Tristan de Salazar


Tristan de Salazar
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salazar.

Etienne Tristan de Salazar (vers 1431 Saint-Maurice-Thizouaille - 11 février 1518 Paris) est un prélat français du XVe siècle, archevêque de Sens de 1475 à sa mort.

Armoiries de Tristan de Salazar

Sommaire

Armoiries

Écartelé au 1 et 4 d'or à cinq piques de fer de sable posé en sautoir et 2 et 3 de gueules à cinq étoile d’or aussi en sautoir et sur le tout d’argent à l’aigle d’azur à deux têtes[1]

al. écartelé, aux 1 et 4, de gueules à cinq molettes d'or, posées en sautoir; aux 2 et 3, d'or de cinq feuilles de persil de sable, posées en sautoir.

C’est Tristan de Salazar qui aurait introduit en France les chapeaux figurant sur les armoiries des prélats, apparus dès 1400 en Espagne[2]

Biographie

Il est le fils de Jean Salazar célèbre chef d’écorcheurs passé au service de Louis XI, et de Marguerite bâtarde de Georges de la Trémoille. Enfant illégitime, il fut caché pendant son enfance au lieu dit "La Grande Maison", sur la commune de Thorailles (Loiret)[3]

Prieur commendataire du prieuré de Macheret (Ordre de Grandmont) à Saint-Just-Sauvage, il est nommé le 25 juin 1473 évêque de Meaux. Le 26 septembre 1474 (à 1519), il est nommé à l’archevêché de Sens en remplacement de Louis de Melun (1432-1474), bien que le neveu de ce dernier ait été nommé par le chapitre. Louis XI le fit nommer pour remercier son père de l’avoir sauvé à la bataille de Montlhéry.

En 1475, il préside l’assemblée du clergé de France à Orléans réunie par Louis XI pour décider d’une guerre sainte contre les Turcs, sur la convocation d’un concile général et le rétablissement de la Pragmatique Sanction de Bourges. En août 1485, il convoque une concile provincial à Sens et confirme les règlements faits en 1460 par Louis de Melun. En juillet 1490, il est envoyé en ambassade en Angleterre.En 1492, il est en conflit avec le chapitre des chanoines de Notre-Dame de Paris qui lui interdisait d’officier dans la cathédrale. Toujours la même année, il fait fortifier la ville de Saint-Julien-du-Sault qui faisait partie de la baronnie des évêques de Sens.

En 1498, il est un des commissaires nommés pour le divorce de Louis XII et de Jeanne de France.Le 13 février 1499 sont émises à Blois des lettres de créance pour une ambassade en Suisse. Maximilien est en guerre et Louis XII y voit une opportunité d’alliance avec les Suisses. Tristan de Salazar s’y rend avec Rigault d’Oreilles gouverneur de Chartres et le bailli de Dijon. Ils concluront le premier traité d’alliance avec les Suisses. Le 13 mai 1502 il est nommé au Grand Conseil.

En 1507, il accompagne Louis XII en Italie et combat avec courage contre les Gênois. En mai 1511, il participe au Concile de Pise convoqué par Louis XII pour destituer le pape Jules II.En 1514, il préside aux obsèques d'Anne de Bretagne à Saint-Denis puis celle de Louis XII l’année suivante.

Le mécène

En 1479, il commande au Florentin Francesco Florio une copie du Décret de Gratien conservé aujourd’hui à la Bibliothèque de l'Arsenal. Commencé le 9 juillet 1479, le manuscrit est terminé le 12 mars 1481. L'archevêque de Sens en est si satisfait qu'il le fait orner de trente-huit miniatures et d’une reliure digne de lui. Il a également offert au prieuré de Macheret un antiphonaire aujourd'hui conservé à la BNF.

De 1475 à 1519, il fait construire l'actuel Hôtel de Sens, résidence parisienne des archevêques de Sens dont dépendait alors Paris.

En 1502, il enrichit la Cathédrale Saint-Étienne de Sens en offrant les vitraux du Jugement dernier et de la légende de Saint-Étienne. Vers 1510, il y fait ériger une chapelle à la mémoire de ses parents,

Il rapporte de sa campagne avec Louis XII contre Gênes un pied de Saint-Étienne dont il fait don à la cathédrale.

Il rechercha de nombreux bénéfices ecclésiastiques et les chroniqueurs de l’époque le décrivent comme un homme ambitieux, brutal et avare. L'un d'eux écrivit même à son sujet : «un coeur ouvert au démon et fermé à toutes vertus».

Il fut Abbé commendataire de l'Abbaye de Saint-Martin d'Autun de l'ordre des bénédictins où il fut remplacé par Jean de Salazar, son neveu fils de son frère Galéas. Jean de Salazar fut aussi archidiacre de Sens, abbé de Saint-Rémy de Sens et prieur de Fontaine-en-Bocage.

Il meurt à l’Hôtel de Sens à l'âge de 87 ans, et fut inhumé dans la nef de la cathédrale de Sens.

Galerie de photos

Bibliographie

  • Girault, Pierre-Gilles, « Les commandes picturales d’un prélat français à l’aube de la Renaissance : l’archevêque de Sens Tristan de Salazar », Mécènes et collectionneurs. Actes du 121e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques (Nice, oct. 1996), vol. I, Les variantes d’une passion, dir. Jean-Yves Ribault, Paris : CTHS, 1999, p. 35-49.


Notes et références

  1. La France pontificale, histoire chronologique et biographique des archevêques et évêques de tous les diocèses de France depuis l'établissement du christianisme jusqu'à nos jours, divisée en 17 provinces ecclésiastique par M. H. Fisquet Paris, E. Repos, 1864-1873.
  2. Dictionnaire étymologique, historique, et anecdotique des proverbes et des locutions Par Pierre Marie Quitard
  3. Histoire de l'Hermois, Paul Gache

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tristan de Salazar de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tristan de salazar — Pour les articles homonymes, voir Salazar. Etienne Tristan de Salazar (vers 1431 Saint Maurice Thizouaille 11 février 1518 Paris) est un prélat français du XVe siècle, archevêque de Sens de 1475 à sa mort …   Wikipédia en Français

  • Salazar (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Toponymie La vallée de Salazar, vallée pyrénéenne dans le nord ouest de la Navarre en Espagne. Esparza de Salazar commune dans la province de la Navarre.… …   Wikipédia en Français

  • Salazar Bondy —   [sala sar bɔndi], Sebastián, peruanischer Schriftsteller, * Lima 4. 2. 1924, ✝ ebenda 4. 4. 1965; strebte in seinem Werk nach einer Balance zwischen ästhetischem Anspruch und revolutionärem Engagement; kritisierte in seinem zum Teil grotesken… …   Universal-Lexikon

  • Jean Salazar — Pour les articles homonymes, voir Salazar. Jean (de) Salazar est un mercenaire célèbre du Moyen Âge, pendant la guerre de Cent Ans. Armoiries famille de Salazar …   Wikipédia en Français

  • Sebastián Salazar Bondy — (*Lima, 4 de febrero de 1924 † 4 de julio de 1965) fue un poeta, crítico, narrador, periodista y dramaturgo peruano. Contenido 1 Biografía 2 Obras …   Wikipedia Español

  • Saint-Julien-du-Sault — Pour les articles homonymes, voir Saint Julien et Sault. 48° 01′ 58″ N 3° 17′ 45 …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Saint-Martin d'Autun — Présentation Nom local Abbaye Saint Martin Culte Catholique romain Type Abbaye Rattaché à Ordre des Bénédictins Début de la construction 589 5 …   Wikipédia en Français

  • Cathedrale Saint-Etienne de Sens — Cathédrale Saint Étienne de Sens Cathédrale Saint Étienne de Sens Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Étienne (Sens, Yonne) — Cathédrale Saint Étienne de Sens Cathédrale Saint Étienne de Sens Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Étienne De Sens — Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.