Trappeur


Trappeur
Les trappeurs sont solitaires ou vivent avec leurs familles à l'écart des villes dans la nature.
Avant l'apparition des routes, le canoë, était avec le cheval le moyen de transport le plus utilisé par les « voyageurs » (Charles Deas, vers 1845)

Un trappeur est un chasseur professionnel de l'Amérique du Nord pratiquant le piégeage (« trappe » ou « trappage »), non pour la viande (hors ses besoins propres), mais pour vendre des fourrures non abîmées par les coups de feu ou pointes de flèche. Un trappeur a une vocation bien différente de celle que jadis avaient les coureurs des bois (ou voyageurs), ceux-ci étant employés à faire la traite des fourrures plutôt qu'au piégeage.

Sommaire

Étymologie

Ce mot pourrait venir de l’anglais trapper (1768) francisé, mais il a la même origine que le mot trappe dans son sens « piège». En moyen français trapper (1530) traper signifiait « prendre un animal, quelqu'un, par ruse » et trappa signifiait piège en ancien français. Au Québec, le mot « trappeur » est encore très utilisé, même si le métier tend à disparaître.

Activité

Au mois de novembre, quand les animaux à fourrure prennent leur plus beau poil, les trappeurs tendaient leurs pièges, équipés de traîneaux et de raquettes pour se déplacer dans la neige. En fin d’hiver, en mars/avril, ils allaient vendre ou échanger les produits de leur saison de trappe dans les comptoirs et postes commerciaux. Les trappeurs ont ainsi fait disparaître le castor de plusieurs régions d’Amérique du Nord. Puis ils ont eu à faire face à la concurrence des élevages de renards, rats musqués, et mustélidés en Amérique du Nord, mais aussi en Europe. Les peaux étaient vendues selon le cours du moment et selon leur qualité. Vers 1920, les peaux d’une saison de trappe pouvaient encore rapporter jusqu’à 500 dollars, bien que la moyenne soit plutôt de 200 dollars[1].

Histoire

Les premiers comptoirs et postes de traite organisés datent du début du XVIIe siècle au Québec. Ils étaient français, puis hollandais sur le bassin de l’Hudson dans l'État de New York et à partir de 1614 à Manhattan. Les marchands achetaient les peaux aux trappeurs blancs, mais aussi en échangeaient à des indiens contre des outils, armes, alcool et objets divers. En 300 ans, plusieurs centaines de postes de traite ont récolté des dizaines de millions de peaux, jusque dans les zones les plus reculées et giboyeuses. Pour les seules années 1820-1860, on estime que 2000 à 3000 trappeurs chassaient dans les Rocheuses.
Cette activité a été immortalisée par de nombreux romans d'aventure relatant la vie de personnages de fiction ou ayant existé, tels que Davy Crockett, mais le métier est de moins en moins pratiqué.
Face au recul de certaines espèces (disparition dans certaines zones) et face à la demande sociale, à la fin du XXe siècle, la réglementation de la trappe a été renforcée, nécessitant au Canada deux jours de cours et le certificat de trappeur, puis un apprentissage avec un trappeur professionnel avant d’avoir le droit à une « ligne de trappe »( concession de terres publiques et/située en zone de Parc donnant droit à un trappeur de piéger et vendre les fourrures issues des animaux dépecés). Le piégeage sur terrain privé nécessite un permis de chasse, de respecter la loi et les dates de chasse et le type de pièges (le permis de chasse ne donne pas le droit de trapper).

Voir aussi

Trappeurs au cinéma

Notes

  1. L’Encyclopédie de la jeunesse, t. 6, pp. 2038, 2040, Société Grolier, édition de 1923, Montréal.)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Trappeur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • trappeur — [ trapɶr ] n. m. • 1827; angl. trapper « qui chasse à la trappe », de to trap; cf. a. fr. trapper (1530) ♦ Chasseur professionnel du nord des États Unis et du Canada qui fait commerce des fourrures (cf. région. Coureur des bois). ● trappeur nom… …   Encyclopédie Universelle

  • TRAPPEUR — n. m. Il se dit de Chasseurs de l’Amérique du Nord, qui se servent ordinairement de trappes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • trappeur — (tra peur) s. m. Se dit des chasseurs de profession, dans l Amérique du Nord. ÉTYMOLOGIE    Angl. trapper, homme qui chasse à la trappe, de trappe 1 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Le dernier trappeur — est un film (tendance documentaire) français réalisé par Nicolas Vanier de 2004. Sommaire 1 Synopsis 2 Autour du film 3 Fiche technique …   Wikipédia en Français

  • Le Dernier Trappeur — est un film documentaire et de fiction français réalisé par Nicolas Vanier en 2004. Il relate un an de la vie de Norman Winther, l un des derniers trappeurs traditionnels du Yukon canadien. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique …   Wikipédia en Français

  • Resortquest Timberline At Trappeur's Crossing Steamboat Springs (Steamboat Springs) — Resortquest Timberline At Trappeur s Crossing Steamboat Springs country: United States, city: Steamboat Springs (Steamboat Springs) Resortquest Timberline At Trappeur s Crossing Steamboat Springs The Resortquest Timberline At Trappeur s Crossing… …   International hotels

  • Resortquest Champagne Lodge At Trappeur's Crossing Steamboat Springs (Steamboat Springs) — Resortquest Champagne Lodge At Trappeur s Crossing Steamboat Springs country: United States, city: Steamboat Springs (Steamboat Springs) Resortquest Champagne Lodge At Trappeur s Crossing Steamboat Springs Resortquest Champagne Lodge At Trappeur… …   International hotels

  • Resortquest Trappeur's Crossing Steamboat Springs (Steamboat Springs) — Resortquest Trappeur s Crossing Steamboat Springs country: United States, city: Steamboat Springs (Steamboat Springs) Resortquest Trappeur s Crossing Steamboat Springs If you are planning a family ski vacation, a romantic weekend, wedding, ski… …   International hotels

  • Le Refuge du Trappeur — (Hour,Бельгия) Категория отеля: Адрес: Le Cheneau 22, 5563 Hour, Бельгия …   Каталог отелей

  • L' Auberge Refuge du Trappeur — (Saint Mathieu Du Parc,Канада) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес …   Каталог отелей


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.