Tolerance religieuse


Tolerance religieuse

Tolérance religieuse


La tolérance, du latin tolerare (soutenir, supporter), est une notion qui définit le degré d'acceptation face à un élément contraire à une règle morale, civile ou physique particulière. Plus généralement, elle définit la capacité d'un individu à accepter une chose qui lui est inconnue, incompréhensible ou avec laquelle il n'est pas en accord. Et par extension moderne, l'attitude d'un individu face à ce qui est différent de ses valeurs. La tolérance religieuse mesure, ainsi, l'attitude des différentes religions entre elles ou d'un individu face à une religion.


Sommaire

Histoire

Quoiqu'inscrite dans les textes sacrés, la tolérance à laquelle se réfère la religion ne dépend pas des textes mais du corpus d'interprétations produit par des autorités religieuses. En fonction du rapport à la vérité élaborée par chacune de ces autorités, les codes d'interprétation seront plus ou moins ouverts à l'accueil de la religion d'autrui comme aux manifestions de celle-ci. La tolérance du fidèle dépend de sa relation aux autorités religieuses.

L'histoire montre que les religions ont évolué ensemble de façon très conflictuelle. L'édit de Versailles de 1787 (France) autorisait par exemple la construction de lieux de cultes pour les protestants à condition que leurs clochers soient moins hauts que celui des Églises catholiques.

Dans la théologie de chacune peuvent être détectés des éléments :

  • qui s'adressent aux autres religions
  • qui expliquent aux fidèles et aux croyants comment se comporter avec les fidèles et croyants des autres religions.

La vérité religieuse dite révélée est donc absolue, ce qui ouvre peu de portes à la tolérance.

Ce à quoi il faut ajouter trois niveaux de tolérance ou d'intolérance interreligions:

  • la tolérance ou l'intolérance inscrite dans les textes sacrés auxquels se réfère la religion.
  • l'interprétation qui en a été faite par les autorités religieuses, selon le rapport de force avec le pouvoir.
  • Enfin, à partir de l'émergence de l'individualisme au XVIIe siècle, la pratique du fidèle guidé par sa foi, laquelle comme le concept, évolue au cours des siècles.

Le polythéisme antique

La religion n'y est pas révélée d'en haut et toutes sont égales. Aucune d'entre elle ne peut prétendre prendre le pas sur les autres.

Civilisation de l'Égypte antique

La tolérance religieuse était une réalité, sauf sous le règne d'Akhénaton. Le pays abrite, à plusieurs époques, des temples de divinités étrangères (Baal, Astarté, etc.). On signale en -1500 un traité entre Memphis et Tyr qui signale que le Mardouk de Tyr est bien le même dieu que celui de Memphis et, en conséquence, que les marins de Memphis débarquant à Tyr, pourront honorer le dieu local selon les rites en vigueur à Memphis.

Civilisation grecque

Quelques exemples d'intolérance religieuse :

Socrate est condamné à mort sous deux chefs d'accusation:

  1. Corrompre la jeunesse.
  2. Avoir offensé LES dieux de la cité.

Les guerres que l'amphictyonie de Delphes mena contre ceux de ses membres qui avaient violé les droits sacrés d'Apollon. Ce qui n'empêche pas les grecs d'être accueillants : Héphaïstos, l'un des 12 de l'Olympe est un dieu venu tardivement en Grèce. Il était originaire de Lycie.

Civilisation Romaine

Voir Relations de la religion romaine aux autres religions

Le monothéisme semble susciter l'intolérance.

Religions et pouvoir d'état

La tolérance n'est pas une vertu intrinsèque de telle ou telle religion mais dépend du choix de ses hommes et de ses hiérarchies comme de leur capacité à s'associer à un pouvoir, c'est-à-dire de l'existence d'une orthodoxie.

Religions actuelles et tolérance

  • Relation du judaïsme aux autres religions




  • Relation des religions d'Asie aux autres religions

Voir aussi

Ce document provient de « Tol%C3%A9rance religieuse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tolerance religieuse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tolérance religieuse — La tolérance, du latin tolerare (soutenir, supporter), est une notion qui définit le degré d acceptation face à un élément contraire à une règle morale, civile ou physique particulière. Plus généralement, elle définit la capacité d un individu à… …   Wikipédia en Français

  • Tolerance — Tolérance Pour les articles homonymes, voir Tolérance (homonymie). La tolérance, du latin tolerare (supporter), est la vertu qui porte à accepter ce que l on n accepterait pas spontanément. C est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant… …   Wikipédia en Français

  • Tolérance canadienne — Tolérance Pour les articles homonymes, voir Tolérance (homonymie). La tolérance, du latin tolerare (supporter), est la vertu qui porte à accepter ce que l on n accepterait pas spontanément. C est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant… …   Wikipédia en Français

  • Tolérance catholique — Tolérance Pour les articles homonymes, voir Tolérance (homonymie). La tolérance, du latin tolerare (supporter), est la vertu qui porte à accepter ce que l on n accepterait pas spontanément. C est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant… …   Wikipédia en Français

  • Tolérance chrétienne — Tolérance Pour les articles homonymes, voir Tolérance (homonymie). La tolérance, du latin tolerare (supporter), est la vertu qui porte à accepter ce que l on n accepterait pas spontanément. C est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant… …   Wikipédia en Français

  • Tolérance de Jésus — Tolérance Pour les articles homonymes, voir Tolérance (homonymie). La tolérance, du latin tolerare (supporter), est la vertu qui porte à accepter ce que l on n accepterait pas spontanément. C est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant… …   Wikipédia en Français

  • Tolérance française — Tolérance Pour les articles homonymes, voir Tolérance (homonymie). La tolérance, du latin tolerare (supporter), est la vertu qui porte à accepter ce que l on n accepterait pas spontanément. C est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant… …   Wikipédia en Français

  • Tolérance générale — Tolérance Pour les articles homonymes, voir Tolérance (homonymie). La tolérance, du latin tolerare (supporter), est la vertu qui porte à accepter ce que l on n accepterait pas spontanément. C est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant… …   Wikipédia en Français

  • Tolérance individuelle — Tolérance Pour les articles homonymes, voir Tolérance (homonymie). La tolérance, du latin tolerare (supporter), est la vertu qui porte à accepter ce que l on n accepterait pas spontanément. C est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant… …   Wikipédia en Français

  • Tolérance maçonnique — Tolérance Pour les articles homonymes, voir Tolérance (homonymie). La tolérance, du latin tolerare (supporter), est la vertu qui porte à accepter ce que l on n accepterait pas spontanément. C est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.