Tome Pires


Tome Pires

Tomé Pires

Tomé Pires (14651540), est un apothicaire portugais qui a vécu en Asie au XVIe siècle siècle. Premier ambassadeur portugais envoyé en Chine (1520-1522), et auteur de la Suma Oriental, la première description européenne de l’Asie du Sud-Est insulaire, et la plus ancienne et vaste description portugaise de l’Asie.

Biographie

À son arrivée à Pékin, il n’obtient pas l’audience de l’empereur Ming Zhengde et est renvoyé à Canton et emprisonné en septembre 1521. Selon certain, il meurt deux ans plus tard. Pour d’autres, il aurait vécu jusque vers 1540.

Tomé Pires est notamment une source extraordinaire sur l’Asie du Sud-Est insulaire et la présence de l’islam dans cette région au début du XVe siècle[1]. Vivant à Malacca de 1512 à 1515, soit juste après la conquête de cette cité portuaire par les Portugais en 1511, il visite Sumatra et Java, et recueille toutes les informations possibles sur l’archipel.

On sait ainsi qu’à son époque, la plupart des principautés de la côte orientale de Sumatra ont un prince musulman, d’Aceh dans le nord de l’île à Palembang dans le sud, ainsi que le souverain du royaume Minangkabau dans l’ouest. La côte occidentale, le sud et l’intérieur de Sumatra ne sont pas encore islamisés.

Pires décrit la principauté musulmane de Pasai (située dans l’actuelle province d’Aceh) comme un port actif, où réside une importante population cosmopolite.

Pires écrit que la partie occidentale de Java est encore hindouiste. Il nomme cette région "çumda", c'est-à-dire "Sunda", attestant de l’usage de ce nom, bien que le royaume sundanais s’appelle Pajajaran. La côte nord de Java, le Pasisir, est musulmane jusqu’à Surabaya. L’intérieur est lui aussi encore hindou-bouddhique.

Les souverains des principautés de la côte nord sont Javanais, mais aussi Malais ou d’origine chinoise, indienne ou arabe. Pires décrit un processus de javanisation parmi ces non-Javanais, admiratifs de la culture des royaumes hindou-bouddhiques de l’est de Java.

Le témoignage de Pires montre que la diffusion de l’islam en Indonésie est un processus complexe et long, puisque en 1292 déjà, Marco Polo, de passage à Perlak, une cité portuaire dans l’actuelle Aceh, observait que le prince en était musulman.

Œuvre

La Suma Oriental est restée en manuscrit et supposée perdue jusqu’à sa réapparition en 1944. L’ouvrage a été réédité en 1990 par Armando Cortesão (ISBN 8120605357).

Notes et références

  1. Ricklefs, M. C., A History of Modern Indonesia since c. 1300
  • Portail de l’Asie Portail de l’Asie
Ce document provient de « Tom%C3%A9 Pires ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tome Pires de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tomé Pires — (1465? ndash;1524 or 1540)Madureira, 150 ndash;151.] was an apothecary from Lisbon who spent 1512 to 1515 in Malacca immediately after the Portuguese conquest, at a time when Europeans were only first arriving in South East Asia. After his… …   Wikipedia

  • Tomé Pires — (1465†1540), est un apothicaire portugais qui a vécu en Asie au XVIe siècle siècle. Premier ambassadeur portugais envoyé en Chine (1520 1522), et auteur de la Suma Oriental, la première description européenne de l’Asie du Sud Est insulaire,… …   Wikipédia en Français

  • Pirès — Pires Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pires est un patronyme d origine portugaise, dérivé de Pedro : Pierre . Personnalités Gérard Pirès : réalisateur français Robert… …   Wikipédia en Français

  • Pires — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pires est un patronyme d origine portugaise, dérivé de Pedro : Pierre . Personnalités Gérard Pirès : réalisateur français Robert Pires :… …   Wikipédia en Français

  • Pires — is a common surname in the Portuguese language, namely in Portugal and Brazil. It was originally a patronymic, meaning Son of Pedro or Son of Pero (English: Peter ). Its Spanish equivalent is Pérez . Sometimes the archaic form Peres may occour.… …   Wikipedia

  • Fernão Pires de Andrade — Captain Fernão Pires de Andrade (also spelled as Fernão Peres de Andrade; died September 1523)Williams, 77.] was a Portuguese merchant, pharmacist, and official diplomat under the explorer and Malacca governor Afonso de Albuquerque. His encounter …   Wikipedia

  • List of colonial heads of São Tomé and Príncipe — The islands of São Tomé and Príncipe were discovered and claimed by Portugal in the 1470s. Government structures were set up in 1485. Each island was governed as a separate entity until 1753, when they were united as a single colony. In 1951, the …   Wikipedia

  • Sao Tomé-et-Principe aux Jeux olympiques d'été de 1996 — Sao Tomé et Principe aux Jeux olympiques Sao Tomé et Principe aux Jeux olympiques d été de 1996 …   Wikipédia en Français

  • National Assembly of São Tomé and Príncipe — São Tomé and Príncipe This article is part of the series: Politics and government of São Tomé and Príncipe President …   Wikipedia

  • Carlos Alberto Pires Tiny — (* 1950) ist ein Politiker aus São Tomé und Príncipe. Leben Tiny ist Mitglied der Movimento de Libertação – Partido Social Democrata (MLSTP PSD). Für diese kandidierte er am 29. Juli 2001 bei den Präsidentschaftswahlen, landete jedoch hinter dem… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.