Traite de Kiakhta


Traite de Kiakhta

Traité de Kiakhta

Le Traité de Kiakhta (en russe : Кяхтинский договор ; chinois : 恰克圖條約 ; pinyin : Qiàkètú tiáoyuē) fut l'un des premiers traités signés entre l'Empire russe et l'Empire Qing. Il établit des accords commerciaux et fixa la frontière entre la Sibérie russe et les territoires Qing de Mongolie et de Mandchourie. Il fut signé par Tulišen et le comte Savva Vladislavitch (Ragouzinski) dans la ville frontière de Kiakhta, le 23 août 1727.

Le traité de Kiakhta fixa la frontière sino-russe aux rivières Kiakhta et Argoun. Avec le traité de Nertchinsk (1689) et le traité d'Aigun (1858), il contribua à établir les frontières actuelles. Il traitait également des relations juridiques et commerciales entre les deux nations sur la frontière ; les sanctions pour des crimes spécifiques furent définies, y compris un article sur les échanges de fugitifs. En outre, les marchands russes, les comptoirs commerciaux ou assimilées bénéficiaient d'un certain degré d'extraterritorialité et d'exemption culturelle. Parmi les autres dispositions, ils étaient exemptés du tribut à l'empereur chinois. Le traité eut trois versions, une en russe, une en latin et une en mandchou, mais il n'en existe aucune version chinoise.

Le traité comprenait onze articles, dont les principaux traitaient des relations commerciales et immunités diplomatiques :

  • Les articles I et XI parlaient de paix et de coopération éternelles entre les deux nations et précisaient la langue et l'organisation du reste du document.
  • L'article II traitait de l'échange de fugitifs.
  • Les articles III et VII fixaient les frontières ; seul le territoire bordant l'Ob, à l'est de la rivière Gorbitsa, n'était pas attribué. D'après le traité, le sort de ce territoire devait être déterminé ultérieurement par des ambassadeurs ou par l'échange de correspondances entre les capitales des deux nations.
  • L'article VI traitait des relations commerciales ; ce traité, parmi d'autres, donnait à la Russie des avantages commerciaux bien supérieurs à ceux de la plupart des pays européens, dont les marchands venaient par mer à Canton.
  • L'article V autorisait l'établissement d'une institution religieuse russe à Pékin.
  • Les articles VI et IX précisaient les détails des relations diplomatiques entre les deux nations, chacune ayant un système complexe de bureaucratie et de protocole.
  • Les articles VIII et X discutaient des méthodes et des procédures pour régler les conflits futurs.

Voir également

Source

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Treaty of Kyakhta ».
  • Portail des relations internationales Portail des relations internationales
  • Portail du monde chinois Portail du monde chinois
  • Portail de la Russie Portail de la Russie
Ce document provient de « Trait%C3%A9 de Kiakhta ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Traite de Kiakhta de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Traité de kiakhta — Le Traité de Kiakhta (en russe : Кяхтинский договор ; chinois : 恰克圖條約 ; pinyin : Qiàkètú tiáoyuē) fut l un des premiers traités signés entre l Empire russe et l Empire Qing. Il établit des accords commerciaux et fixa la… …   Wikipédia en Français

  • Traité de Kiakhta — Le Traité de Kiakhta (en russe : Кяхтинский договор ; chinois : 恰克圖條約 ; pinyin : Qiàkètú tiáoyuē) fut l un des premiers traités signés entre l Empire russe et l Empire Qing. Il établit des accords commerciaux et fixa la… …   Wikipédia en Français

  • Kiakhta — Кяхта …   Wikipédia en Français

  • Traité d'amitié et d'alliance entre le Gouvernement de Mongolie et le Tibet — Demande de traduction Treaty of friendship and alliance between the Government of Mongolia and Tibet → …   Wikipédia en Français

  • Khiagt — Kiakhta Kiakhta Кяхта …   Wikipédia en Français

  • Savva Vladislavitch — Le comte Savva Vladislavitch Ragouzinski Le comte Savva Loukitch Vladislavitch Ragouzinski (en russe : Савва Лукич Владиславич Рагузинский ; en serbe : Сава Владиславић Рагузински), né en 1669 à Herceg Novi (République de Venise),… …   Wikipédia en Français

  • Altanboulag (Selenge) — Pour les articles homonymes, voir Altanboulag. 50°18′45″N 106°30′4″E / …   Wikipédia en Français

  • 1727 — Années : 1724 1725 1726  1727  1728 1729 1730 Décennies : 1690 1700 1710  1720  1730 1740 1750 Siècles : XVIIe siècle  XVIIIe …   Wikipédia en Français

  • Naouchki — Наушки Gare ferroviaire sur le Transmongolien. Coordonnées  …   Wikipédia en Français

  • Histoire De La Mongolie — L histoire de la Mongolie se confond avec l histoire des peuples nomades qui ont peuplé la steppe d Asie centrale. Aux sources du fleuve Amour qui sert de frontière à la Chine et à la Russie, la Mongolie est le cœur de la steppe d Asie centrale… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.