Trevise


Trevise

Trévise

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trévise (homonymie) et Treviso.
Trévise

Trévise, façade du Duomo
Trévise, façade du Duomo

Fichier:Treviso-Stemma.png
Administration
Nom italien Treviso
Pays Italie Italie
Région Flag of Veneto.png Vénétie 
Province Trévise 
Code ISTAT 026086
Code postal 31100
Préfixe tel. 0422
Site internet consulter
Culture et démographie
Population 81 763 hab. (31-12-06)
Densité 1 487 hab./km²
Gentilé trevigiani en italien et trévisan en français
Saint patron Saint Liberale
Fête patronale 27 avril
Géographie
Coordonnées 45° 40′ 00″ Nord
       12° 15′ 00″ Est
/ 45.66667, 12.25000
Altitude 15 m
Superficie 55 km²
Code cadastral L407
Voir la carte physique
...
Voir la carte administrative
...

Trévise (Treviso en italien) est une ville de la province de même nom en Vénétie en Italie.

Sommaire

Géographie

Trévise, avec ses 80000 habitants, est située dans une excellente position au milieu de la plaine du Pô, à 28 km au nord de Venise, 50 km de Padoue et proche des collines de Asolo et Conegliano, des Préalpes, des Dolomites et aussi des plages de la Vénétie.

Histoire

La ville, d'origine romaine (Tarvisium), fut indépendante de 1183 à 1339 puis appartint à Venise. Occupée par les Français en 1797 et chef-lieu, sous Napoléon, du département du Tagliamento, elle revint à l'Autriche en 1814, puis devint italienne (1866).

Économie

Important centre commercial du nord-est de l'Italie.

Culture

Monuments

Pont sur la Sile

Ensemble monumental du Moyen Âge et de la Renaissance.

Trévise est complètement entourée de remparts construits au début du XVIe siècle par les Vénitiens qui firent de Trévise un des bastions de leur arrière-pays pour la défense contre la ligue de Cambrai.

Le lion de la République de Venise est visible sur plusieurs points des remparts et sur les trois portes historiques de la ville. Au nord s'ouvre la monumentale Porta San Tomaso, édifiée en pierre d'Istrie. À l'ouest, en direction de Padoue et de Vicence, se trouve la Porta Santi Quaranta et vers Altino et Venise est située la Porta Altinia.

  • Le Duomo et sa façade néo-classique
  • L'église San Nicolò et son ancien couvent et les quarante portraits de dignitaires de l'ordre des Dominicains (1352), œuvres de Tommaso da Modena, dans la salle du chapitre.
  • L'église San Francesco
  • La Loggia dei Cavalieri
  • La Piazza dei Signori et le Palazzo dei Trecento
  • La Piazza Rinaldi
  • Le Pont de Pria
  • Les Buranelli, anciens canaux navigables
  • Le Monte di Pietà et la chapelle dei Rettori

Musées

  • Bailo
  • Santa Caterina,
  • Ca' da Noal
  • Museo del Seminario
  • Museo Civico, dont la pinacothèque avec les fresques de la Légende de sainte Ursule de Tommaso da Modena

Dérivé culinaire

La trévise est un terme italien pour désigner une salade de la région vénitienne : ses feuilles un peu fermes à tige blanche et pourtour rouge ont une fonction très décoratives mais apportent également une note craquante et douce lorsqu'elles sont servies nature.

Personnalités

Personnalités nées à Trévise

Autres

Administration

Liste des maires (sindaci) successifs
Période Identité Parti Qualité
juin 2003 Gian Paolo Gobbo Ligue du Nord -
Toutes les données ne nous sont pas encore connues.

Hameaux

Monigo, San Paolo, Santa Bona, San Pelajo, Santa Maria del Rovere, Selvana, Fiera, Sant'Antonino, San Lazzaro, Sant'Angelo, San Giuseppe, Canizzano

Communes limitrophes

Carbonera, Casier, Paese, Ponzano Veneto, Preganziol, Quinto di Treviso, Silea, Villorba, Zero Branco

Évolution démographique

Habitants recensés


Jumelages

Notes

Voir aussi

Commons-logo.svg


  • Portail de la géographie Portail de la géographie
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « Tr%C3%A9vise ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Trevise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • trévise — [ treviz ] n. f. • 1984; de Trévise, nom d une ville d Italie ♦ Chicorée rouge à petites feuilles. La trévise entre dans la composition du mesclun. ● trévise nom féminin (de Trévise, nom propre) Chicorée rouge, d origine italienne, à feuilles… …   Encyclopédie Universelle

  • Trévise — Pour les articles homonymes, voir Trévise (homonymie) et Treviso. Trévise Trévise, façade du Duomo …   Wikipédia en Français

  • Trevise Football Club — Trévise Football Club Trévise Football Club Club fondé en …   Wikipédia en Français

  • Trévise Football Club — Club fondé en …   Wikipédia en Français

  • Trévise (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Trévise désigne de nombreuses choses, la plupart devant leur nom à la ville italienne. Sommaire 1 Toponymes 2 Patronymes …   Wikipédia en Français

  • Le Plessis-Trévise — Pour les articles homonymes, voir Plessis (homonymie). 48° 48′ 40″ N 2° 34′ 18″ E …   Wikipédia en Français

  • Le Plessis-Trevise — Le Plessis Trévise Pour les articles homonymes, voir Plessis (homonymie). Le Plessis Trévise Mairie du Plessis Trévise, après sa rénovation en …   Wikipédia en Français

  • Le plessis-trévise — Pour les articles homonymes, voir Plessis (homonymie). Le Plessis Trévise Mairie du Plessis Trévise, après sa rénovation en …   Wikipédia en Français

  • Napoleon Mortier de Trevise — Napoléon Mortier de Trévise Pour les articles homonymes, voir Mortier. Napoléon Mortier de Trévise, marquis de Trévise puis (1835) 2e duc de Trévise, est né à Issy les Moulineaux le 6 août 1804 et mort au château de Sceaux le 29 décembre 1869.… …   Wikipédia en Français

  • Napoléon Mortier De Trévise — Pour les articles homonymes, voir Mortier. Napoléon Mortier de Trévise, marquis de Trévise puis (1835) 2e duc de Trévise, est né à Issy les Moulineaux le 6 août 1804 et mort au château de Sceaux le 29 décembre 1869. Fils d Adolphe Édouard Casimir …   Wikipédia en Français