Tombolo


Tombolo
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tombolo (homonymie).
Saint-Pierre-et-Miquelon, réunion de trois îles par des tombolos, mise en place au XIXe siècle entre Grande Miquelon et Langlade (image Nasa, 2009 en fausses couleurs)
Tombolo du cap Paximadhi, Sud d'Eubée, Grèce

Un tombolo est un cordon littoral de sédiments reliant deux étendues terrestres. Un marais maritime (naturel ou aménagé) est souvent associé à la mise en place du tombolo. Tombolo est un terme géomorphologique concernant un cordon littoral entre une île ou un îlot et la côte (continent ou une autre île). Le dépôt sédimentaire (sableux ou graveleux) est généralement mis en place par la réfraction du train de vagues due à l'île : celle-ci protège la zone située entre elle et l'autre étendue terrestre, provoquant le dépôt des sédiments où les vagues se rencontrent.

Un tombolo peut aussi être créé par une rivière : au sortir de gorges pour pénétrer dans une plaine, l’énergie du courant chute brutalement et un cordon de sédiments (alluvions ou galets selon la rivière) se dépose, en forme d’arc[1]. Il s’en forme un à Quinson, en sortie des gorges du Verdon[2].

Sommaire

Origine du terme

Tombolo est un terme géomorphologique utilisé par les géographes (géomorphologues, océanographes, etc.)[3].

Gulliver, géographe anglais, propose en 1899 de généraliser l'emploi du terme italien tombolo - langue de sable qui s'avance dans la mer - Le mot proviendrait du latin tumulus (tombeau), tumba (tombe) qui avait pris en latin médiéval le sens de terrain surélevé en zone marécageuse[4].

La formation

Les cordons littoraux soudés au littoral par une de leurs extrémités sont des pointes libres ou flèches de sable ou de galets (de forme allongée). Une pointe libre qui s'accroche à une île qu'elle relient au continent par sa langue de sable ou de galets constitue un tombolo ; les tombolos peuvent être simples ou multiples[4]. Le tombolo est souvent perpendiculaire à la ligne général du trait de côte.

Chaque fois que la quantité des sédiments disponibles sur le rivage dépasse le volume des sédiments que les vagues et les courants littoraux peuvent déplacer, le processus d'accumulation (accrétion) l'emporte sur celui de l'érosion.

La houle et la dérive littorale

Lorsque la réfraction de la houle, en fond de baies et de golfes, correspond à un affaiblissement de l'énergie des vagues et que la dérive littorale est suffisamment forte pour apporter une large quantité de matériaux, des plages ou des cordons littoraux se forment. L'île constitue un obstacle qui amortit la houle. La dérive littorale se ralentit. Un alluvionnement se constitue.

Morphologie et histoire de tombolos

Les sédiment qui ont façonné le tombolo de Pharos (région d'Alexandrie) ont par exemple une origine nilotique[5],[6].

Impacts de l'homme

La combinaison d'origines naturelle et anthropique dans les processus de sédimentation d'un tombolo est possible, par exemple à Tyr (Liban). Ainsi il y a 6000 ans, le niveau de la mer se stabilisant et d'importants flux sédimentaires permettant l'accumulation de fonds sableux (accrétion), une ébauche de tombolo se met en place (proto-tombolo) sous le niveau de la mer à l'époque d'Alexandre le Grand (IVe siècle av. J.-C.). Puis la construction d'une chaussée à l'époque hellénistique consolide l'installation de la forme littorale[7],[8].

Tombolos remarquables

St Ninians, Shetlands : île, tombolo, île principale et îlots
Presqu'île de Giens, double tombolo entre île et continent, France (image satellitale) : entre les deux cordons littoraux, une zone humide saumâtre qui a été exploité pour le sel depuis l'Antiquité jusqu'à l'arrêt de l'exploitation par la Compagnie des Salins du Midi
Tombolo de l'île Bartolomé, Galapagos : l'isthme est renforcé par un petit massif dunaire
Tombolos de Monte da Guia, Faial, Açores
Enrochement pour maintenir la cohésion du tombolo de Ma Shi Chau, Hong Kong

Amérique

Europe

Asie

Afrique

  • Egypte : Pharos
  • Tunisie : Carthage
  • Sénégal : Dakar
  • Mauritanie : Jerf el Oustani-Ras el Sass, Banc d’Arguin [16]

Moyen-Orient

  • Yémen : isthme d'Aden

Océanie

Notes et références

  1. Réf. souhaitée
  2. Jean Gagnepain, « La Baume Bonne : 400 000 ans de la vie des hommes », Verdon 1, estieu 1999, p 97
  3. Géomorphologie littorale, J.-N. Salomon [1]
  4. a et b Tombolo, définition du CNRTL (CNRS) [2]
  5. Evoluton du rivage d'Alexandrie depuis 4000 ans : J.-P. Goiron et al., 2005, Méditerranée, 1-2, pp. 61-64 [3]
  6. Jean-Philippe Goiran, 2001 - Thèse de l'université de Provence [4]
  7. Nick Marriner, 2007 - Thèse de l'université de Provence [5]
  8. [6]
  9. Jean-Claude Dionne, 2006- Le naturaliste canadien, 130, 2 ; Un géomorphosite avec tombolos [7]
  10. Tombolo de Saint-Pierre-et-Miquelon par le Conservatoire du littoral, formation, histoire, écologie, etc. [8]
  11. Panorama du tombolo de Sainte-Marie [9]
  12. [10]
  13. Jacqueline Courtaud, 2000 - Thèse de l'université de Provence [11]
  14. Bilan sédimentaire du tombolo de Giens : [12]
  15. Boletín de la Sociedad Española de Espeleología y Ciencias del Karst : 7, 2002 [13]
  16. Jean-Paul Barusseau, Robert Vernet, Jean-François Saliège et Cyr Descamps , « Late Holocene sedimentary forcing and human settlements in the Jerf el Oustani - Ras el Sass region (Banc d’Arguin, Mauritania) », Géomorphologie : relief, processus, environnement , 1/2007 | 2007 , [En ligne], mis en ligne le 01 avril 2009. URL : http://geomorphologie.revues.org/index634.html.

Bibliographie

  • Nicolas Guillou et Georges Chapalain, [PDF] http://www.paralia.fr/jngcgc/11_35_guillou.pdf « Morphogenèse des bancs jouxtant les caps sous l'influence combinée de la marée et de la houle », Paralia, p. 293-300. DOI:10.5150/jngcgc.2010.035-G

Liens internes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Configurations d'une côte sableuse : schéma avec flèche littorale et tombolo[14]

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tombolo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tombolo — [ tɔ̃bɔlo ] n. m. • 1909; en angl. (1899); mot it. « tumulus, tertre » ♦ Géogr. Cordon littoral constitué par une levée de galets ou de sable, reliant une île au continent. ● tombolo nom masculin (italien tombolo, du latin tumulus, éminence)… …   Encyclopédie Universelle

  • tombolo — tómbolo (geol.) s. n. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  TÓMBOLO s.n. Limbă de nisip care uneşte o insulă litorală de ţărm. [< it. tombolo]. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DN  TÓMBOLO s. n. limbă de nisip… …   Dicționar Român

  • Tombolo — auf den Shetlandinseln …   Deutsch Wikipedia

  • tombolo (1) — {{hw}}{{tombolo (1)}{{/hw}}s. m. 1 Cuscino cilindrico a ciascun lato del canapè. 2 Cuscinetto imbottito per la lavorazione del merletto. 3 (fam., scherz.) Persona piuttosto piccola e grassoccia. tombolo (2) {{hw}}{{tombolo (2)}{{/hw}}s. m. (centr …   Enciclopedia di italiano

  • tombolo — (n.) 1899, from It. tombolo sand dune, from L. tumulus hillock, mound (see THIGH (Cf. thigh)) …   Etymology dictionary

  • tombolo — tȏmbolo m <G a, N mn i> DEFINICIJA reg. taložina pijeska u zaklonu priobalnih otoka koja spaja otok s kopnom; prevlaka ETIMOLOGIJA tal. tómbolo ← lat. tumulus: hum, v. tumulus …   Hrvatski jezični portal

  • tómbolo — (Del it. tombolo). m. Lengua de tierra que une una antigua isla o un islote con el continente …   Diccionario de la lengua española

  • tombolo — [täm′bə lō΄] n. pl. tombolos [It < L tumulus, a mound: see TUMULUS] a bar of sand or other sediment connecting an island to the mainland or another island …   English World dictionary

  • Tombolo — No debe confundirse con Tómbolo. Tombolo Bandera de Tombolo Bandera …   Wikipedia Español

  • tómbolo — (Voz italiana.) ► sustantivo masculino GEOGRAFÍA Istmo de arena que une una isla con la costa. * * * tómbolo (del it. «tombolo») m. Istmo de arena que une al continente lo que antiguamente fue una *isla o islote como, por ejemplo los de Peñíscola …   Enciclopedia Universal


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.