Transport ferroviaire en afrique


Transport ferroviaire en afrique

Transport ferroviaire en Afrique

Le transport ferroviaire en Afrique est relativement peu développé avec une longueur de lignes en exploitation d'environ 70 000 km, soit 7 % du total mondial alors que le continent représente environ 14 % de la population mondiale et 22 % de la superficie. Son réseau ferroviaire, souvent à voie unique, construit à des écartements différents, est en outre très peu interconnecté, consistant souvent en lignes isolées en impasse, à l'exception de l'Afrique australe qui représente à elle seule 36 % des lignes exploitées, et de l'Afrique du Nord, relativement bien équipée. Cette situation a des raisons historiques liées à la colonisation

Sommaire

Histoire

L'un des premiers projets ferroviaire africain remonte à 1833, lorsque le dirigeant égyptien Mohammed Ali Pasha fait étudier une ligne du Caire à Suez. Le projet ne pourra pas être financé. Il faut attendre 1851 pour qu'un nouveau dirigeant, Abbas Pasha, signe un contrat avec Robert Stephenson pour la construction d'un chemin de fer à l'écartement standard. La première section, d'Alexandrie à Kafr el Zaiyat, est inaugurée en 1854, et complétée jusqu'au Caire en 1856. L'Egyptian State Railway (ESR) est ainsi la plus ancienne compagnie africaine.

A l'époque, la France est également présente en Afrique du Nord. Mais la construction d'un réseau ferré en Algérie ne figure pas parmi les priorités du Second Empire naissant. Plusieurs projets ne débouchent sur rien. Il faut attendre le 11 juillet 1860 pour qu'un décret accorde la concession des lignes d'Alger à Blida, d'Oran à Saint-Denis-du-Sig, et de Constantine à la mer à la Compagnie des chemins de fer algériens. La section d'Alger à Blida, inaugurée le 8 septembre 1862, est la première ligne de chemin de fer de la France d'outre-mer. Après cette première ouverture, la compagnie ne peut pas faire face à ses engagements et est mise en faillite. Ses concessions sont reprises par la puissante compagnie du PLM, qui pose ainsi un pied en Algérie.

C'est aussi au début des années 1860 que le rail fait son apparition en Afrique australe. Une première ligne longue de trois kilomètres est inaugurée au Natal, entre Durban et Point, en juin 1860. Elle est prolongée jusqu'à Umgeni en 1867. C'est également en 1860 que la Cape Town Railway and Dock company ouvre sa ligne Le Cap-Wellington (96 km) ainsi qu'un embranchement de 10 km entre Cape Town et Wynberg. Toutes ces lignes sont construites à l'écartement standard. La ruée vers les mines de diamants de Kimberley, à la fin des années 1860, a d'importantes conséquences, car il s'agit désormais de prolonger les chemins de fer sur des distances superieures à 1000 kilomètres. Le 1er janvier 1873, le gouvernement du Cap prend la direction du CTR&D co, ce qui doit en théorie permettre le financement des prolongements. Afin de limiter les coûts, on s'oriente vers le choix d'un écartement plus étroit. En 1869, la Cape Copper company avait ouvert une ligne à l'écartement de 760 mm entre O'Kiep et Port Nolloth. Cet écartement semble trop faible aux ingénieurs du Cap, qui optent pour un compromis en choisissant un intermédiaire entre la voie standard de 1435 mm et la voie étroite de 760 mm. C'est ainsi que l'écartement de 1067 mm, également connu comme « voie métrique anglaise » ou « écartement du Cap » est retenu vers 1874. Il va rapidement devenir l'écartement standard dans une grande partie de l'Afrique.

Les principaux réseaux ferroviaires africains

Pays Exploitants Longueur du réseau
km
Voyageurs
Mvk
Marchandises
Mtk66
Ecartement
mm
Afrique du Sud Afrique du Sud Transnet,
Spoornet,
Gautrain
20 384 10 000 108 510 1067
Algérie Algérie SNTF 3572 963 2038 1055, 1435
Angola Angola CFA 2199 1067
Bénin Bénin OCBN 470 1000
Botswana Botswana BR 557 1067
Burkina Faso Burkina Faso Sitarail 495 10 675 1000
Cameroun Cameroun Camrail 1104 297 1114 1000
Congo-Brazzaville Congo-Brazzaville CFCO 509 1067
République démocratique du Congo Congo-Kinshasa SNCC 4128 1067
Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Sitarail 1260 10 675 1000
Djibouti Djibouti CFDE 108 1000
Égypte Égypte ENR 5063 1435
Flag of Eritrea.svg Érythrée EA 118 950
Éthiopie Éthiopie CFDE 691 1000
Drapeau du Gabon Gabon Transgabonais 731 1435
Ghana Ghana GRC 953 1067
drapeau de la Guinée Guinée ONCFG 36 1000
drapeau de la Guinée Guinée CBG 281 1435
Malawi Malawi CEAR 797 1067
Mali Mali Transrail 641 1000
Maroc Maroc ONCF 2 120 27 700 19 140 1 435
Namibie Namibie TransNamib 2382 1067
Nigeria Nigeria NRC 3551 1067
Ouganda Ouganda RVRC 200 1000
Sénégal Sénégal Transrail 683 1000
Soudan Soudan SRC 4750 1,62 1067
Swaziland Swaziland SR 302 1067
Tanzanie Tanzanie TRC
TAZARA
2364,
969
432
1195
1000
1067
Tunisie Tunisie SNCFT 1907 1000, 1435
Zambie Zambie ZR
TAZARA
1014,
861
1067,
1067
Zimbabwe Zimbabwe NRZ
BBR
2042
317

1067,
1067
  • Mvk : million de voyageurs x kilomètres
  • Mtk : million de tonnes x kilomètres

Voir aussi

Liens externes

(en) African Passenger Railways

  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
  • Portail de l’Afrique Portail de l’Afrique
Ce document provient de « Transport ferroviaire en Afrique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Transport ferroviaire en afrique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Transport ferroviaire en Afrique — Le transport ferroviaire en Afrique est relativement peu développé avec une longueur de lignes en exploitation d environ 70 000 km, soit 7 % du total mondial alors que le continent représente environ 14 % de la population mondiale et… …   Wikipédia en Français

  • Transport ferroviaire au maroc — Caractéristiques du réseau Longueur du réseau 2 120 km …   Wikipédia en Français

  • Transport ferroviaire au Maroc — Caractéristiques du réseau Longueur du réseau 2 167 km dont électrifiés …   Wikipédia en Français

  • Transport ferroviaire en tunisie — Carte du réseau ferroviaire tunisien Le transport ferroviaire en Tunisie fait son apparition à la fin du XIXe siècle. Les chemins de fer tunisiens sont à voie normale de 1,435 m de lar …   Wikipédia en Français

  • Transport ferroviaire en angola — L Angola dispose d un réseau de chemin de fer composé de lignes isolées les unes des autres, fruit du passé colonial. Longtemps paralysé par la guerre civile, il est aujourd hui en cours de reconstruction. Historique La première ligne à voir le… …   Wikipédia en Français

  • Transport ferroviaire par pays — Article principal : chemin de fer. Sommaire 1 Afrique 2 Amérique du Nord 3 Amérique du Sud 4 Asie …   Wikipédia en Français

  • Transport ferroviaire en Tunisie — Carte du réseau ferroviaire tunisien Le transport ferroviaire en Tunisie fait son apparition à la fin du XIXe siècle. Les chemins de fer tunisiens sont à voie normale de 1,435 m de largeur au nord de Tunis et à voie étroite d un mètre …   Wikipédia en Français

  • Transport ferroviaire en Angola — L Angola dispose d un réseau de chemin de fer composé de lignes isolées les unes des autres, fruit du passé colonial. Longtemps paralysé par la guerre civile, il est aujourd hui en cours de reconstruction. Historique La première ligne à voir le… …   Wikipédia en Français

  • Transport ferroviaire — Chemin de fer Pour les articles homonymes, voir Chemin de fer (homonymie). Voie ferrée électrifiée …   Wikipédia en Français

  • Transport au Senegal — Transport au Sénégal Les moyens de transport au Sénégal restent souvent traditionnels (charrette, pirogue), même si de nombreux projets d équipement sont en cours (autoroute, nouvel aéroport). Les réseaux sont plus denses à l Ouest du pays et la… …   Wikipédia en Français