Traitement par lots


Traitement par lots

En informatique, un traitement par lots (batch processing en anglais) est un enchaînement automatique de commandes (processus) sur un ordinateur sans intervention d'un opérateur.

Sommaire

Détails

Le déclenchement de ces traitements peut ainsi être automatisé, par exemple grâce au programme cron dans un système Unix. Les traitements par lots sont surtout utilisés pour des tâches automatisées, notamment pour la gestion des comptes sur le parc informatique d'une entreprise, d'une université… Les travaux lancés en lots n'utilisent que les cycles processeur non utilisés par les travaux interactifs. Les lots ont donc toujours une priorité d'exécution plus basse que les interactifs mais en revanche un temps d'exécution (time slice) plus élevé que les interactifs de façon à rester en mémoire principale le plus longtemps possible. Pourquoi le time slice est-il plus généreux pour un lot que pour un travail interactif ? Parce que lors d'un ordre de lecture de la base de données, le système charge dans le buffer plusieurs slots de façon à faire le moins possible d'accès disque, sachant qu'un accès disque provoque immédiatement une purge sur disque du lot qui devra attendre de revenir en mémoire pour continuer à s'exécuter.

La deuxième génération d'ordinateurs était exploitée exclusivement sous forme de traitement par lots, progrès sur l'utilisation en vacations de ceux de la première génération. La notion de système d'exploitation devint alors essentielle. Les ordinateurs étaient alimentés en entrée par des instructions encodées sur des cartes perforées et fournissaient les données de sortie sur des imprimantes (exemple : le système FMS).

Les terminaux interactifs en ligne de commande ne se sont répandus que vers le milieu des années 1960, lorsque que le coût du temps machine est devenu suffisamment abordable - et donc a touché un plus vaste nombre d'utilisateurs potentiels - grâce à la troisième génération d'ordinateurs.

Les programmes de traitement par lots s'opposent aux programmes interactifs, ou transactionnels. Le transactionnel comme CICS sur les mainframes d'IBM n'est rien d'autre qu'un traitement batch qui par le biais du pooling donne la main à tour de rôle au terminal dont le bit est "on" dans une table, c'est-à-dire que le programme avec toutes ses données est ramené du disque en mémoire centrale, exécute la transaction et est immédiatement purgé de nouveau sur disque.

Un vrai traitement batch comprend des codes de condition permettant d'enchaîner les traitements comme un véritable programme (si... alors... sinon...). Un programme batch n'a pas besoin pour s'exécuter d'obtenir une réponse de l'utilisateur, il s'exécute en autonome. les travaux batch sont surtout lancés de nuit par les opérateurs système suivant le planning établi, ou bien par un robot sous surveillance d'un seul opérateur. Cette notion de travaux batch n'existe réellement que sur les environnements IBM (mainframe et AS/400) et pas du tout sur Windows, et sur Unix.[réf. nécessaire]

Langage de commande Windows

Par abus de langage, un fichier batch est, sous le système d'exploitation Windows, un fichier (ou script) contenant une série d'instructions DOS. Ces fichiers, lorsqu'ils sont lancés, exécutent les commandes contenues dans le fichier.

Le mot batch désigne alors un langage anonyme, parfois appelé langage batch ou langage DOS, et qui est interprété par les exécutables cmd.exe et command.com, moins puissant que les scripts utilisant les shells unix comme bash ou ksh, eux-mêmes moins puissants que ceux des mainframes [réf. nécessaire]. Un assez célèbre editeur batch se nomme PowerBatch.

Le langage de commandes Windows est relativement lent car il n'est pas compilable et demande donc, au moment de l'exécution, une interprétation de ses commandes par cmd.exe et command.com, qui sont ensuite exécutées sur le processeur.

De par l'utilisation d'outils de haut niveau, un fichier de commandes peut aisément formater un disque ou supprimer un fichier.

Exemple : Le renommage en masse

Le renommage en masse de fichiers ou de dossiers informatiques d'une façon automatique est un exemple de traitement par lots.

Pour effectuer ce genre d'opération, un logiciel spécialisé est utilisé. Ces logiciels peuvent avoir plus ou moins de fonctionnalités, mais certaines fonctions de base sont partagées.

Fonctions de base

  • Trouver une partie du nom et la remplacer ou l'effacer.
  • Changer des lettres minuscules en majuscules et vice-versa.
  • Ajouter une séquence numérique (001, 002, 003...)
  • Ajouter la date et l'heure (actuelle ou prise du fichier ou dossier).
  • Changer la longueur du nom.

Fonctions avancées

  • Extraction d'information (comme étiquettes ID3 de MP3 ou EXIF de JPG) et les placer dans le nom.
  • Ajouter une séquence alphabétique (a, b, c, d...).

Bibliographie

Voir aussi

  • Liste de logiciels de traitement par lots (en)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Traitement par lots de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Traitement par lots — ● Traitement par lots mode d exploitation d un ordinateur dans lequel les programmes devant être exécutés sont stockés par ordre d arrivée, puis mis en œuvre périodiquement l un après l autre, en tenant compte de leurs priorités éventuelles …   Encyclopédie Universelle

  • traitement par lots — paketinis apdorojimas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. batch computing; batch processing vok. Stapelverarbeitung, f rus. пакетная обработка, f pranc. traitement du train de travaux, m; traitement par lots, m …   Automatikos terminų žodynas

  • traitement par lots — ● loc. m. ►PROG Voir batch …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • mode du traitement par lots — paketinis režimas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. batch mode vok. Batch Betrieb, m; Stapelbetrieb, m rus. пакетный режим, m; режим пакетной обработки, m pranc. mode du traitement par lots, m …   Automatikos terminų žodynas

  • Traitement par lot — Traitement par lots En informatique, un traitement par lots (batch processing en anglais) est un enchaînement automatique de commandes sans intervention d un opérateur. Le déclenchement de ces traitements peut ainsi être automatisé, par exemple… …   Wikipédia en Français

  • traitement — [ trɛtmɑ̃ ] n. m. • déb. XVIe; « négociation, traité » XIIIe; de traiter 1 ♦ Comportement à l égard de qqn; actes traduisant ce comportement. « Je jouis d un traitement de faveur » (Duhamel). Le traitement indigne qu ils réservent aux prisonniers …   Encyclopédie Universelle

  • traitement du train de travaux — paketinis apdorojimas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. batch computing; batch processing vok. Stapelverarbeitung, f rus. пакетная обработка, f pranc. traitement du train de travaux, m; traitement par lots, m …   Automatikos terminų žodynas

  • Système de traitement transactionnel — Pour les articles homonymes, voir STT. Le système de traitement transactionnel ou STT (domaine informatique) est un système capable d exécuter un ensemble d opérations unitaires dans un contexte transactionnel donné. Le STT doit pouvoir garantir… …   Wikipédia en Français

  • télé-traitement — ⇒TÉLÉTRAITEMENT, TÉLÉ TRAITEMENT, subst. masc. INFORMAT. Mode de traitement selon lequel les données sont émises ou les résultats reçus par ou sur des terminaux éloignés de l ordinateur. Recherche pour ordinateur IBM 3 15 (bandes et disques)… …   Encyclopédie Universelle

  • Bibles editees par les Temoins de Jehovah — Bibles éditées par les Témoins de Jéhovah Cet article fait partie d une série sur Témoins de Jéhovah Présentation Histoire Dissidences …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.