, d'origine romaine[1], était le petit-fils d'Hostilius, héros romain de la première guerre contre les Sabins. Il succéda au Sabin Numa, avec qui il ne partageait aucune qualité.

Son règne fut marqué par la lutte de Rome contre Albe-la-Longue, sa métropole, qui est finalement devenue sa vassale (épisode des Horaces et des Curiaces). À la fin du règne de Tullus, Albe rebelle fut rasée, et ses habitants déportés à Rome. Ce roi guerrier battit également les Véiens et les Fidénates, et agrandit la ville par l'incorporation du mont Célius.

Tullus s'étant brouillé avec les dieux à la suite d'une inexactitude dans le rituel de sacrifice, Jupiter jeta la foudre sur son palais[2].

À sa mort, selon la tradition, on nomma d'abord un interroi, puis le peuple élut comme souverain Ancus Marcius (-640), petit-fils du roi Numa Pompilius par sa mère selon Tite-Live (et petit-fils de Numa Marcius, premier pontife désigné par Numa).

Notes et références

  1. Tite-Live I-22
  2. Eutrope : Abrégé de l'histoire romaine (tr : Maurice Rat) : « IV. - Son successeur fut Tullus Hostilius. Ce prince reprit les guerres, vainquit les Albains, fixés à douze milles de la ville de Rome, et battit les Veiens et les Fidénates, établis les uns à six milles, les autres à dix-huit milles. Il agrandit la ville en y ajoutant le mont Célius. Après un règne de trente-deux ans, il fut frappé de la foudre et consumé avec son palais. »

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tullus Hostilius de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tullus Hostilius — (r. 673 BC ndash; 641 BC) was the third of the legendary Kings of Rome. He succeeded Numa Pompilius, and was succeeded by Ancus Marcius.His successful wars with Alba Longa, Fidenae and Veii shadow forth the earlier conquests of Latin territory… …   Wikipedia

  • Tullus Hostilĭus — Tullus Hostilĭus, der dritte röm. König, 672–640 v. Chr., Nachfolger des Numa Pompilius, das Ebenbild des Romulus, zerstörte nach dem Zweikampf der Horatier und Curiatier und dem Verrat des Mettius Fufetius Albalonga und siedelte die Einwohner… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Tullus Hostilius — Tullus Hostilĭus, dritter röm. König, 672 640 v. Chr.; ihm wird die Zerstörung Alba Longas und der Bau der Hostilischen Kurie für den Senat zugeschrieben …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Tullus Hostilius — Tullus Hostilius, der dritte röm. König, 673–642 v. Chr., in der röm. Sage ein sehr kriegerischer Charakter; sein Hauptwerk ist die Uebersiedlung der Bürger von Alba longa nach Rom auf den mons Coelius …   Herders Conversations-Lexikon

  • Tullus Hostilius — {{Tullus Hostilius}} Der dritte König von Rom, der jenen Krieg mit Alba Longa vom Zaun brach, in dem die Horatier* und Curiatier* miteinander kämpften. Nach Niederwerfung und Zerstörung der feindlichen Stadt siedelte er ihre Bewohner in Rom an.… …   Who's who in der antiken Mythologie

  • Tullus Hostilius — Phantasieporträt (Promptuarii Iconum Insigniorum, 1553) …   Deutsch Wikipedia

  • Tullus Hostilius — ▪ king of Rome       traditionally, the third king of Rome, reigning from 672 to 641 BC. He was a legendary figure, the legend probably influenced by that of Romulus (Romulus and Remus). Both Tullus and Romulus supposedly carried on war with the… …   Universalium

  • Tullus Hostilius — Tụllus Hostilius,   nach der Sage der dritte König Roms (672 642 v. Chr.); ihm wird u. a. die Unterwerfung Alba Longas (Sage von den Horatiern und den Curiatiern) zugeschrieben.   …   Universal-Lexikon

  • TULLUS Hostilius III — Rom. Rex, An. 83. Urb. Cond. ne ipsô quidem Romulô belli gloriâ inferior, qui populum Romanum otio pacisque artibus sub Numa assuetum ad belli studia revocavit. Templum itaque Iani reclusit, fasces instituit, Albanos post Horatiorum et… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Tullus — est un prénom romain (prænomen) d origine latine. Ce prénom n est pas habituellement abrégé, si ce n est quelquefois sous la forme Tul., et son féminin est Tulla. Relativement rare, ce prénom a été porté depuis les origines de Rome jusque vers la …   Wikipédia en Français