Trophonios

Trophonios

Dans la mythologie grecque, Trophonios (en grec ancien Τροφώνιος / Trophōnios) est un architecte légendaire et le héros de Lébadée en Béotie, où il possède un oracle.

Sommaire

Mythe

Trophonios est généralement présenté comme le fils d'Erginos, roi d'Orchomène[1]. D'autres traditions en font le fils d'Apollon[2]. On lui attribue, avec son frère Agamède, la construction de plusieurs monuments : le quatrième temple d'Apollon pythien à Delphes[3], la maison d'Amphitryon à Thèbes[4], le trésor d'Hyriée à Hyria[2] (ou dans une variante minoritaire, celui d'Augias à Élis) et le temple de Poséidon à Mantinée[5].

L'ingéniosité des deux frères est à l'origine de leur perte[6] : ils ménagent un passage secret dans le trésor commandé par le roi Hyriée. Il leur suffit de pivoter une pierre précise pour pénétrer dans la chambre forte et soutirer une partie des richesses qui y sont entreposées. Hyriée ne peut que constater la baisse de ses finances sans comprendre comment procède son voleur. Il fait appel à Dédale, qui installe un piège dans la pièce. La nuit suivante, Agamède s'y fait prendre. Son frère le tue et lui coupe la tête, pour éviter qu'on ne reconnaisse le corps. Dès qu'il sort, la terre s'entrouvre sous ses pieds et engloutit le fratricide.

Selon une autre version, plus ancienne[3] mais moins répandue[7], les deux frères demandent à Apollon, après avoir bâti son temple à Delphes, de leur donner le bien le plus avantageux pour eux, sans donner de précision. Apollon leur répond qu'ils seront exaucés sous sept jours et, le jour dit, on les retrouve morts — en effet, la mort est le meilleur présent qu'un dieu puisse envoyer aux hommes[8].

Oracle

Trophonios possède un oracle dès l'époque homérique. Au VIe siècle av. J.‑C., il fait partie de ceux qu'interroge Crésus quand il se demande s'il doit envahir l'Empire perse[9]. En 371 av. J.-C., les Thébains le consultent avant la bataille de Leuctres[10]. Le philosophe Celse lui rend encore visite au IIe siècle ap. J.-C.[11].

Notes

  1. Hymnes homériques [détail des éditions] [lire en ligne] à Apollon, 296-297 ; scholie au vers 508 des Nuées d'Aristophane ; Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne], IX, 37, 4 ; Étienne de Byzance, Ethniques [détail des éditions], s.v. Δελφοί.
  2. a et b Pausanias, IX, 37, 5.
  3. a et b Pindare, Odes [détail des éditions] [lire en ligne], Pythiques, fr. 2 Snell.
  4. Pausanias, IX, 11, 1.
  5. Pausanias, VIII, 10, 2.
  6. Pausanias, IX, 37, 5-7.
  7. Bonnechère, p. 262.
  8. Cicéron, Tusculanes, I, 114.
  9. Hérodote, Histoires [détail des éditions] [lire en ligne], I, 46.
  10. Pausanias, IV, 32, 5-6.
  11. Origène, Contre Celse, VII, 35.

Bibliographie

  • Pierre Bonnechère, « La personnalité mythologique de Trophonios » dans Revue de l'histoire des religions, tome 216, no3, 1999, p. 259-297.
  • (en) Raymond J. Clark, « Trophonios: The Manner of His Revelation » dans Transactions and Proceedings of the American Philological Association, vol. 99 (1968), p. 63-75.
  • article « Trophonios », Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Grands dictionnaires », 1999 (1re éd. 1951) (ISBN 2-13-050359-4) .

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Trophonios de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Trophonios — (griechisch Τροφώνιος) war ein griechischer Heros mit einem alten Orakel in der boiotischen Stadt Lebadeia. Trophonios Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Trophonios — {{Trophonios}} Baumeister des ältesten Steintempels in Delphoi, zusammen mit seinem Bruder Agamedes; in Boiotien als Orakelgottheit verehrt. Wer den Gott in seiner Höhle aufsuchen wollte, hatte sich komplizierten Reinigungsriten zu unterwerfen,… …   Who's who in der antiken Mythologie

  • Trophonĭos — Trophonĭos, griechischer Baumeister, Sohn des Erginos, baute mit seinem Bruder Agamedes den Tempel zu Delphi u. beide erbaten sich den Lohn von Apollo, dieser sagte ihnen denselben am siebeuten Tage zu u. an diesem Tage starben beide; nach And.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Trophōnĭos — Trophōnĭos, ein griechischer Erdgott zu Lebadeia (s. d.) in Böotien, mit einem uralten berühmten Höhlenorakel, das nach der Legende auf Apollons Befehl eingerichtet wurde. Die Erteilung des Orakels erfolgte in einem unterirdischen Raum unter… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Trophonios — Trophonĭos (Trephonios), sagenhafter griech. Baumeister wie sein Bruder Agamedes, ward in Böotien von der Erde verschlungen und erteilte das. aus einer schauerlichen Höhle (Trophonische Höhle) Orakel …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Trophonios — griech., der unterirdische Zeus, der in der Höhle bei Lebadea Orakel gab; die spätere Umbildung der Mythe machte den T. zu einem Heros u. Baumeister und schuf ihm aus seinem ursprünglich en Beinamen Agamedes d.h. der gewaltige Herrscher, einen… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Trophonius — (the Latinate spelling) or Trophonios (in the transliterated Greek spelling) was a Greek hero or daimon or god it was never certain which one with a rich mythological tradition and an oracular cult at Lebadaea in Boeotia.Etymology and parallel… …   Wikipedia

  • Europa (mythology) — Infobox Greek deity Image size = 190px Caption = Enlèvement d Europe by Nöel Nicolas Coypel, c. 1726 Name = Europa God of = Abode = Consort = Parents = Agenor and Telephassa Siblings = Cadmus, Cilix, Phoenix Children = Mount = Roman equivalent… …   Wikipedia

  • Catabase — La sybille de Cumes menant Énée aux Enfers. La catabase (du grec ancien κατάϐασις / katábasis, « descente, action de descendre ») est un motif récurrent des …   Wikipédia en Français

  • Oracle grec — Pour les articles homonymes, voir Oracle. Les oracles grecs constituent un aspect fondamental de la religion et de la culture grecques. L oracle est la réponse donnée par un dieu à une question personnelle, concernant généralement le futur. De… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»