Triskaidekaphobie


Triskaidekaphobie

Triskaidékaphobie

La triskaidékaphobie (du grec ancien τρεισκαίδεκα / treiskaídeka, « treize » et φόϐος / phóbos, « peur ») est la phobie du nombre treize. Elle est souvent considérée comme une superstition.

Elle est reliée au fait qu'il y avait treize personnes autour de la table du dernier repas de Jésus Christ, mais son origine remonte plus probablement au Moyen Âge.

La triskaidékaphobie a peut-être également affecté les Vikings, le dieu Loki étant le treizième dieu de leur mythologie. Ce fut repris plus tard par les chrétiens, désignant Satan comme le treizième ange.

À certains endroits, on ne compte pas de 13 :

  • En effet, certains bâtiments n'ont pas de treizième étage, passant du douzième au quatorzième ou utilisant 12a ou 12b à la place de 13.
  • La plupart des services hospitaliers ne possèdent pas de lit n°13, en réaction aux protestations de certains patients à ne pas vouloir être mis dans ces lits, les numéros passent de 12 à 14 ou possèdent un 12a et 12b.
  • Certains grands hôtels passent directement de la chambre numéro 12 à la chambre numéro 14 pour ne pas avoir l'indélicatesse d'y mettre un client qui pourrait être superstitieux. Il en est de même pour les cinémas qui ne possèdent pas non plus de salle numéro 13.
  • Au niveau de certaines compagnies aériennes (dont Air France), le chiffre 13 n'est pas utilisé pour la numérotation des sièges en cabine.
  • Le compositeur Arnold Schönberg souffrait de cette phobie. Par coïncidence, il est né et mort un treize du mois.
  • Le magazine Spirou n'a pas de page 13, remplacée par la page 12bis, afin de tourner en dérision la triskaidékaphobie.
  • De nombreuses compétitions (par exemple la Formule 1) n'attribuent le numéro 13 à aucun concurrent.
  • De même que lors de la construction du pont de l'Øresundsbron où le 13ème bloc de son tunnel a été appelé 12bis. Malgré ça, un accident a tout de même eu lieu lors de la pose du bloc au fond de la mer.

On rencontre en Chine et au Japon une phobie similaire concernant le nombre 4, dont la lecture (四) est une homonymie de la mort (死).

Le mot Triskaidékaphobie est une composition étymologiquement correcte mais assez arbitraire : on peut de même appeler Hexakosioihexekontahexaphobie la peur du nombre de la Bête (666), mais dans les pays anglophones, le mot est plutôt employé comme virelangue que pour réellement désigner la notion.

Bibliographie

  • 13 : the story of the world's most popular superstition ; Nathaniel Lachenmeyer; New York, NY : Thunder's Mouth Press, 2004. (OCLC 56613076)
  • Myths that mislead : thirteen* brief essays of some new and old fudge factors in our society ; Peter Telemann; New York : Vantage Press, 1991. (OCLC 34079759)

Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « triskaidékaphobie » sur le Wiktionnaire.

Ce document provient de « Triskaid%C3%A9kaphobie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Triskaidekaphobie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Triskaidékaphobie — La triskaidékaphobie (du grec ancien τρεισκαίδεκα / treiskaídeka, « treize » et φόϐος / phóbos, « peur ») est la phobie du nombre treize. Elle est souvent considérée comme une superstition. Elle est reliée au fait qu il y… …   Wikipédia en Français

  • Triskaïdekaphobie — Triskaidékaphobie La triskaidékaphobie (du grec ancien τρεισκαίδεκα / treiskaídeka, « treize » et φόϐος / phóbos, « peur ») est la phobie du nombre treize. Elle est souvent considérée comme une superstition. Elle est reliée au …   Wikipédia en Français

  • Triskaidekaphobie — (aus griech. τρεισκαίδεκα treiskaídeka „dreizehn“ und φόβος phobos „Furcht“) wird die abergläubische Angst vor der Zahl dreizehn genannt. Bei starker Ausprägung, insbesondere dann, wenn die Betroffenen alles, was mit der Zahl 13 zu tun hat,… …   Deutsch Wikipedia

  • Triskaïdékaphobie — La triskaïdékaphobie (du grec ancien τρεισκαίδεκα / treiskaídeka, « treize » et φόϐος / phóbos, « peur ») est la phobie du nombre treize. Elle est souvent considérée comme une superstition. Sommaire 1 Origine et exemples …   Wikipédia en Français

  • Triskaidekaphobie — Tris|kai|de|ka|pho|bie, die; [zu griech. triskaídeka = dreizehn u. ↑Phobie]: Angst vor der Zahl 13 …   Universal-Lexikon

  • Triskaidekaphobie — Tris|kai|de|ka|pho|bie die; <zu gr. triskaídeka »dreizehn« u. ↑...phobie> übersteigerte, zwanghafte Angst vor der Zahl 13 (Psychol.) …   Das große Fremdwörterbuch

  • Phobie du nombre treize — Triskaidékaphobie La triskaidékaphobie (du grec ancien τρεισκαίδεκα / treiskaídeka, « treize » et φόϐος / phóbos, « peur ») est la phobie du nombre treize. Elle est souvent considérée comme une superstition. Elle est reliée au …   Wikipédia en Français

  • Aphephosmophobie — Dies ist eine umfangreiche, wenngleich vermutlich noch unvollständige Liste jener Phobien, die aufgrund ihrer besonderen Auslöser von den anderen Angststörungen abgegrenzt werden können. Wo nicht anders erwähnt, handelt es sich um spezifische… …   Deutsch Wikipedia

  • Ceraunophobie — Dies ist eine umfangreiche, wenngleich vermutlich noch unvollständige Liste jener Phobien, die aufgrund ihrer besonderen Auslöser von den anderen Angststörungen abgegrenzt werden können. Wo nicht anders erwähnt, handelt es sich um spezifische… …   Deutsch Wikipedia

  • Freitag, der dreizehnte — Kalenderblatt von Freitag, dem 13. Freitag der 13. in einem Kalender Der Freitag der 13. gilt im Volksglauben als ein Tag, an dem besonders viele …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.