Traité de Seyssel (1124)


Traité de Seyssel (1124)

Le traité de Seyssel de 1124 est un traité par lequel le comte de Genève, Aymon 1er, reconnaît l'indépendance du pouvoir temporel sur la cité de Genève, à l'évêque Humbert de Grammont.

Dans la lutte de pouvoir sur la cité de Genève entre les évêques de Genève et les comtes de Genève, le pape Calixte II délègue à l'archevêque métropolitain de Vienne, Pierre, la charge de régler le conflit.

« Humbert de Grandmont, dit M. Picot, successeur de Wido, ne voulut point ratifier l'inféodation du Comté de Genève faite à Aymon par son prédécesseur ; il prétendit qu'étant préjudiciable à l'Église, elle n'avait pu être accordée légitimement ; de là naquirent des différends, pendant lesquels l'Évêque excommunia le Comte, et celui-ci s'empara de la ville. Les différends se terminèrent en 1124 par le traité de Seyssel »[1]

La rencontre entre les différentes parties se fait à Seyssel[2] :

  • Pierre I accompagné de Giroldus ou Gérold/Gérard de Faucigny, évêque de Lausanne, prévôt de l'église de Genève, ainsi que de nombreux chanoines, de l'abbé d'Aulps, Guérin, du prieur d'Abondance.
  • Le comte de Genève, Aymon 1er, et ses vassaux Boson d'Alinges, Rodolphe de Faucigny et Guillaume de Chaumont.

Le traité ne règle cependant pas tous les conflits. Les successeurs de Humbert de Grammont, Arducius du Faucigny, et de Aymon 1er, Amédée Ier de Genève, s'opposent à nouveau et un nouvel accord est signé à Saint-Sigismond le 21 février 1156, une sentence le 6 septembre 1162[3] et encore en 1184[4].

Sommaire

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Jean Picot, Histoire de Genève, tome 1, 1811.
  2. Article de J.-J. Hisely "Les comtes de Genevois dans leurs rapports avec la maison de Savoie jusqu'à l'établissement définitif de la domination savoisienne dans le comté de Vaud soit jusqu'à la fin du treizième siècle", p. , in Mémoires de l'Institut national Genevois, tome 1er, 1853
  3. Par un diplôme de 1162, l'empereur Frédéric Barberousse établit définitivement l'indépendance de l'évêque désormais reconnu comme prince immédiat de l'Empire, in Louis Binz, Brève histoire de Genève, p. 8
  4. Fiche "épiscopat de Ardutius de Faucigny", sur le portail Digi-archives

Bibliographie

  • Louis Binz, Brève histoire de Genève, éd. Chancellerie d'État, Genève, 2000

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Traité de Seyssel (1124) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Seyssel av 1760 — Histoire de Seyssel Pour les articles homonymes, voir Seyssel. Seyssel par sa situation à la frontière de deux États, a eu a subir de nombreuses fluctuations et de fréquents changements de régime, passant tantôt à la France, tantôt à la Savoie,… …   Wikipédia en Français

  • Histoire De Seyssel — Pour les articles homonymes, voir Seyssel. Seyssel par sa situation à la frontière de deux États, a eu a subir de nombreuses fluctuations et de fréquents changements de régime, passant tantôt à la France, tantôt à la Savoie, voyant ces deux… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Seyssel — Pour les articles homonymes, voir Seyssel. Seyssel par sa situation à la frontière de deux États, a eu a subir de nombreuses fluctuations et de fréquents changements de régime, passant tantôt à la France, tantôt à la Savoie, voyant ces deux… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de seyssel — Pour les articles homonymes, voir Seyssel. Seyssel par sa situation à la frontière de deux États, a eu a subir de nombreuses fluctuations et de fréquents changements de régime, passant tantôt à la France, tantôt à la Savoie, voyant ces deux… …   Wikipédia en Français

  • Comté de Genève — Pour les articles homonymes, voir Genève (homonymie). Histoire de la Savoie …   Wikipédia en Français

  • Geneve — Genève Pour les articles homonymes, voir Canton de Genève pour le canton et Genève (homonymie). Genève …   Wikipédia en Français

  • Genevre — Genève Pour les articles homonymes, voir Canton de Genève pour le canton et Genève (homonymie). Genève …   Wikipédia en Français

  • Genève — Pour les articles homonymes, voir Canton de Genève pour le canton et Genève (homonymie). Genève De haut en bas et de gauche à droite : palais des Nations …   Wikipédia en Français

  • Genève (ville) — Genève Pour les articles homonymes, voir Canton de Genève pour le canton et Genève (homonymie). Genève …   Wikipédia en Français

  • Genève ville — Genève Pour les articles homonymes, voir Canton de Genève pour le canton et Genève (homonymie). Genève …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.