Transports publics de la région Lausannoise


Transports publics de la région Lausannoise

Transports publics de la région lausannoise

Logo de Transports publics de la région lausannoise

Logo de Transports publics de la région lausannoise
Création 1895
Siège social Renens, Suisse Suisse
Activité(s) transports publics
Effectif ~1000 (2008)
Site Web http://www.t-l.ch
Chiffre d'affaires 140 millions CHF (2006)

Les Transports publics de la région lausannoise ou TL desservent 20 communes de l'agglomération. Les TL exploitent un réseau de 34 lignes de bus et deux lignes de métro (Métro de Lausanne).

Sommaire

Historique

Le métro M2, inauguré en automne 2008
Le métro LO Lausanne Flon-Ouchy, remplacé par le M2

La société des Tramways lausannois (TL) s'est constituée le 5 juin 1895.

Le mode de traction choisi était l'électricité avec voiture automotrice, sur le modèle du tramway électrique Florence-Fiésole (dont l'inclinaison des rampes était aussi forte que celle du réseau de Lausanne), par conducteur aérien, trolley et retour sur les rails. La concession fédérale avait été accordée à cet effet le 21 décembre 1894.

L'inauguration officielle du réseau eut lieu le 27 août 1896 et l'exploitation régulière a commencé le 1er septembre 1896 sur les lignes suivantes :

  • "Tour de Ville": Saint-François - Derrière-Bourg - Saint-Pierre - Caroline - route Neuve - Tunnel - route du Tunnel - rue Haldimand - Grand-Pont - Saint-François
  • Saint-François - avenue du Théâtre - extrémité orientale de Rumine
  • Saint-François - avenue du Théâtre - gare Jura-Simplon
  • Bel-Air - Gare de Chauderon
  • Saint-François - Lutry
Vieux rails de tramway, mis au jour lors d'un chantier à Béthusy

Le 7 septembre 1896 est ouverte la ligne École de médecine - Chailly. Le 24 septembre 1896 est inaugurée la ligne Saint-François - Pontaise.

La livrée des voitures était jaune, sauf pour celles affectées à la ligne Saint-François - Pontaise, dotées de freins spéciaux et d'une livrée verte.

L'année 1899 voit la construction des lignes de l'Hôpital et de la Rosiaz, ainsi que celle de Prilly.

En 1902, c'est le tronçon Hôpital - La Sallaz qui est ouvert à l'exploitation.

En 1903 sont mises en service les lignes de Renens, de Montoie et d'Ouchy.

En 1906, la ligne de l'avenue Ruchonnet et les tronçons Tunnel - Le Mont-sur-Lausanne et Le Mont-sur-Lausanne - Cugy sont ouverts à l'exploitation.

En 1907, la ligne Cugy - Montheron est mise en service.

En 1909 est ouverte la ligne des Bergières.

En 1910, fusion de la Société des TL et de la Compagnie des Chemins de fer du Jorat. Le réseau des TL s'enrichit d'une ligne interurbaine Lausanne - Moudon, avec un embranchement pour Savigny.

C'est probablement dès 1911-1912, à l'occasion de l'achat d'un nouveau matériel roulant, que les voitures ont progressivement revêtu une livrée bleue (bas de caisse) et blanc cassé (haut de caisse). Ces couleurs ne disparaîtront complètement que vers 1985 et restent emblématiques des TL.

En 1912, la ligne du port de Pully est mise en service. A cette date le réseau est constituée des lignes suivantes:

  • "Gare - Tour de Ville" (5,36 km)
  • "Gare CFF - Hôpital - La Sallaz" (4,34 km)
  • "Gare CFF - Prilly" (4 km)
  • "Saint-François - Pontaise" (1,79 km)
  • "Saint-François - Chailly" (3,1 km)
  • "Saint-François - Ouchy" (3,1 km)
  • "Saint-François - Montoie" (3 km)
  • "Gare CFF - Bergières" (3 km)
  • "Saint-François - Renens" (4,76 km)
  • "Saint-François - Pully - Lutry" (4,68 km)
  • "Tunnel - Cugy - Montheron" (9,36 km)
  • "Saint-François - Port de Pully" (3,65 km)
  • Lignes du Jorat (29,4 km)

En 1929, les TL reprennent l'exploitation de la ligne d'autobus de Saint-Sulpice (15 mai) et inaugurent un service d'autobus entre Renens - Chavannes-près-Renens - Écublens - Bussigny - Crissier - Prilly (31 mai).

En 1930 est mis en service le raccordement de tramway direct Closelet - Rasude, ainsi que les lignes d'autobus de la Cité (Saint François- La Cité - Tunnel - Saint-François) et des Mousquines (Saint-François - Mousquines - Avenue de Verdeil).

En octobre 1931 est ouverte la ligne d'autobus de Belmont.

En 1932, Lausanne inaugure la première ligne suisse de trolleybus moderne, sur le tronçon Gare - avenue de La Harpe - Ouchy, et supprime de ce fait la ligne de tramway entre le Closelet et les Epinettes par le boulevard de Grancy (un des trolleybus est encore un en service et fait des sorties annuelles offertes par l'association rétrobus(trolleybus tl 2)).

En 1933, les tronçons casernes - Parc des sports et Saint-Jean - Bois de Vaux sont ouverts à l'exploitation par tramway et la ligne Tunnel - Monts de Pully l'est par autobus. Ces deux tronçons sont les dernières extensions du réseau de tramway, qui compte alors un peu plus de soixante-six kilomètres de lignes.

En 1934 prolongement de la ligne d'autobus de la Cité jusqu'à Bellevaux-Dessus.

En 1938, sont transformées en exploitation par trolleybus les lignes Saint-François - Ouchy et Saint-François - Port de Pully. Un nouvel embranchement Montchoisi - Pierraz-Portay est créé à cette occasion.

En 1939, sont transformées en exploitation par trolleybus les lignes Bois-de-Vaux - Bergières, Saint-François - Pontaise, Saint-François - Gare CFF par l'avenue Ruchonnet et Gare CFF - La Sallaz. Par ailleurs, la ligne d'autobus Tunnel - Monts de Pully est prolongée jusqu'à Forel.

En 1941, la pénurie de carburant oblige les TL à équiper un autobus au gaz de bois et un autre au carbure.

D'octobre 1942 à juin 1946, pour parer à la pénurie de pneumatiques, le tram est remis en service sur les itinéraires Gare CFF - Georgette - Saint-François - Gare CFF (circulaire), Gare CFF - La Sallaz (prolongé jusqu'à Vennes dès octobre 1944) et Epinettes - Chemin des Oiseaux (desserte de la Pontaise les dimanches et fêtes).

En 1945 inauguration d'un service de camionnage

Vers 1946, l'état des lignes, représentatif du réseau « classique » des TL pour de nombreuses années, est le suivant :

1/11 : Gare CFF - Parc des Sports (trolleybus)
2/12 : Bois-de Vaux - Bergières (trolleybus)
4/14 : Ouchy - Gare CFF (trolleybus)
5/15 : Chauderon - Ouchy (trolleybus)
6/16 : Epinettes - La Sallaz (trolleybus)
7/17 : Prilly - La Rosiaz (tramway)
8/18 : Port de Pully - Saint-François (trolleybus)
9/19 : Lutry - Renens (tramway)

Pour ces lignes urbaines, une double numérotation a été en usage de juin 1930 à janvier 1961, de sorte que le transport portait par exemple le numéro 1 dans le sens Gare CFF - Parc des Sports et le 11 dans le sens Parc des Sports - Gare CFF, etc.

20 : Tunnel - Montheron (tramway)
21 : Tunnel - Chalet-à-Gobet - Moudon (tramway)
22 : Tunnel - Chalet-à-Gobet - (tramway)
23 : Tunnel - Chalet-à-Gobet - Savigny (tramway)
B : Saint-François - Belmont (autobus)
C : Saint-François - Le Pavement - Saint-François (autobus)
M : Saint-François - Mousquines (autobus)
S : Saint-François - Saint-Sulpice (autobus)

En 1951, la ligne de Montheron devient une ligne de trolleybus.

En janvier 1961, les tronçons Saint-François - Prilly et Saint-François - Lutry sont transformés en lignes de trolleybus.

Le 24 avril 1962, le tramway disparaît du tronçon Mézières - Moudon pour devenir une ligne d'autobus.

Le 4 mars 1963 l'exploitation ferroviaire des lignes du Jorat est définitivement remplacée par des autobus. Parallèlement un service de trolleybus est créé jusqu'au Chalet-à-Gobet.

En janvier 1964 est supprimée la dernière ligne de tramway (Renens - La Rosiaz).

En 1960, l'Etat et les communes de l'agglomération lausannoise deviennent les actionnaires majoritaires des TL. L'entreprise privée devient une société mixte.

Entre 1960 et 1970, ouverture et prolongement de nombreuses lignes.

En 1971, mise en service de la ligne Lausanne - Aéroport de Genève Cointrin.

En 1982, mise en service du dépôt de la Borde.

En 1985, transfert au BAM (aujourd'hui MBC) de la ligne Morges - Hôpital.

En 1987, suppression de la ligne Lausanne - Aéroport de Genève Cointrin.

En 1988, introduction du premier service par taxi sur une ligne peu fréquentée.

En 1991, mise en service du Métro Ouest (aujourd'hui M1) et restructuration de toutes les lignes du Sud-Ouest lausannois.

En 1995, ouverture du dépôt-atelier et centre administratif de Perrelet. Fermeture du dépôt de Prélaz.

En 2008, ouverture du métro M2, qui relie Ouchy à Lausanne (373 m) au bord du Lac Léman, au Croisette à Épalinges (711 m). 338 mètres de dénivelé

En 2008, mise en service du réseau 08, avec ouverture de lignes de bus et augmentations des cadences.

Réseau actuel

Rame du métro M1, à la station du Flon
Rame du métro M2
Un trolleybus des TL
Un trolleybus des TL
Un trolleybus des TL
  • Bus
    • 12 Montbenon - Faverges
    • 13 Provence-Nord - Verdeil
    • 16 Montbenon - Grand Vennes
    • 18 Lausanne-Flon - Timonet
    • 22 Lausanne-Flon - Clochatte
    • 30 Prilly-Église - Bourdonnette
    • 32 Timonet - Malley
    • 33 Mont-Goulin - EPFL
    • 34 Cery-Gériatrie - Mont-Goulin
    • 35 Renens-Gare - Closalet
    • 41 Montolieu - Praz-Séchaud (prévision trolleybus)
    • 42 Sallaz - Foyer
    • 45 Bois-Murat - Chalet-à-Gobet
    • 46 Bois-Murat - Ballègue
    • 47 Pully-Port - Grandvaux/Pra Grana
    • 48 Daillettes - Pully-Gare
    • 56 Richardaz - Crissier-Centre
    • 60 Froideville - Lausanne-Flon
    • 62 Moudon-Gare - Croisettes
    • 64 Chalet-à-Gobet - Croisettes
    • 65 Servion-Poste - Sallaz
    • 66 Montbenon -Grandvaux/Pra Grana
    • 68/69 Lutry-Port - La Croix-sur-Lutry

Parc des véhicules

Le Parc véhicules TL est composé de plus de 280 véhicules (mise à jour: 25 juillet 2009)

  • 30 trolleybus standards FBW/Hess/BBC (n°721-750, 1981-1984)
  • 42 trolleybus standards NAW/Lauber/BBC-ABB (n°751-792, 1986-1990)
  • 10 trolleybus articulés Saurer/Hess/BBC (n°881-890, 1982-83), achetés aux TPG
  • 35 trolleybus articulés Hess/Kiepe (n°831-865, 2009-2010)(en livraison)
  • 54 remorques pour trolleybus, de marque Rochat/Lauber (n°951-973, 1974-79), Hess/Lanz+Marti (n°901-920 + 921-930 + 981, 1990/2006-2007/1987)
  • Un peu plus de 110 autobus standards, articulés et à gaz (Van Hool A508, A330CNG, NewA330CNG, AG300, NewAG300, Neoplan N4026, Centroliner N4522, Solaris Urbino 12, 18, MAN Lion's City DD)
  • 17 rames de métro des constructeurs Vevey S.A./ABB (n°201-217, 1991/1995) pour la ligne M1 (Lausanne-Flon - Renens-CFF)
  • 15 rames de métro MP 89 CA du constructeur Alstom (2005-06), pour la ligne M2 (Ouchy-Épalinges),
  • Le 19 mai 2005, les 27 trolleybus bimodes Neoplan N6121 (n°800-827) acquis par les tl en 2001 ont été retiré du service suite à deux incendies en moins d'un mois (n°818 et 825). Ils ne reviendront plus à Lausanne après quelques négociations avec le constructeur Neoman.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Ouvrages

  • Valérie Morel Genoud, L'entreprise des transports publics de la région lausannoise - 150 ans d'histoire, Transports publics de la région lausannoise SA, Lausanne, Décembre 1999.
  • Michel Grandguillaume et al., Les tramways lausannois 1896-1964, BVA, Lausanne, 1988, ISBN 2-88 125-000-9

Liens externes

  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail de la Suisse Portail de la Suisse
  • Portail des transports en commun Portail des transports en commun
Ce document provient de « Transports publics de la r%C3%A9gion lausannoise ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Transports publics de la région Lausannoise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Transports publics de la region lausannoise — Transports publics de la région lausannoise Logo de Transports publics de la région lausannoise Création 1895 …   Wikipédia en Français

  • Transports publics de la région lausannoise — Basisinformationen Unternehmenssitz Renens …   Deutsch Wikipedia

  • Transports publics de la région Lausannoise — Basisinformationen Unternehmenssitz Renens Webpräsenz Offizielle Website Bezugsjahr 2005 Eigentümer 67% Stadt Lausanne und Partnergemeinden 26% …   Deutsch Wikipedia

  • Transports publics de la région lausannoise — Création 1894 Dates clés 1894 : Constitution de la Société des Tramways lausannois …   Wikipédia en Français

  • Transports publics de la région Lausannoise — TL …   Википедия

  • Transports publics du Littoral Neuchatelois — Transports publics du Littoral Neuchâtelois / Transports en commun de Neuchâtel et environs Basisinformationen Unternehmenssitz Neuchâtel Bezugsjahr 2007 Vorstandsmitglieder Laurent Lavanchy Betriebsleitung Jean Michel Germanier …   Deutsch Wikipedia

  • Transports publics du Littoral Neuchâtelois — / Transports en commun de Neuchâtel et environs Basisinformationen Unternehmenssitz Neuchâtel Bezugsjahr 2007 Vorstandsmitglieder Laurent Lavanchy Betriebsleitung Jean Michel Germanier …   Deutsch Wikipedia

  • Transports publics du littoral neuchâtelois — / Transports en commun de Neuchâtel et environs Basisinformationen Unternehmenssitz Neuchâtel Bezugsjahr 2007 Vorstandsmitglieder Laurent Lavanchy Betriebsleitung Jean Michel Germanier …   Deutsch Wikipedia

  • Compagnie des Transports en commun de Neuchâtel et environs — Transports publics du Littoral Neuchâtelois / Transports en commun de Neuchâtel et environs Basisinformationen Unternehmenssitz Neuchâtel Bezugsjahr 2007 Vorstandsmitglieder Laurent Lavanchy Betriebsleitung Jean Michel Germanier …   Deutsch Wikipedia

  • Fahrplanfeld 213 — Transports publics du Littoral Neuchâtelois / Transports en commun de Neuchâtel et environs Basisinformationen Unternehmenssitz Neuchâtel Bezugsjahr 2007 Vorstandsmitglieder Laurent Lavanchy Betriebsleitung Jean Michel Germanier …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.