Tourrettes-sur-Loup


Tourrettes-sur-Loup
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tourette.

43° 43′ 01″ N 7° 03′ 38″ E / 43.7169444444, 7.0605555556

Tourrettes-sur-Loup
Image illustrative de l'article Tourrettes-sur-Loup
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Arrondissement Grasse
Canton Bar-sur-Loup
Code commune 06148
Code postal 06140
Maire
Mandat en cours
José Bertaina
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Sophia Antipolis
Démographie
Population 4 213 hab. (2008[1])
Densité 144 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 43′ 01″ Nord
       7° 03′ 38″ Est
/ 43.7169444444, 7.0605555556
Altitudes mini. 47 m — maxi. 1 246 m
Superficie 29,28 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Tourrettes-sur-Loup est une commune française, située dans le département des Alpes-Maritimes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elle porta le nom de Tourrettes-lès-Vence du XVIe siècle à la Révolution. Au début du XXe siècle et jusque dans les années 1970[2], elle s'appelait Tourette-sur-Loup

Ses habitants sont appelés les Tourrettans.

Sommaire

Géographie

La cité est célèbre par son village médiéval situé sur un éperon rocheux tombant à pic ; ses maisons extérieures forment un rempart. Autour de ce centre historique, les quartiers résidentiels s'étendent depuis les contreforts de ses puys (Pic de Courmettes, Puy de Tourrettes, Naouri), jusqu'aux gorges et à la vallée du Loup.


Tourrettes-sur-Loup possède une étoile au guide Vert Michelin

Économie

La cité est essentiellement un centre touristique et un lieu de résidence apprécié. La cité médiévale abrite un artisanat d'art réputé : tissages, poteries, peintures, sculptures, bijoux. L'économie locale est basée sur :

  • La culture de la violette
  • La confiserie : fleurs cristallisées, fruits confits, etc.
  • L'artisanat d'art avec une quarantaine d'artisans, regroupés dans le village médiéval
  • La production de fromage de chèvre bio
  • L'apiculture
  • La viticulture, la production locale de légumes et
  • et le tourisme : hôtels, restaurants, chambres d'hôtes, meublés et campings

Quant à la charge fiscale supportée par les habitants: le taux d'imposition de la taxe d'habitation était pour 2008 et 2009 de 13,23 %. Elle se classe 53e sur les 193 communes les plus taxées des Alpes Maritimes[3].

Histoire

Tourrettes-sur-Loup

Le territoire de Tourrettes-sur-Loup, est riche en sites préhistoriques et protohistoriques (17 ont été recensés). En effet, dès le Paléolithique moyen, la grotte de la Baume Obscure et, surtout celle de Pié Lombard ont été fréquentées. L’occupation paléolithique de Pié-Lombard, datée d’environ 70 000 ans a également livré quelques restes d’Homme de Néanderthal.

Quelques traces d’installation des derniers chasseurs nomades (Epipaléolithique et Mésolithique, entre 11 000 et 6000 av. J.-C.) ont été identifiées à Pié-Lombard ou à Courmettes.

Beaucoup plus près de nous, dans le courant du 5e millénaire av. J.-C., on observe quelques traces de fréquentation des grottes par les pasteurs et paysans du Néolithique moyen (Chasséen) : Baume obscure, Grotte de Schlumberger, petit abri du Vallon de la Tuilière.

La fin du Néolithique (3500-2000 avant J.C.) n’est documentée que par des sépultures collectives, qu’il s’agisse de mégalithes (Dolmen de Camptrassier, fouillé au début du XXe siècle) ou de grottes (Baume Obscure, Grotte du Sanglier).

La plupart de ces sites ont été réutilisés au cours de l’âge du Bronze (2000-750 av. J.-C.) mais à la fin de cette période on remarque des traces de fréquentation humaine sur les hauteurs (Courmettes, Les Sabières II).

Enfin, trois enceintes semblent avoir été édifiées au cours de l’âge du Fer. Deux d’entre-elles se situent sur le sommet de la Colle de Naouriès et la dernière, sur le Pic de Courmettes. Toutefois, les fragments de céramique non tournée, ramassés sur chacun des sites, n’autorisent pas une datation précise. Des structures pouvant s’apparenter à des habitats ont été observées à l’intérieur ou dans le voisinage de chaque enceinte, mais elles sont peu nombreuses. En outre, l’altitude des sites (1024 m et 1248 mètres), et la pauvreté du sol, rendent difficile une implantation humaine à l’année. Certaines particularités architecturales observées dans les murs de l’enceinte (présence d’un enclos, dimensions importantes des ouvertures), permettent d’envisager la pratique d’activités pastorales, sur ces sommets

Ruelle de Tourrettes-sur-Loup

La tradition locale veut qu'un oppidum celto-ligure se trouve sous le village actuel et se serait transformé en un camp romain occupé et ce jusqu'en 476. L'oppidum protohistorique n'est pas attesté. Quant à la présence d'un camp romain, on peut évoquer quelques blocs ouvragés en réemploi dans les murs du village, ainsi que quelques céramiques sigillées qui semblent évoquer le tracé possible d'une enceinte d'époque romaine.

On fait référence au site de Tourette en 1024, sous le nom de Castrum de Torretis. La ville s'organise autour du château et les maisons construites jusqu'au bord des ravins servent de remparts. Lors de la dédition de Nice à la Savoie, en 1388, le village, possession des Grimaldi qui se sont ralliés à la Savoie, est confisqué par le comte de Provence et attribué à Guichard Villeneuve, dit Bâtard de Vence. Les Villeneuve, élevés au marquisat, conserveront ce fief jusqu'en 1789. La population s'empare alors du château et en fait son hôtel de ville, ce qu'il est toujours. Le dernier marquis s'enfuit mais est assassiné à Vintimille.

Héraldique

Blason de Tourrettes-sur-Loup

Blasonnement: « De gueules fretté de six lances d'or, entresemé de petits écussons du même, et sur le tout un écusson d'azur chargé d'une fleur de lys d'or. » [4].

Les armoiries de Barrême reprennent celles des Villeneuve.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1799 1807 Michel Lions    
1807 1816 Pierre Isnard    
1816 1821 Pierre Curel    
1821 1822 Michel Lions    
1822 1830 Joseph Alexandre Curel    
1830 1849 Pierre Garent    
1849 1869 Christophe Euzière    
1869 1873 Emile Dominique Baussy    
1873 1874 Jean Joseph Raymond    
1874 1875 Emile Baussy    
1875 1879 Paul Garent    
1879 1888 Jean-Joseph Raymond    
1888 1896 Camille Tajasque    
1896 1913 Alexandre Giraud    
1913 1920 Honoré Marius Bareste    
1920 1935 Louis Duhet    
1935 1943 Adolphe Augier    
1943 1961 Eugène Geoffroy    
1961 1961 Marius Honorat    
1961 1983 Maximin Escalier Divers droite  
1983 1995 Damien Bagaria Divers droite  
1995 2001 Paul Ceuzin Divers droite  
mars 2001 réélu en 2008[5] José Bertaina Parti radical  

Démographie

Évolution démographique
1793 1858 1901 1926 1946 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
1169 1026 1049 933 734 1115 1548 2267 2727 3449 3870 4272 4312
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

L'église Saint Grégoire (XVe siècle) abrite un triptyque des Bréa (XVe siècle), deux retables en bois sculpté et doré, quelques statues du XVIIe siècle, d'autres œuvres en bois : bustes des XVe et XVIe siècles, reliquaires du XVIIe siècle. Derrière le maître-autel, autel du Ier siècle dédié à Mercure.

La chapelle St Jean, décorée de fresques de Ralph Soupault, restaurées en 2005.

L'Oreille de Gaïa (ou l'Oreille) : construction en pierre en forme d'oreille, d'environ 40 m de long sur 10 m de large. Il s'agit d'une aire de battage destinée au dépiquage des céréales, d'époque moderne. Malheureusement l'Oreille n'est maintenant plus accessible au public, la municipalité ayant autorisé la construction d'une villa sur le site.

Vallée du Loup : après Tourrettes, on découvre une très belle perspective sur la vallée du Loup et, peu après, le nid d'aigle de Gourdon apparaît sur son promontoire.

La Bastide aux Violettes, musée vivant consacré à la fleur de violette, a été inaugurée le 6 mars 2010.

Personnalités liées à la commune

Divers

La devise de Tourrettes-sur-Loup est mantenen se, qui signifie se maintenir (c'est-à-dire toujours debout, vaillant), vient du patois provençal.

Une communauté non-violente fondée par Lanza del Vasto sur le modèle des ashrams de Gandhi s'est établie pendant quelques années aux débuts des années 1950 à Tourrettes-sur-Loup.

Galerie

Sources

Références

Réélu en 2008 sur une liste sans étiquette politique ("Tourrettes Passion")

  1. Populations légales 2008 de la commune : Tourrettes-sur-Loup sur le site de l'Insee
  2. Guide Vert Michelin 1973
  3. Le Journal de l'Eco : Nice Matin Lundi 12 octobre 2009
  4. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Armorial.
  5. Site de la préfecture des Alpes-Maritimes, consulté le 20 juin 2008

Compléments

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tourrettes-sur-Loup de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tourrettes-sur-loup — Pour les articles homonymes, voir Tourette. Tourrettes sur Loup …   Wikipédia en Français

  • Tourrettes-sur-Loup — Tourrettes sur Loup …   Deutsch Wikipedia

  • Tourrettes-sur-Loup — Tourrettes sur Loup …   Wikipedia Español

  • Tourrettes-sur-loup — is an artisan s village situated near Grasse in the south of France. It features medieval and romanesque building and residues at the bottom of the Maritimes Alps .External links* [http://www.nice panorama.com/Tourrettes Sur Loup/index en.php… …   Wikipedia

  • Tourrettes-sur-Loup — Infobox Commune de France nomcommune=Tourrettes sur Loup région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes Maritimes arrondissement=Grasse canton=Le Bar sur Loup insee=06148 cp=06140 maire= José Bertaina mandat=2001 2008 intercomm=Sophia… …   Wikipedia

  • Tourrettes-sur-Loup — Original name in latin Tourrettes sur Loup Name in other language Tourette State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 43.71667 latitude 7.05 altitude 517 Population 4051 Date 2007 11 21 …   Cities with a population over 1000 database

  • Bar-sur-Loup — Le Bar sur Loup Le Bar sur Loup Le Bar sur Loup Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur Département …   Wikipédia en Français

  • Canton du Bar-sur-Loup — Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur Département Alpes Maritimes Arrondissement Grasse …   Wikipédia en Français

  • La Colle-Sur-Loup — Pays  …   Wikipédia en Français

  • La Colle-sur-Loup — Pour les articles homonymes, voir colle (homonymie). 43° 41′ 14″ N 7° 06′ 16″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.