Trance-Goa


Trance-Goa

Trance-Goa

Trance-goa
Origines stylistiques Musique classique indienne, Rock progressif et Rock psychédélique, Krautrock, New Wave, Musique industrielle/EBM, Acid-House, Techno.
Origines culturelles Fin des années 1980 - Moitié/fin des années 1990, Goa (Inde), Europe, Israël
Instrument(s) typique(s) Roland TB-303, Roland TR-909, Séquenceur
Popularité Goa (Inde), Ibiza, Europe, Israël, Japon, faisant une pointe à la moitié/fin des années 1990 (influencée par la culture Hippie)

Genre(s) dérivé(s) Trance progressive
Genre(s) associés(s) Trance psychédélique
Scènes régionales Goa en Inde, Israël, Europe, Ibiza, Japon, Mexique, Brésil, Australie, Afrique du Sud

Voir aussi Artistes et DJ remarquables

La goa trance ou trance-goa (souvent dénommée goa ou 604 par analogie graphique avec GOA ou encore trance psychédélique ou psy trance) est une forme de musique électronique. C'est un style de trance qui provient de l'État indien de Goa, ce qui est plutôt unique car la plupart des formes de trance ont été développées en Europe.

La trance-goa est étroitement liée à l'apparition de la trance psychédélique ou psytrance pendant la seconde moitié des années 1990, mais la différence entre les deux genres est en grande partie une question d'opinion (si elles sont considérées comme synonymes par certains, d'autres trouvent la trance psychédélique plus « métallique » et la goa plus « organique »). Ils sont cependant tous deux distincts des autres formes de trance sur le plan sonore, en grande partie du fait des sons uniques qu'ils utilisent. Sur le plan culturel, ils sont d'une manière générale plus underground et moins commerciaux que d'autre styles de trance. On a davantage de chances d'entendre le son goa en rave-party, à des fêtes en plein air et dans des festivals que dans les boîtes et lieux comme Ibiza.

Les premières compilations ou albums où l'on a pu distinguer à l'oreille le son goa de la trance normale, sont sans doute Project II Trance de Dragonfly Records et sa suite Order Odonata.

Sommaire

Histoire

Cette musique a ses racines dans l'État de Goa à la fin des années 1960 et au début des années 1970, tenu pour une sorte de mecque hippie bien que le style de trance-goa actuel ne soit apparu qu'au début des années 1990. L'afflux de touristes a diminué dans les années 1970 et 1980 mais un noyau dur est resté à Goa, se concentrant sur le développement de la musique tout en pratiquant d'autres activités telles que le yoga et la méditation. La musique finalement connue sous le nom de trance-goa n'a pas évolué à partir d'un genre unique mais s'est surtout inspirée de la New Wave de Depeche Mode et New Order, de la musique industrielle/EBM avec Front 242, Front Line Assembly et A Split-Second, de l'Acid-House (en particulier « What time is love? » des KLF) et du rock psychédélique avec Ozric Tentacles, Steve Hillage et Ash Ra Tempel. En outre, la musique tribale/ethnique orientale devint également une source d'inspiration, ce qui n'a rien de surprenant si l'on considère que c'est de Goa, en Orient, que la trance-goa est originaire. Un exemple (1974) de la relation entre le rock psychédelique et la musique qui serait connue par la suite sous le nom de trance-goa est l'album très expérimental et psychédélique « Galactic Supermarket » des Cosmic Jokers (une collaboration entre Ash Ra Tempel et Klaus Schulze), qui comporte par moments des rythmes 4/4 entrelacés avec des bribes de Rock psychédélique, des synthés analogiques et, de temps à autre, des motifs de tambours tribaux.

L'introduction de la musique Techno et de ses techniques à Goa a mené à ce qui deviendrait par la suite le style trance-goa ; les premiers artistes incluent les DJ Laurent, Fred Disko, Goa Gil, et un peu plus tard Mark Allen. Beaucoup de « fêtes » (généralement semblables aux rave party mais avec une atmosphère plus mystique, au moins au début des années 1990) sont entièrement consacrées à ce genre de musique. Dans les autres pays, la goa est aussi régulièrement jouée à des raves, festivals et fêtes en conjonction avec d'autres styles de trance et de techno.

Aujourd'hui, la trance-goa a une postérité significative en Israël. Elle a été introduite dans ce pays par d'anciens soldats revenant de voyages d'agrément effectués à Goa au début des années 1990, après leur service militaire. Une grande partie de la trance goa est maintenant produite en Israël, mais sa production et sa consommation est un phénomène global. Les nouveaux « hot-spots » d'aujourd'hui incluent le Brésil, le Japon, et le Mexique. Le son ou style goa actuel a beaucoup évolué depuis 1997. De 1997 à 2000 la scène de la trance-goa a manqué d'un objectif clair. les musiciens ont essayé beaucoup de choses, depuis les breakbeats jusqu'à la Minimal Techno. À cette époque, le principal était de tout faire pourvu que cela diffère de la bonne vieille musique. Dans ces conditions, on pouvait hélas entendre n'importe quoi à une fête goa. Après 2000, de nouveaux styles sont nés, se sont fixés et ont survécu jusqu'à aujourd'hui. Malheureusement, une grosse part de la musique du rayon trance-goa n'a aujourd'hui rien à voir avec le son d'origine de celle-ci.

Il existe aussi un genre underground spécifique, originaire de Finlande et dénommé Suomisaundi. Une de ses marques distinctives est la référence à la trance-goa des débuts ou du milieu des années 1990 et ce genre est fréquemment mis en valeur sur la scène des parties forestières en Finlande. On y joue surtout de la trance-goa et de la psytrance "suomi" (finlandaise).

Le son de la trance-goa

« Never changing. Forever true. In the name of love. Dance for paradise.  »
« Ne changeant jamais. Toujours vrai. Au nom de l'amour. Danser pour le paradis. »
citation de Boris Blenn


La goa est essentiellement de la musique « dance-trance » (elle était désignée comme « trance dance » dans ses années formatrices). Elle a un rythme énergique, presque tout le temps en 4/4 et allant souvent jusque dans les 16èmes ou 32èmes notes, spécialement pour les lignes de basses de pompage. On remarque également un changement vers un battement de 12/8 avec le même tempo pendant quelques parties de la musique. Un morceau typique va généralement augmenter jusqu'à un mouvement plus énergétique dans la seconde moitié, et ensuite diminuer assez rapidement vers la fin. Généralement d'une longueur de 8 à 12 minutes, les morceaux de goa ont d'habitude des basses sensiblement plus fortes que les autres types de trance (à l'exception de la hard-trance) et incorporent des sons plus organiques (utilisation abondante de filtres de résonance, le plus célèbre d'entre eux est généré par le synthétiseur Roland TB-303). Le BPM se situe généralement dans la gamme des 130 à 150, ce qui rend la trance-goa plus rapide que la trance "classique", bien que certains morceaux puissent avoir un BPM de 110 ou montant jusqu'à 170.

L'évocation du style techno trance-goa dans l'esprit est lié à un comportement chimique : citons l'art de Yves Klein qui fut a l'origine de tout: il a posé un orchestre de musiciens et joué pendant 20 minutes une seule note tenue (do -mi -sol ).Ce fut un commencement du nouveau son qui doit être compressé par les artistes Techno et baigné dans juste trois notes qui plongent dans un état mystique. Les notes utilisées en musique goa sont soit do majeur soit sol mineur. À cela , la trance-goa introduit les filtres souvent acides : le mélange de sons longs planant d'un Jupiter 8 ou de n'importe quel bon synthétiseur avec le paramètre release de grande valeur ainsi que les filtres donnant un caractère acide actionnent des systèmes nerveux contraires. Le contraste de sons longs souvent descendants à la suite avec un caractère lyrique fort et les leads passés aux filtres renvoient a des plans du subconscient. Ainsi, avec une basse de noire répétée à la suite n'est pas lassant ; constitue souvent le point de départ : le cerveau n'a pas le temps d'"enregistrer " les répétitions vite, il se lasse vite et le nomme "bruit". Les Nappes permettent une harmonie souvent psychédélique par la présence d'"aigus" en fin de boucles ; le travail de ces aigus (des fuyantes en fin de nappe) fait l'objet de développement souvent originaux : extrait de musique de film; son samplé allongé à l'infini .... les leads peuvent par exemple être des semi leads semi nappes. Les mélodies se rapprochent souvent de la musique classique ; ainsi Airspace de Darren rice est calé sur un court passage de la VIIe symphonie de Beethoven (sans s'en douter bien sûr) ces mélodies montantes ou descendantes avec des accords dans la lignée des attentes d'aéroport (ding ding dong , les passagers en destination de Tokyo sont priés de ...") : des études pour cette succession de notes agréables aux clients est un exemple. Tout est bon pour faire de la trance (voix , chœur etc...) : le contraste compression synthétique et sons longs ambiants se présente à chaque instant : imaginez qu'un son long dont la répétition est immense mais qui a un point de relâchement très long et monte a l'infini (pitch bend). Il n'y a pas besoin d'avoir une batterie d'enfer , un vieux sampleur rend un coté très "vintage" même sans effets ni rien. Le caractère lent des nappes rappelle des voix de femmes sans mélodie (do puis do majeur par exemple). Les basses profondes lentes (une noire pour une mesure par exemple) peut donner un état de "stationnement mental "; selon certain ,une basse est synonyme d'éloignement plongeant dans un état de stress si elle est appuyée , bien « ronde ». Des bruits proches du son d'une cloche d'église sont développés afin de rendre la "voix" d'ailleurs (ce peut être des créatures de cauchemars), des insectes. Le son de la trance-goa est une critique de l'enfer et prône l'amour sale , banal et noir. Certains morceaux sont des successions d'états du synthétiseur do filtré , fa "ouvert" , le tout étant le changement de rythmique des leads. Prodigy utilise des sons longs dans leurs morceaux quelquefois : s'il ne faut retenir qu'une note c'est la plus haute du piano : il n'y a rien après , juste le monde de l'inconnu que la trance-goa honore.[réf. nécessaire]

Fêtes de trance-goa

Fichier:Goa Trance Party.jpg
Les fêtes de trance-goa se déroulent souvent en plein air, mais pas toujours

Dans l'État de Goa, les fêtes de trance-goa peuvent se dérouler à des endroits inhabituels comme sur une plage, dans un désert ou au cœur d'une forêt, bien qu'il ne soit pas rare qu'elles soient tenues dans des endroits conventionnels comme les boîtes de nuit. La scène peut n'être qu'un montage provisoire. Ils doivent payer la police locale, les baksheesh. Une fois que les baksheesh ont été payés, ils sont libres de sortir leur charas (sorte de hashish) et de remplir leur chillums (pipes coniques) sans la peur de se faire arrêter.

Les fêtes aux alentours du Nouvel An ont tendance à être les plus chaotiques. Voyageurs, mendiants et sadhus de toutes parts d'Inde viennent se joindre à l'événement.

Les fêtes goa (trance) ont également un certain aspect visuel, l'utilisation de couleurs fluorescentes est courante sur les vêtements et sur les décorations telles que des tapisseries. Les graphismes sur ces décorations sont d'habitude associées avec des thèmes tels que aliens, des images hindouistes, autres religions (particulièrement orientales), champignons (et autres images psychédéliques), chamanisme et technologie. Les lieux devant les stands de DJ présentant des objets religieux sont aussi des décorations courantes.

Festivals : Full Moon Party sur les plages de Anjuna Beach et Vagator à Goa (Inde), sur l'île de Koh Phangan (Thaïlande), Voov Experience et Full Moon Festival (Allemagne), Gaïa Concept, Hadra Trance Festival et Arcadia (France), Zoom Festival (Suisse), Samothraki Dance Festival (Grèce), Boom Festival (Portugal), Solstice et Visionquest (Japon), Universo Parallelo (Brésil), Sonica (Italie), Ozora (Hongrie), Transylvania (Roumanie).

Film : La Plage (The Beach) en 2000 avec Leonardo Dicaprio ... (pour l'esprit communautaire, mais aucunement concernant les partys)

Trance-goa en culture populaire

Pendant une courte période à la moitié des années 1990, la trance-goa a eu un succès commercial significatif grâce au soutien de DJ comme Paul Oakenfold. À peine quelques artistes ont réussi à être des « stars » de goa trance. Les deux les plus remarquables sont Man With No Name et Juno Reactor (aux sons beaucoup plus "tribal" de nos jours) qui avaient leur musique présentée dans beaucoup de films hollywoodiens comme Mortal Kombat, Matrix, et même Il était une fois au Mexique, mais si ce sont des morceaux de trance-goa ou de trance psychédélique ou pas est discutable. Le terme "trance-goa" est en effet désormais bien galvaudé ...

En fait, la trance-goa reste une forme de musique underground et à part pour les artistes les plus populaires (Hallucinogen, Juno Reactor...), les albums de trance-goa ne sont généralement pas vendus chez les principaux disquaires.

De nos jours (2008), l'on ressent une demande grandissante de ce genre sonore par le public des partys et autres festivals. Bien souvent las d'entendre des sons trop "dark", trop "minimal" ou encore trop tabassés, les teufeurs reviennent aujourd'hui à d'avantage apprécier le style dit "trance-goa", dans le genre des musiques riches en sons que l'on pouvait entendre durant la période fast de la trance (1993-1997). En cette époque, les soirées (et autres plus rares festivals) se passaient entre 120 et 170 BPM dans une parfaite évolution (Start = 140 > Top = 170 > End = 120), avec des musiques riches en sons (Cf : Hallucinogen, Total Eclipse, Transwave, Prana, Electric Universe, Man With No Name, Green Nuns Of The Revolution, The Infinity Project, Doof …ect), ainsi que des sets finement préparés et particulièrement cohérents, qui emmenaient très très fort, tant pour la totalité du corps que pour les infinis méandres du cerveau. Aujourd’hui, force est de constater que l’évolution musicale d’un festival n’est pas particulièrement « respectée », les musiques sont bien souvent pauvres en sons, et beaucoup des sets sont très désordonnés, manquant du fil conducteur faisant transcendentalement voyager. La demande actuelle aurait tendance à vouloir s'inverser, au grand profit de chacun. Certains DJs, tels qu'Hallucinogen (Simon Posford - UK), Total Eclipse (Stephan Holweck - Fr), The Rastaliens (Ralf Knobloch & Jürgen Kassel - CH), The Pleiandians (Maurizio Begotti & Max Lanfranconi - IT), pour ne citer qu'eux, s'efforcent à faire perdurer ce style de musique dans le bon sens.

Goa Video

  • Psysurfeur.com - Nombreuses videos de fêtes psytrance dans le monde.


Autre Liens

  • Trance-Goa.org - Site français sur la trance, la goa et la psytrance (Forum, Agenda Parties et Festivals, etc)
  • Psytrance-forum.com - Site français complet, pour tout savoir sur la trance, la goa et la psytrance actuelle, sous oublier l'Ambient, le Down Tempo et la Progressive (Agenda et rapport de soirées, Festivals, Forum, Labels et Organisations, Créations artistiques, News, Ecoute de morceaux actuels en ligne, etc)
  • psytrancepassion.com - Site sur la trance en général (psytrance, goa, full on, progressive, minimal)
  • Gaia Concept - Site de l'association parisiènne, Tekno-Tanz, revendiquant l'overground et organisatrice de soirées trance depuis 1989.
  • hadra.net - Site de l'association grenobloise, Hadra, organisatrice d'evénement tels que Festivals, Parties...
  • audiosens.org - Site de l'association parisienne, Audiosens, organisatrice d'evénement tels que fêtes, promotions d'artistes trance ...

Artistes de trance-goa populaires et albums

(par ordre chronologique)


2007-2009 Dj Patao, Nouvelle Calédonie. Réputé pour ses mixes avec du goa, qui anime beaucoup et fait vibrer les coeurs de nombreux jeunes Calédoniens !!

Voir sur la page Trance psychédélique

Voir aussi


Trance
Acid · Classic · Death · Euro · Goa · Hard · Hardcore · Hardstyle · Ibiza · Minimal · Progressive · Psyché · Vocal
Autres genres de musique électronique : Ambient · Breakbeat · Drum and bass · Électroacoustique · Electronica · Hardcore · House · Industriel · Techno · Trance
  • Portail de la musique Portail de la musique
  • Portail de la musique électronique Portail de la musique électronique
Ce document provient de « Trance-Goa ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Trance-Goa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Trance-goa — Origines stylistiques Musique classique indienne, Rock progressif et Rock psychédélique, Krautrock, New Wave, Musique industrielle/EBM, Acid House, Techno …   Wikipédia en Français

  • Trance Goa — Origines stylistiques Musique classique indienne, Rock progressif et Rock psychédélique, Krautrock, New Wave, Musique industrielle/EBM, Acid House, Techno …   Wikipédia en Français

  • Trance goa — Origines stylistiques Musique classique indienne, Rock progressif et Rock psychédélique, Krautrock, New Wave, Musique industrielle/EBM, Acid House, Techno …   Wikipédia en Français

  • Goa trance — Trance Goa Trance goa Origines stylistiques Musique classique indienne, Rock progressif et Rock psychédélique, Krautrock, New Wave, Musique industrielle/EBM, Acid House, Techno …   Wikipédia en Français

  • Trance psychédélique — Origines stylistiques Musique classique indiènne, Trance, Techno, Rock psychédélique et Rock progressif, Krautrock, New Wave, Musique industrielle/EBM, Acid House, Progressive, Ambient. Origines culturelles Première moitié des années 19 …   Wikipédia en Français

  • Trance Psychédélique — Origines stylistiques Goa, Techno, Rock psychédélique et Rock progressif, Krautrock, New Wave, Musique industrielle/EBM, Acid House …   Wikipédia en Français

  • Trance psychedelique — Trance psychédélique Trance psychédélique Origines stylistiques Goa, Techno, Rock psychédélique et Rock progressif, Krautrock, New Wave, Musique industrielle/EBM, Acid House …   Wikipédia en Français

  • GoA — steht für: Goa, einen indischen Bundesstaat Velha Goa („Alt Goa“), eine Stadt im Bundesstaat Goa, Indien Panaji, eine Stadt im Bundesstaat Goa, Indien, bekannt als „Nova Goa“ („Neu Goa“) Goa (Camarines Sur), eine Stadtgemeinde in der… …   Deutsch Wikipedia

  • Goa Gil — Goa Gildou est un disc jockey et organisateur de soirée, faisant partie de la communauté hippie implantée à Goa (Inde) depuis les années 1960. Il fut l un des premiers créateurs de rave party, dans le monde à la fin des années 1980.Goa Gildou a… …   Wikipédia en Français

  • Goa (desambiguación) — Goa puede referirse a: Goa, es un estado de la India. Goa trance, subgénero musical derivado del trance. Goa Vieja, sitio Patrimonio de la Humanidad, en la India. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título …   Wikipedia Español