Traité de Locarno


Traité de Locarno

Accords de Locarno

Les accords de Locarno sont signés le 16 octobre 1925 à Locarno en Suisse entre des représentants de l'Allemagne (Gustav Stresemann), de la Belgique (Émile Vandervelde), de la France (Aristide Briand), de la Grande-Bretagne (Austen Chamberlain), de l'Italie (Benito Mussolini), de la Pologne (Alexander Skrzynski) et de la Tchécoslovaquie (Edvard Beneš).

La signature de ces accords est le résultat de la Conférence de Locarno du 5 au 16 octobre 1925. Ils sont officiellement ratifiés à Londres le 1er décembre suivant.

Les principaux accords sont :

1. traité entre l'Allemagne, la Belgique, la France, la Grande-Bretagne et l'Italie = le "pacte de stabilité" (dit aussi "pacte rhénan").
Ces cinq États garantissent les frontières occidentales (=rhénanes), donc le statu quo. L’Allemagne accepte la perte de l’Alsace-Lorraine et de l’Eupen-Malmedy, en même temps elle est protégée d’une nouvelle occupation française et belge.

2. convention d’arbitrage entre l’Allemagne et la Belgique.

3. convention d’arbitrage entre l’Allemagne et la France.

Par ces deux conventions, les pays signataires renoncent à utiliser la force en cas d’un conflit éventuel.

4. convention d’arbitrage entre l’Allemagne et la Pologne.

5. convention d’arbitrage entre entre l’Allemagne et la Tchécoslovaquie.

Ces deux conventions mettent en place un système assez compliqué d’arbitrage. L’Allemagne ne reconnait pas le tracé de ses frontières orientales.

6. La France signe séparément deux traités d’alliance avec la Pologne et la Tchécoslovaquie : chacun promet un soutien armé aux autres en cas d’attaque de l’Allemagne.

Ces accords semblent instaurer une paix durable.

Voir aussi

Liens internes


  • Portail du droit Portail du droit
  • Portail de l’entre-deux-guerres Portail de l’entre-deux-guerres
Ce document provient de « Accords de Locarno ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Traité de Locarno de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • LOCARNO (ACCORDS DE) — LOCARNO ACCORDS DE (1925) À l’issue d’une conférence internationale qui réunissait les représentants de la France (Briand), de l’Allemagne (Stresemann), de la Belgique (Vandervelde), de la Grande Bretagne, de la Tchécoslovaquie et de la Pologne,… …   Encyclopédie Universelle

  • Traité de Fribourg (1516) — Le traité de Fribourg, plus connu en France sous le nom de paix perpétuelle , est un traité de paix signé à Fribourg le 29 novembre 1516 entre la France de François Ier et la Confédération des XIII cantons suisses. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Accords De Locarno — Les accords de Locarno sont signés le 16 octobre 1925 à Locarno en Suisse entre des représentants de l Allemagne (Gustav Stresemann), de la Belgique (Émile Vandervelde), de la France (Aristide Briand), de la Grande Bretagne (Austen… …   Wikipédia en Français

  • Accords de locarno — Les accords de Locarno sont signés le 16 octobre 1925 à Locarno en Suisse entre des représentants de l Allemagne (Gustav Stresemann), de la Belgique (Émile Vandervelde), de la France (Aristide Briand), de la Grande Bretagne (Austen… …   Wikipédia en Français

  • Conférence de Locarno — Accords de Locarno Les accords de Locarno sont signés le 16 octobre 1925 à Locarno en Suisse entre des représentants de l Allemagne (Gustav Stresemann), de la Belgique (Émile Vandervelde), de la France (Aristide Briand), de la Grande… …   Wikipédia en Français

  • Pacte de Locarno — Accords de Locarno Les accords de Locarno sont signés le 16 octobre 1925 à Locarno en Suisse entre des représentants de l Allemagne (Gustav Stresemann), de la Belgique (Émile Vandervelde), de la France (Aristide Briand), de la Grande… …   Wikipédia en Français

  • Accords de Locarno — Les accords de Locarno sont signés le 16 octobre 1925 à Locarno en Suisse entre des représentants de l Allemagne (Gustav Stresemann), de la Belgique (Émile Vandervelde), de la France (Aristide Briand), de la Grande Bretagne (Austen… …   Wikipédia en Français

  • Remilitarisation de la Rhénanie — Sous le nom de remilitarisation de la Rhénanie ou d occupation de la Rhénanie on désigne l installation d éléments armés de la Wehrmacht dans la Rhénanie démilitarisée le 7 mars 1936. En réponse à la ratification du traité d assistance… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la Belgique de 1914 à 1945 — Sommaire 1 La Première Guerre mondiale 1.1 L armée belge ralentit l attaque allemande 1.2 Les atrocités d août 1.3 …   Wikipédia en Français

  • Relations entre l'Allemagne et la France — Relations entre l Allemagne et la France …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.