Trois Jours en Juin


Trois Jours en Juin

Frédéric H. Fajardie

Frédéric H. Fajardie
Activité(s) romancier, scénariste
Naissance 28 août 1947
Paris, France
Décès 1er mai 2008
Paris, France
Langue d'écriture Français
Mouvement(s) Néo-polar
Genre(s) roman policier, roman noir, roman historique, roman d'aventures, nouvelles
Distinctions Ordre des Arts et Lettres
Prix Paul Féval
Prix des Maisons de la Presse
Prix Jeand'Heurs du Roman historique
Prix du Roman populaire
etc.
Œuvres principales
Compléments

Frédéric H. Fajardie[1] est un écrivain et scénariste français né le 28 août 1947 à Paris et mort le 1er mai 2008 à Paris.

Sommaire

Biographie

Fajardie grandit dans la librairie parisienne de son père où il lit de très nombreux romans et nouvelles. Dès l'âge de seize ans, le marxisme devient le repère de sa vie. En 1968, acquis aux idées gauchistes, il milite à la Gauche prolétarienne et dès le mois de mai 1968 il veut devenir le premier militant « engagé » à écrire des romans noirs.

Il publie son premier roman noir Tueurs de flics, en août 1979, il s'agit d'une adaptation très libre de l'Orestie, un mythe de la Grèce antique. Il est à l'origine d'un nouveau genre littéraire, le néo-polar. Il est reconnu dès cette époque par le critique Max-Pol Fouchet.

À partir de 1986, il commence à publier des romans de facture plus classique, collection dite « blanche », mais continue son œuvre dans le roman noir. En 1989, il est reconnu par le critique Renaud Matignon.

Réfractaire aux étiquettes et aux ghettos, il n'apprécie pas le socialisme mitterrandien, contre lequel il écrit en 1993 Chronique d'une liquidation politique.

En 1998, il est reconnu par le critique Bernard Frank et participe à l'émission littéraire Le Cercle de minuit.

Il fut le parrain du Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale d'Arras. L'édition 2009 de ce salon lui a rendu un grand hommage.

Son œuvre

Pour Fajardie, le polar et le roman noir sont le meilleur moyen d'explorer l'envers de la société contemporaine. Dans son œuvre, où l'esprit chevaleresque de ses personnages s'oppose à la médiocrité contemporaine, son gauchisme politique de façade se conjugue avec des valeurs plutôt aristocratique, telles : l'honneur, la fidélité et souvent la fraternisation par-delà les oppositions idéologiques ou historiques.

Ses œuvres, dans leur versions publiées aux éditions NéO (reprises ensuite par La Table ronde), sont illustrées par des couvertures dessinées par Jean-Claude Claeys. Elles restituent à merveille la sombre atmosphère urbaine, la violence et la désillusion qui se mêlent dans l'œuvre de Fajardie.

Romans noirs

  • 1979 : La Nuit des chats bottés (écrit en 1977)
  • 1979 : Querelleur
  • 1980 : Sniper
  • 1980 : Gentil, Faty !
  • 1981 : L'Adieu aux anges
  • 1982 : Bleu de méthylène (Prix Entre guillemets 1997)
  • 1983 : Au-dessus de l'arc-en-ciel
  • 1984 : Clause de style
  • 1984 : Le Faiseur de nuées
  • 1985 : Brouillard d'Automne
  • 1987 : Les Enfants de Lune
  • 1997 : Sous le regard des élégantes : 1995. Le roman se situe dans le milieu hippique.
  • 1997 : Après la pluie : Ce roman traite de la désillusion de résistants qui voient le retour des vieux politiciens de la IIIe République.
  • 1998 : Les Hauts Vents
  • 1998 : Reines dans la ville
  • 2007 : Tu ressembles à ma mort

Série Padovani


  • Le 7e roman mettant en scène le commissaire Antonio C. Padovani était en cours d'écriture. Il restera inachevé.[2]

Romans

  • 1985 : Le Loup d'écume
  • 1986 : Des lendemains enchanteurs
  • 1987 : Au bord de la Mer Blanche
  • 1987 : Jeunes femmes rouges toujours plus belles
  • 1988 : Une charrette pleine d'étoiles
  • 1991 : Frivolités d'un siècle d'or
  • 1994 : La Manière douce
  • 1999 : Quadrige

Romans historiques

  • 2001 : Les Foulards rouges (Prix des Maisons de la Presse 2001, Prix Paul Féval 2001, Prix Jeand'Heurs du Roman historique 2001)
  • 2003 : Le Voleur de vent (Prix du Roman populaire 2003)
  • 2005 : Liberté, Liberté chérie I : La tour des demoiselles
  • 2006 : Liberté, Liberté chérie II : La lanterne des morts
  • 2007 : Le Conseil des troubles


  • Inédit : Le Dragon vert
    (court roman, ébauche du Voleur de vent, paru sous forme de feuilleton dans l'hebdomadaire La vie et disponible sur www.fajardie.fr)

Romans « des années sombres »

  • 1990 : Un homme en harmonie
  • 2000 : Ciao, Bella, ciao ! (Prix Charles-Péguy 2001)
  • 2002 : Un pont sur la Loire

Jeunesse

  • 1986 : Sous la lune d'argent (Syros, coll "Souris noire", illustrations de Catherine Munière)
  • 1992 : L'Homme vêtu de pourpre
  • 1993 : Les Aventures de Château-Trompette
  • 1996 : La Planque
  • 1998 : Combats de nuit

Nouvelles

Frédéric H. Fajardie a écrit 365 nouvelles ; clin d'œil à ses lecteurs qui peuvent ainsi en lire une chaque jour. Ces nouvelles, témoignages des années 1960 aux années 1990, sont souvent considérées comme un formidable matériel sociologique de cette époque. Cette œuvre fait de lui le plus grand auteur de nouvelles du XXe siècle. Au XIXe siècle, ce titre revenait à Guy de Maupassant.

  • 1984 : Mort d'un lapin urbain
  • 1984 : La Mare du petit malheur
  • 1985 : Speakeasy
  • 1985 : La Nébuleuse du Nord
  • 1986 : L'Homme de Berlin
  • 1987 : Mélancolie pour Chevau-Léger
  • 1987 : Mélodie bleu nuit
  • 1990 : Poussière d'éternité
  • 1993 : Perdre la pause
  • 1994 : La Lorette hallucinée
  • 1996 : Cendres et sang
  • 1996 : Un dimanche anglais
  • 1997 : Le Loup par les oreilles
  • 1997 : Les Neuf Cercles de l'Enfer
  • 1998 : Adieu Alice, adieu Sweetheart
  • 1998 : Chrysalide des villes
  • 2000 : Le Boulevard maritime (photos : Dolorès Marat)
  • 2000 : Série grise (ou Série grise 93K, 8 petits volumes titrés F, A, J, A, R, D, I et E)
  • 2001 : La Colline de cristal

Essais, pamphlets

  • Chronique d'une liquidation politique, 1993, éd. La Table ronde
  • Metaleurop, paroles ouvrières
  • Petit traité de la chasse

Curiosités

  • Égérie légère (dessins à la plume : Luz)
  • Roman photo (photos : Marc Gantier)
  • Feu sur le quartier général ! (aphorismes)

Bandes dessinées

Théâtre

  • Plus de 80 pièces, pour la plupart interprétées par de grands comédiens sur France Inter.

Anthologies

  • Nouvelles Noires, Messidor (2 tomes)
  • Nouvelles d'un siècle l'autre, Fayard (2 tomes)
  • Romans noirs, Fayard (... tomes ?)

Filmographie

Cinéma

Télévision

Prix et distinctions

Frédéric H. Fajardie est chevalier de l'Ordre des Arts et Lettres.

Citations

  • « Peu importe qu'un écrivain soit réactionnaire ou conservateur, dès lors qu'il me donne du plaisir, c'est fondamental. »
  • « D'abord je pensais que l'édition était une activité noble. Finalement on se rend compte que c'est une industrie comme les autres. »
  • « La nostalgie est un élément consubsantiel à ma nature. »
  • « S'il est une chose qui me fait plus horreur encore que les pistonnés, c'est la canaille hiérarchique incapable d'exécuter ce qu'elle exige des subalternes. »
  • « Trente glorieuses, après mille neuf cent quarante-cinq merdeuses, c'était vraiment compté au plus juste. »
  • « Car qui n'a connu la nostalgie ne saurait avoir vécu sa vie. »

Bibliographie

Notes et références

  1. Le site officiel de l'auteur ne précise pas le second prénom, ni même s'il s'agit d'un pseudonyme.
  2. Jérome F. Goudeau

Lien externe

(fr+en) Frédéric H. Fajardie sur l’Internet Movie Database.


  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail du polar Portail du polar
Ce document provient de « Fr%C3%A9d%C3%A9ric H. Fajardie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Trois Jours en Juin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Trois jours en juin — Tournage du film dans le parc du château des Capucins Données clés …   Wikipédia en Français

  • Trois jours à vivre — est un film français de Gilles Grangier, sorti en 1958. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Juin (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Juin est un nom commun, ou plus rarement un nom propre, qui peut désigner : Sommaire 1 Calendrier 2 …   Wikipédia en Français

  • Trois glorieuses — Pour les articles homonymes, voir Glorieuse. La Révolution de Juillet …   Wikipédia en Français

  • Juin 2005 — Années : 2002 2003 2004  2005  2006 2007 2008 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Juin 2009 en France — Années : 2006 2007 2008  2009  2010 2011 2012 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Trois Glorieuses — Pour les articles homonymes, voir Glorieuse. La Révolution de Juillet La Liberté guidant le pe …   Wikipédia en Français

  • Juin 2008 en France — Années : 2005 2006 2007  2008  2009 2010 2011 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Jours fériés dans l’Union européenne — Il n y a pas d harmonisation des jours fériés dans l Union européenne car, bien qu un certain nombre de dates se recoupent, ceux ci restent très variés tant en quantité qu en répartition dans le calendrier[1]. Il existe une « fête »… …   Wikipédia en Français

  • Juin — Pour les articles homonymes, voir Juin (homonymie). Juin …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.