Transports en Ile-de-France


Transports en Ile-de-France

Transports en Île-de-France

Durée de voyage depuis Paris par le train (2007)

Le développement des transports en Île-de-France est à la mesure de la taille de l'agglomération parisienne et de son poids économique. Durant quatre siècles, les transports en France se sont développés en rayonnant autour de la capitale, Paris. Aujourd'hui, tous les modes de transport sont représentés, hormis le transport maritime (il existe cependant quelques ports fluviaux en proche banlieue parisienne). Malgré sa position un peu en marge de la « banane bleue » européenne, l'Île-de-France et en particulier l'agglomération parisienne dispose d'atouts qui contribuent à en faire un pôle essentiel des transports européens : poids économique de la région, position sur des axes de circulation importants entre nord et sud de l'Union, qualité du réseau existant (en particulier du réseau TGV qui désormais la connecte à cinq pays européens), poids de Paris en tant que centre touristique, première ville mondiale pour les congrès[réf. nécessaire]...

Sommaire

Article principal : Île-de-France.

Infrastructures

Plan schématique du boulevard périphérique de Paris (en rouge) et des autres autoroutes de la Petite Couronne
TGV Thalys en gare du Nord

Réseau routier

Le réseau routier comporte environ 800 km d'autoroutes en Île-de-France. On distingue une dizaine de radiales : les principales étant l'Autoroute du Soleil (Dijon, Lyon, Marseille), du Nord (Lille), de Normandie (Rouen, Caen, Le Havre), de l'Est (Reims, Nancy, Strasbourg), et l'Aquitaine (Nantes, Bordeaux, Rennes) ainsi que des autoroutes concentriques : le périphérique entoure le Paris historique, l'A 86, la proche banlieue et la Francilienne en cours de bouclage est située à une dizaine de km plus à l'extérieur.

Réseau ferroviaire

Paris dispose de 6 grandes gares de chemin de fer terminus assurant à la fois un trafic grandes lignes et banlieue. Chaque gare dessert à la fois une portion de la banlieue et est point de départ de grandes lignes vers les autres régions de France et l'étranger. Le réseau ferré de l'agglomération parisienne comporte environ 500 gares et 1500 km de lignes pratiquement entièrement electrifiées en 25kv alternatif ou en 1500 V continu.

Déplacements urbains

En jour ouvré, on compte environ 23 millions déplacements mécanisés en Ile-de-France. Plus de la moitié de ces déplacements sont effectués par des véhicules privés (le parc est supérieur à 4 millions de voitures) ou des véhicules utilitaires. Le solde est assuré par les transports en commun.

Vélo

Transports en commun

Les transports en commun de l'agglomération parisienne offrent plusieurs modes de transports distincts. La ville de Paris et sa proche banlieue sont accessibles par le métro, un système ferroviaire où les stations sont très proches. Au-delà des limites de la ville, l'Île-de-France est couverte par les RER et les Transiliens, créant un réseau ferroviaire étendu. L'offre est complétée localement par un réseau extensif de lignes de bus et quelques tramways.

Les transports en commun d'Île-de-France sont exploités par plusieurs sociétés suivant les lignes et les modes de transports :

  • La RATP, entreprise publique, exploite des modes de transports couvrant Paris et sa proche banlieue (métro, bus, le RER A dans Paris, dans sa partie est et sur la branche de Saint-Germain-en-Laye de sa partie ouest ainsi que le RER B dans Paris et dans sa partie sud).
  • La Société nationale des chemins de fer français (SNCF), l'entreprise publique ferroviaire nationale, exploite les trains de banlieue ainsi que les RER C, D et E en totalité, le RER A sur les branches de Poissy et de Cergy - Le Haut de sa partie ouest ainsi que le RER B dans sa partie nord.
  • L'association Optile regroupe près d'une centaine d'entreprises privées exploitant des lignes de bus régulières, essentiellement en moyenne et grande banlieue.

Ces exploitants sont coordonnés par le STIF, qui assure également le financement des transports en commun d'Île-de-France.

Trafic ferroviaire grandes lignes

Le trafic grandes lignes (environ 50 millions de passagers en 2004 toutes gares confondues) s'est considérablement développé avec les TGV qui partent de la gare de Lyon, de la gare Montparnasse, de la gare du Nord et depuis 2007 de la gare de Paris-Est. La gare Saint-Lazare est la première gare pour le nombre de trains en partance (banlieue et grandes lignes) alors que la gare du Nord est la première pour le trafic.

Transport aérien

Vue aérienne du complexe aéroportuaire de Paris-Charles de Gaulle

Paris possède 3 aéroports qui ont accueilli en 2005 plus de 78 millions de passagers et 1,86 millions de tonnes de fret. Paris-le Bourget, historiquement le premier aéroport, trop proche du centre-ville est aujourd'hui réservé à l'aviation d'affaires. Orly créé après la dernière guerre est dédié au trafic intérieur épargné par les TGV et à la desserte de l'Europe du Sud et de l'Afrique du Nord (25 millions de passagers). L'aéroport Paris-Charles de Gaulle (54 millions passagers), le plus récent (1974), reçoit aujourd'hui l'essentiel du trafic international et du fret.

L'aéroport de Beauvais-Tillé (2 millions de passagers en 2005) qui est bien plus éloigné, est utilisé par les compagnies à bas coût desservant Paris.

L'Aéroport Paris Vatry, spécialisé dans le fret aérien et également éloigné de la métropole, reste, malgré une forte croissance de son trafic, un aéroport relativement secondaire.

Transport de marchandises

Transport routier

Transport ferroviaire

Transport fluvial

Article détaillé : Port Autonome de Paris.
Deux péniches se croisent sur la Seine au niveau du bois de Boulogne

Paris est le premier port fluvial de France avec un trafic de 21 millions de tonnes en 2005 [1]. Les installations du port sont échelonnées le long de la Seine et des canaux de la Ville de Paris : le Canal Saint-Denis et le Canal de l'Ourcq

Les terminaux les plus importants sont le Port de Gennevilliers et le Port de Bonneuil-sur-Marne. L'activité est gérée par le Port Autonome de Paris. Le trafic est constitué majoritairement par les matériaux de construction (sable, gravier, déblais) (15,8 Mt), suivi des produits agricoles (1,7 Mt), les combustibles (0,9 Mt) et les conteneurs (0,8 Mt).

Autres modes de transport

Voir aussi

Liens internes

Notes et références

  • Portail des transports en Île-de-France Portail des transports en Île-de-France
Ce document provient de « Transports en %C3%8Ele-de-France ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Transports en Ile-de-France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Transports en île-de-france — Durée de voyage depuis Paris par le train (2007) Le développement des transports en Île de France est à la mesure de la taille de l agglomération parisienne et de son poids économique. Durant quatre siècles, les transports en France se sont… …   Wikipédia en Français

  • Transports en Île-de-France — Article principal : Île de France. Durée de voyage en train depuis Paris par le train (2007) Tous les modes de transport sont représentés en Île de France, hormis le transport maritime (il existe cependant quelques ports fluviaux en proche… …   Wikipédia en Français

  • Syndicat des transports d'Île-de-France — Logo du Syndicat des transports d Île de France Dates clés 1959, Création du STP (Syndicat des Transports Parisiens) 1991, La compétence du STP s étend à toute la région Île de France 2001, le STIF s …   Wikipédia en Français

  • Syndicat des Transports d'Île-de-France — Logo du Syndicat des transports d Île de France Dates clés 1959, Création du STP (Syndicat des Transports Parisiens) 1991, La compétence du STP s étend à toute la région Île de France …   Wikipédia en Français

  • Syndicat des transports d'Ile-de-France — Syndicat des transports d Île de France Logo du Syndicat des transports d Île de France Dates clés 1959, Création du STP (Syndicat des Transports Parisiens) 1991, La compétence du STP s étend à toute la région Île de France …   Wikipédia en Français

  • Syndicat des transports d'Île de France — Logo du Syndicat des transports d Île de France Dates clés 1959, Création du STP (Syndicat des Transports Parisiens) 1991, La compétence du STP s étend à toute la région Île de France …   Wikipédia en Français

  • Syndicat des transports d'île-de-france — Logo du Syndicat des transports d Île de France Dates clés 1959, Création du STP (Syndicat des Transports Parisiens) 1991, La compétence du STP s étend à toute la région Île de France …   Wikipédia en Français

  • Projet:Transports en Île-de-France — Projet transports en Île de France Le projet Transports en Île de France est un projet Wikipedia pour coordonner la réalisation des articles sur les Transports de la région …   Wikipédia en Français

  • Organisation professionnelle des transports d'Île-de-France — Optile Situation Île de France Type Autobus …   Wikipédia en Français

  • Organisation Professionnelle des Transports d'Ile-de-France — Organisation professionnelle des transports d Île de France Logo de l Optile. L Organisation Professionnelle des Transports d Île de France, Optile, née en octobre 2000, de la fusion de l Association Professionnelle des Transporteurs Routiers… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.