Trébizonde


Trébizonde

Trabzon

Trabzon
Trébizonde
Trabzon1 RIMG0859.JPG
Administration
Pays Turquie Turquie
District Trabzon
Province Trabzon ( 61 )
Région Région de la mer Noire
Maire Orhan Fevzi Gümrükçüoğlu, AKP
(2009)
Préfet (vali) Recep Kızılcık
(2009)
Géographie
Latitude 41° 00′ 00″ Nord
       39° 44′ 00″ Est
/ 41, 39.733333
Longitude
Altitude 20 m
Démographie
Population 283 509 hab.
Localisation
Turkey location map.svg
City locator 14.svg
Trabzon
Internet
Site de la ville http://www.trabzon.bel.tr
Site de la province http://www.trabzon.gov.tr
Sources
World Gazetteer
Index Mundi/Turquie

Trabzon ou Trapézonte (anciennement nommée Trébizonde ; dans l'antiquité, en grec Τραπεζους, Trapezous, du mot grec trapeza, « la table », rappelant la forme de la montagne proche de la ville) est une ville de Turquie, préfecture de la province du même nom, située au bord de la mer Noire, dans la région du Pont. Elle comptait 283 509 habitants au recensement de 2008. D'abord capitale de l'Empire grec de Trébizonde, elle devient après sa conquête par les Turcs, la capitale du sancak (sous-préfecture en turc) du Lazistan. La ville possède une culture assez différente du reste de la Turquie grâce à son histoire riche en royaumes (dont le Royaume du Pont) et empires aux populations différentes.

Sommaire

Géographie

La ville est située entre la rive sud-est de la mer Noire et les flancs des Alpes pontiques, dans la province homonyme, de 4 685 km2 et 748 982 habitants en 2008.

Topographie

La région est principalement constituée de plateaux et de collines traversés par de nombreuses rivières se jetant dans la mer Noire.

Climat

Le climat de la région est typique de celui qui règne sur le pourtour de la mer Noire. Les précipitation sont bien réparties tout au long de l'année. Les températures maximales moyennes sont de 27 °C en juillet et de 5 °C en janvier. La température de la mer varie quant à elle entre 10 °C et 20 °C.

Histoire

Trébizonde est fondée au VIIe siècle av. J.-C. par des colons originaires de Milet, peut-être par des colons de Sinope, (Sinop en turc) vers - 700. C'est aux environs de cette ville que Xénophon et ses Dix Mille aperçoivent la mer pour la première fois suite à leur retraite de l'empire perse. La cité connaît tour à tour des périodes romaine et byzantine. Après la prise de Constantinople par les Croisés en 1204, Alexis Comnène s'enfuit avec la famille impériale à Trabzon et fonde une dynastie de princes qui régnera sur la ville et sa région. Ainsi Trabzon devient capitale de l’Empire byzantin, renommé Empire grec de Trébizonde. Vaincue en 1461 par le sultan ottoman Mehmed II le Conquérant, la ville connaît désormais la domination des Ottomans, avant de voir naître le sultan Soliman le Magnifique.

Quartier historique

Jusqu'au début de la Première Guerre mondiale, la ville est très majoritairement habitée par les Grecs. Entre 1894 et 1896, une partie des 30 000 Arméniens de la ville fut décimée durant les massacres hamidiens[1].

Au début du XXe siècle, la majorité des populations chrétiennes de la ville ont été déportées ou exterminées par le gouvernement Jeunes-Turcs. En 1915, débute sous ordre du ministre de l'Intérieur turc Talaat Pacha la politique d'extermination des Arméniens de l'Empire ottoman. Le génocide arménien fera plus d'un million de morts dans toute la Turquie et plusieurs milliers dans la ville de Trébizonde.

Entre 1916 et 1923, Enver Pacha, alors ministre de la défense, veut « résoudre le problème grec… de la même façon qu’il pensait avoir résolu le problème arménien[2] ». Le génocide des Grecs du Pont fera entre 350 000 et 360 000 morts. Les survivants se réfugieront en Russie impériale et les rares Grecs restés sur place seront expulsés vers la Grèce suite à la signature du traité de Lausanne.

Selon certaines études, il y aurait encore de nos jours près de 300 000 hellénophones de religion musulmane dans la région (voir l'article Pontiques), ainsi que de nombreuses populations caucasiennes (Lazes, Géorgiens et Circassiens), ayant été chassées du Caucase par la Russie tsariste.

La ville est connue pour être un berceau d'idées politiques ultra-nationalistes turques[3]. Le prêtre catholique italien Andrea Santoro y a été assassiné le 5 février 2006. La famille d'Ogün Samast, l'assassin, en janvier 2007, du journaliste turc d'origine arménienne Hrant Dink est originaire de Trabzon[3].

Jumelage

Un rond-point de Trabzon

Notes et références de l'article

  1. Hundreds killed at Trebizond; Soldiers joined the mob in looting and in firing on Armenians, New York Times, 18 octobre 1895
  2. Ferguson, Niall. The War of the World: Twentieth-Century Conflict and the Descent of the West. New York: Penguin Press, 2006 p. 180 ISBN 1-5942-0100-5
  3. a  et b Turkey's nationalist hotbed 1er mars 2007, reportage de Sarah Rainsford, correspondante à la BBC.

Voir aussi

Articles connexes

Liens et documents externes


  • Portail de la Turquie Portail de la Turquie
  • Portail du monde byzantin Portail du monde byzantin
  • Portail de l’Arménie Portail de l’Arménie
Ce document provient de « Trabzon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Trébizonde de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Trébizonde — (en turc Trabzon) port de Turquie, sur la mer Noire; 143 950 hab.; ch. l. de la province du même nom Textiles. La ville fut la capitale de l empire grec de Trébizonde (1204 1461), fondé par Alexis Ier (1204 1222) et David Ier (1204 1214) Comnène …   Encyclopédie Universelle

  • TRÉBIZONDE (EMPIRE DE) — TRÉBIZONDE EMPIRE DE À la veille de la quatrième Croisade, deux petits fils d’Andronic Ier Comnène, Alexis et David, qui avaient été sauvés de la destruction générale de la maison des Comnènes (1185), s’enfuirent à Trébizonde. Là, aidés par leur… …   Encyclopédie Universelle

  • Empire de Trébizonde — Βασίλειον τής Τραπεζούντας el 1204 – 1461 L Empire de Trébizonde vers 1300. Informations géné …   Wikipédia en Français

  • Empire Grec De Trébizonde — Empire de Trébizonde Βασίλειον τής Τραπεζούντας el 1204   1461 …   Wikipédia en Français

  • Empire grec de Trebizonde — Empire grec de Trébizonde Empire de Trébizonde Βασίλειον τής Τραπεζούντας el 1204   1461 …   Wikipédia en Français

  • Empire grec de Trébizonde — Empire de Trébizonde Βασίλειον τής Τραπεζούντας el 1204   1461 …   Wikipédia en Français

  • Empire grec de trébizonde — Empire de Trébizonde Βασίλειον τής Τραπεζούντας el 1204   1461 …   Wikipédia en Français

  • Michel de Trébizonde — ou Michel Mega Comnène (1285 après 1355) est empereur de Trébizonde le 30 juillet 1341 puis du 3 mai 1344 au 13 décembre 1349. Il est le plus jeune fils de l empereur Jean II de Trébizonde et d Eudoxie Paléologue.… …   Wikipédia en Français

  • Manuel Ier De Trébizonde — Pour les articles homonymes, voir Manuel Ier …   Wikipédia en Français

  • Manuel Ier de Trebizonde — Manuel Ier de Trébizonde Pour les articles homonymes, voir Manuel Ier …   Wikipédia en Français