Transitivité (mathématiques)


Transitivité (mathématiques)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir transitivité.

En mathématiques, la transitivité est une propriété éventuelle d'une relation binaire. Une relation binaire \mathcal{R} définie sur un ensemble E est transitive quand à chaque fois que l'on a trois éléments x, y et z de E tels que x et y sont en relation, ainsi que y et z, alors x et z sont en relation. Plus formellement :

\forall x, y, z \in E\left[(x \mathcal{R} y \and  y \mathcal{R} z) \implies x \mathcal{R} z\right] .

Si l'amitié était transitive, on pourrait affirmer « Tous les amis de mes amis sont mes amis.»

On en déduit qu'une relation sur E n'est pas transitive si et seulement s'il existe un triplet d'éléments de E qui fournit un contre-exemple à la transitivité : x et y sont en relation, ainsi que y et z, mais pas x et z. Plus formellement :

\exists x, y, z \in E\left[x \mathcal{R} y \and  y \mathcal{R} z \and \lnot(x\mathcal{R}z)\right] .

On dit alors que la relation binaire \mathcal{R} est non-transitive. Cette propriété, qui est la simple négation de la transitivité, ne doit pas être confondue avec la propriété suivante :

\forall x, y, z \in E \left[(x \mathcal{R} y \and  y \mathcal{R} z) \implies\lnot(x \mathcal{R} z)\right] .

On dit parfois d'une telle relation qu'elle est anti-transitive (cette propriété est moins utile et moins courante que la transitivité, le vocabulaire n'est pas forcément bien établi). Les propriétés de non-transitivité et d'anti-transitivité ne sont pas comparables : aucune des deux n'entraîne l'autre, en particulier une relation, même non vide, peut très bien être transitive et anti-transitive (il suffit qu'il n'y ait pas de triplet (x, y, z) vérifiant x R y et y R z).

Exemples

  • Les relations = , \geq et \leq sont parmi quelques-unes des relations transitives les plus couramment utilisées. Si a = b et si b = c alors automatiquement a = c.
  • La relation de parallélisme est transitive : si une droite D est parallèle à D', elle-même parallèle à D", alors D est parallèle à D". Il en est de même pour toute relation d'équivalence.
  • Ainsi, on dit de la relation de congruence qu'elle est transitive dans \mathbb N. Cela veut dire que si a \equiv b  [2] et si b \equiv c  [2], alors a \equiv c  [2].

Exemple de non-transitivité

  • La relation \not= n'est pas transitive, c'est-à-dire a \not= b et b \not= c ne permet pas de dire que a \not= c.

Exemple d'anti-transitivité

  • La relation "est le père de" est anti-transitive : si (a est le père de b) et (b est le père de c), alors (a n'est pas le père de c).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Transitivité (mathématiques) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Transitivite (mathematiques) — Transitivité (mathématiques) En mathématiques, la transitivité est une propriété éventuelle d une relation binaire. Une relation binaire définie sur un ensemble E est transitive quand à chaque fois que l on a trois éléments x, y et z de E tels… …   Wikipédia en Français

  • Transitivite — Transitivité Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Transitivite de l'identite — Égalité (mathématiques) En mathématiques, l’égalité est une relation binaire entre objets (souvent appartenant à un même ensemble) signifiant que ces objets sont identiques, c’est à dire que le remplacement de l’un par l’autre dans une expression …   Wikipédia en Français

  • Transitivité de l'identité — Égalité (mathématiques) En mathématiques, l’égalité est une relation binaire entre objets (souvent appartenant à un même ensemble) signifiant que ces objets sont identiques, c’est à dire que le remplacement de l’un par l’autre dans une expression …   Wikipédia en Français

  • Transitivité — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Transitivité », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot transitivité est employé dans… …   Wikipédia en Français

  • Mathématiques élémentaires — Les mathématiques élémentaires[1] regroupent des notions et techniques mathématiques abordées dans l enseignement scolaire primaire et secondaire. Elles se démarquent ainsi des mathématiques de l enseignement supérieur et notamment, en France,… …   Wikipédia en Français

  • Liste des articles de mathematiques — Projet:Mathématiques/Liste des articles de mathématiques Cette page recense les articles relatifs aux mathématiques, qui sont liés aux portails de mathématiques, géométrie ou probabilités et statistiques via l un des trois bandeaux suivants  …   Wikipédia en Français

  • Projet:Mathématiques/Liste des articles de mathématiques — Cette page n est plus mise à jour depuis l arrêt de DumZiBoT. Pour demander sa remise en service, faire une requête sur WP:RBOT Cette page recense les articles relatifs aux mathématiques, qui sont liés aux portails de mathématiques, géométrie ou… …   Wikipédia en Français

  • Inégalité (mathématiques) — Pour les articles homonymes, voir inégalité. En mathématiques, une inégalité est un énoncé permettant de comparer la taille, ou l ordre de deux objets (dans le cas où ils seraient égaux, on a une égalité) La notation a < b signifie que a est… …   Wikipédia en Français

  • GROUPES (mathématiques) - Groupes classiques et géométrie — Jusque vers 1800, la géométrie dite «élémentaire» est restée à peu de chose près ce qu’elle était dans l’Antiquité, tant dans sa substance que dans ses méthodes (l’invention de la «géométrie analytique» ayant à peu près exclusivement servi à… …   Encyclopédie Universelle