Transjordanie


Transjordanie

Jordanie

المملكة الأردنّيّة الهاشميةّ (ar)
Al-Mamlaka al-Urduniya al-Hashimiya (ar)
Royaume hachémite de Jordanie (fr)
Drapeau de la Jordanie Armoiries de la Jordanie
(Détails) (Détails)
Devise nationale : Dieu, la Patrie, le Roi.
carte
Langues officielles Arabe
Capitale Amman
31°57′N 35°56′E
Plus grande ville Amman
Forme de l’État
 - Roi
Premier ministre
Monarchie constitutionnelle
Abdallah II
Nadir al-Dhahabi
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 110e
92 300 km²
0,01%
Population
 - Totale (2008)
 - Densité
Classé 107e
6 198 677 hab.
62 hab./km²
Indépendance
 - Date
Du Royaume-Uni
25 mai 1946


Gentilé Jordanien(ne)


Monnaie Dinar jordanien (JOD)
Fuseau horaire UTC +2
Hymne national As-salam al-maliki al-urduni
Domaine internet .jo
Indicatif
téléphonique
+962


La Jordanie, officiellement le Royaume hachémite de Jordanie, est un pays du Moyen-Orient. Elle est bordée à l'ouest par la Cisjordanie et Israël, au sud par l'Arabie saoudite, à l'est par l'Irak et au nord par la Syrie, avec en outre un accès à la mer Morte et à la mer Rouge.

Sommaire

Histoire

Article détaillé : Histoire de la Jordanie.

Politique

Subdivisions

Article détaillé : Subdivisions de la Jordanie.

La Jordanie est divisée en douze gouvernorats (muhafazat, singulier muhafaza) :

Géographie

Article détaillé : Géographie de la Jordanie.

La Jordanie est un pays du Moyen-Orient, entouré par la Syrie au nord, l'Irak au nord-est, l'Arabie saoudite à l'est et au sud, et enfin Israël et la Cisjordanie à l'ouest. Toutes ces frontières représentent 1 619 km. Le golfe d'Aqaba et la mer Morte délimitent aussi le pays. La Jordanie possède également 26 km de littoral. Les principales villes du pays sont Amman (1 181 000 habitants en 2001), Irbid et Zarqa, toutes trois situées dans le Nord-Ouest du pays.

La Jordanie est composée principalement d’un plateau désertique aride à l'Est, et d’une région montagneuse à l'Ouest. La Vallée du grand rift et le Jourdain séparent la Jordanie d'Israël. Le point culminant du pays est le Jabal Ramm à 1 754 m, à l’inverse la mer Morte est le moins élevé. Le climat est sec et chaud, conséquence du désert. Cependant, le pays a une saison pluvieuse à l'ouest de novembre à avril.

Avec 14 autres pays, on considère la Jordanie comme étant le « berceau de l'humanité ».

Économie

Article détaillé : Économie de la Jordanie.

La Jordanie poursuit la politique de modernisation économique entamée par le roi Hussein dès la fin des années 1980 et amplifiée par son successeur, son fils le Roi Abdallah II. Dans un environnement régional particulièrement difficile, les performances de l’économie jordanienne ont été supérieures aux attentes. Parmi les réussites à porter à l’actif des autorités : l’amélioration de la gestion du secteur public, la gestion des privatisations, la création de la zone économique spéciale d’Aqaba et de zones industrielles spéciales (QIZ).

Ces éléments ont contribué à porter la croissance économique du pays (7,5 % en 2005), qui est également soutenue par la position de refuge que connaît la Jordanie pour les capitaux irakiens, palestiniens ou syriens, ainsi que par l’aide extérieure (principalement américaine). Le Royaume a accueilli fin mai 2005, pour la troisième année consécutive, la réunion du World Economic Forum sur les rives de la mer Morte.

La Jordanie a un endettement extérieur et un déficit budgétaire importants, la sensibilité du secteur touristique aux crises régionales ainsi que la pauvreté d’une partie non négligeable de la population. La Jordanie a également dû subir les conséquences de l’augmentation des prix du pétrole depuis le début de l’année 1.[précision nécessaire]

Démographie

Article détaillé : Démographie de la Jordanie.

Environ 98 % de la population sont Arabes, dont 70 % d'origine palestinienne, les Tcherkesses composent la grande partie des 2 % restants. Les autres groupes ethniques minoritaires sont les Tchétchènes, les Turkmènes, les Kurdes, et les Bosniaques.

Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

Religions

L'islam est la religion d'État. Selon les estimations officielles, 92 % des habitants sont sunnites et les chrétiens représentent 6 % de la population[1]. Le pays abrite aussi des chiites et des druzes[1].

Christianisme

Les chrétiens sont surtout grecs-orthodoxes, cependant on compte aussi des grecs-catholiques, des orthodoxes coptes, des orthodoxes arméniens, des syriens-orthodoxes, et un petit nombre de protestants et catholiques[1]

Culture

Article détaillé : Musique jordanienne.

Fêtes et jours fériés

  • Nouvel An (ou Ras al-Am, le 1er muharram) : le 10 février 2005.
  • Ramadan : le 22 août 2009.
  • Id al-Fitr : marque la fin du ramadan, le 20 septembre 2009.
  • Id al-Kabir : c'est la fête des Sacrifices, le 21 janvier 2005.
  • al-Mawlid al-nabawi : célèbre la naissance de Mahomet, le 21 avril 2005.

Codes

Notes et références

  1. a , b  et c Office du tourisme de Jordanie, « « Religion et foi » ». Consulté le 14.6.2009

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

Bibliographie

  • Portail de la Jordanie Portail de la Jordanie
  • Portail du monde arabe Portail du monde arabe
Ce document provient de « Jordanie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Transjordanie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Transjordanie — V. Jordanie …   Encyclopédie Universelle

  • Abdallah 1er de Transjordanie — Abdallah Ier de Jordanie Abdallah Ier de Jordanie Abdullah ibn Hussein, 1882 1951, né à La Mecque, mort assasiné en 1951, fut émir de Transjordanie de 1921 à 1949, puis roi de Jordanie de 1949 jusqu …   Wikipédia en Français

  • Abdallah Ier de Transjordanie — Abdallah Ier de Jordanie Abdallah Ier de Jordanie Abdullah ibn Hussein, 1882 1951, né à La Mecque, mort assasiné en 1951, fut émir de Transjordanie de 1921 à 1949, puis roi de Jordanie de 1949 jusqu …   Wikipédia en Français

  • Guerre Israélo-Arabe De 1948-1949 — Levée du drapeau israélien à Eilat lors de la fin de la guerre. Informations générales Date Mai 1948 mars 1949 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Guerre israelo-arabe de 1948-1949 — Guerre israélo arabe de 1948 1949 Guerre israélo arabe de 1948 1949 Levée du drapeau israélien à Eilat lors de la fin de la guerre. Informations générales Date Mai 1948 mars 1949 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Guerre israélo-arabe 1948-1949 — Guerre israélo arabe de 1948 1949 Guerre israélo arabe de 1948 1949 Levée du drapeau israélien à Eilat lors de la fin de la guerre. Informations générales Date Mai 1948 mars 1949 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Guerre israélo-arabe 1948 - 1949 — Guerre israélo arabe de 1948 1949 Guerre israélo arabe de 1948 1949 Levée du drapeau israélien à Eilat lors de la fin de la guerre. Informations générales Date Mai 1948 mars 1949 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Guerre israélo-arabe de 1948-1949 — Levée du drapeau israélien à Eilat lors de la fin de la guerre. Informations générales Date Mai 1948 mars 1949 Lieu Israël Issue Victoire israélienne, Accords d armistice …   Wikipédia en Français

  • Enjeux de la guerre de Palestine de 1948 — Protagonistes de la guerre de Palestine de 1948 Conflit israélo arabe …   Wikipédia en Français

  • Enjeux de la guerre israélo-arabe de 1948 — Protagonistes de la guerre de Palestine de 1948 Conflit israélo arabe …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.