Timo Glock


Timo Glock
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Glock (homonymie).
Timo Glock
Timo Glock en 2010
Timo Glock en 2010
Années d'activité 2004 / 2008-...
Date de naissance 18 mars 1982 (1982-03-18) (29 ans)
Lieu de naissance Drapeau de l'Allemagne Lindenfels (Allemagne)
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Qualité Pilote automobile
Équipe Marussia Virgin Racing
Nombre de courses 54
Podiums 3

Timo Glock, né le 18 mars 1982 à Lindenfels (Allemagne), est un pilote automobile allemand. Il doit son prénom à Timo Salonen dont son père était un fervent admirateur.

Vainqueur des GP2 Series en 2007, et après une première expérience lors de la saison 2004 au cours de laquelle il dispute quatre Grands Prix avec l'écurie Jordan, il participe au championnat du monde de Formule 1 depuis la saison 2008 au sein de l'écurie Toyota.

Après le retrait de Toyota à la fin de la saison 2009, il signe avec la nouvelle écurie Virgin Racing.

Sommaire

Biographie

Les débuts en sport automobile

Après plusieurs années de karting, Timo Glock débute le sport automobile en 2000. Cette année-là, il remporte le championnat junior de Formule BMW allemande, puis l'année suivante, il s'impose dans la catégorie principale de la Formule BMW allemande. En 2002, Glock passe à la Formule 3 et termine 3e du championnat d'Allemagne. En 2003, toujours en Formule 3, il rejoint les rangs du nouveau championnat de F3 Euroseries. Il s'y met à nouveau en évidence avec trois victoires et une cinquième place finale au championnat.

2004 : Promotion en Formule 1

En 2004, grâce au soutien de la Deutsche Post, Glock accède à la Formule 1 en devenant troisième pilote lors des essais du vendredi chez Jordan Grand Prix. Suite à un désaccord contractuel entre Jordan et son pilote Giorgio Pantano, Glock a même l'occasion d'effectuer ses débuts en Grand Prix à l'occasion du GP du Canada. A l'issue d'une course solide, et suite à plusieurs disqualifications, il se classe 7e, réussissant donc le petit exploit d'inscrire des points pour sa toute première course. Par la suite, Glock retrouve son rôle de pilote essayeur, avant d'être à nouveau appelé, toujours en remplacement de Giorgio Pantano, pour disputer les trois dernières courses de la saison, mais avec moins de réussite qu'au Canada.

2005 : Exil en Champ Car

Timo Glock à l'occasion du GP de Long Beach 2005

En 2005, sans volant en F1, Glock réoriente sa carrière vers les États-Unis et le championnat Champ Car. Intégré à l'écurie Rocketsports de Paul Gentillozi, il ne cesse de progresser tout au long de la saison et impressionne favorablement les observateurs. Il termine le championnat à la 8e place, devenant ainsi le meilleur débutant de l'année (Rookie of the year). Il obtient son meilleur résultat sur le circuit de Montréal, là-même où il avait effectué ses débuts en Formule 1, en se classant deuxième après avoir du céder sa première place à Oriol Servia, sur injonction des commissaires de piste, à quelques tours de l'arrivée (en résistant aux attaques de Servia, Glock avait à deux reprises court-circuité la dernière chicane).

2006 : Retour en Europe en GP2

Timo Glock dans sa monoplace de GP2 à Monaco en 2007.

Comme son objectif est de retrouver le championnat du monde de Formule 1, Glock ne reste pas en Champ Car et revient en Europe disputer le championnat de GP2 Series en 2006. Après un début de saison très laborieux au sein de l'équipe BCN, il rejoint à la mi-saison l'écurie iSport : un transfert payant puisqu'avec deux victoires, Glock s'affirme depuis comme l'un des pilotes les plus performants du plateau. Toujours en GP2 en 2007, il réalise un excellent début de saison qui lui permet de prendre les commandes du championnat. Victime d'un certain passage à vide au cours de l'été, il voit fondre sur lui le Brésilien Lucas di Grassi, mais parvient tout de même à décrocher le titre à l'issue de la dernier manche de la saison à Valence.

2008 - 2009 : Retour en Formule 1 avec Toyota

Timo Glock sur la TF108 au Grand Prix de Malaisie en 2008

Parallèlement à cette saison victorieuse en GP2, Glock effectue son retour en Formule 1 en tant que pilote essayeur de l'écurie BMW Sauber. En fin d'année, fort de ses succès en GP2, il est recruté comme titulaire par l'écurie Toyota F1 Team dans laquelle il remplacera à compter de la saison 2008 son compatriote Ralf Schumacher. Son début de saison est difficile, il est dominé par son équipier Jarno Trulli aussi bien en qualifications qu'en course si bien que au bout de six courses, son équipier a déjà marqué 9 points alors que Timo a encore un score vierge. Cependant, il revit au Canada, là où il avait marqué ses premiers points. Sur une stratégie ingénieuse de un arrêt, il termine à la quatrième place devant son équipier, sixième.

Après avoir déjà connu une effroyable sortie de piste en Australie, Timo Glock est victime d'un accident lors du Grand Prix d'Allemagne. Une rupture de suspension le fait partir en tête en queue sur un vibreur avant de s'écraser sur un mur, sa voiture s'immobilisant 200 mètres plus loin. Il est sorti de sa voiture avec l'aide des médecins du circuit et conduit à l'hôpital. D'après les premières informations, rien de grave n'est décelé et, lors du Grand Prix de Hongrie, deux semaines après son accident, il est de retour et se bat avec les meilleurs durant tout le weekend. Il se qualifie cinquième sur la grille et termine second du Grand Prix en accédant pour la première fois de sa carrière en Formule 1 sur le podium.

Lors du Grand Prix du Brésil, à Sao Paulo, décisif pour la course au titre entre Lewis Hamilton et Felipe Massa, et alors que la pluie fait son apparition, il reste en piste avec ses pneus secs alors que la majorité des autres pilotes chaussent des pneus adaptés pour la pluie. En quatrième position à l'entame du dernier tour, il est dépassé dans le dernier virage par Sebastian Vettel puis par Lewis Hamilton qui récupère ainsi le point dont il a besoin pour être sacré champion du monde.

Timo Glock sur la TF 109 au Grand Prix d'Espagne en 2009

Timo Glock est une nouvelle fois associé à Jarno Trulli au sein de l'écurie très performante en début de saison. Il signe la quatrième place dès le premier Grand Prix en Australie, après avoir été pénalisé, comme son coéquipier, pour aileron non conforme. En Malaisie, il décroche le second podium de sa carrière après être remonté de la quinzième à la troisième place. Il signe une deuxième position sur la grille de départ lors du Grand Prix de Bahrein 2009 et finit à la septième position.

Après ces quatre premiers Grands Prix, la TF109 se révèle défaillante et il ne marque que quatre points supplémentaires en Turquie et en Hongrie avant la quatorzième manche du championnat du monde, à Singapour. Il réalise l'exploit de se hisser au second rang, juste derrière Lewis Hamilton. Sixième sur la grille, il signe son second podium sur ce tracé en deux participations, comme Fernando Alonso. Sa saison est toutefois écourtée à cause d'une violente sortie de piste lors des qualifications du Grand Prix du Japon. Il est écarté des circuits pour les deux dernières courses et remplacé par Kamui Kobayashi.

Ces points sont les derniers marqués par Glock durant la saison qu'il finit à la dixième position. Il finit à 8,5 points de Jarno Trulli. Cette bonne saison lui permet, après le retrait de Toyota, de trouver une nouvelle écurie pour 2010.

2010 : Formule 1 chez Virgin Racing

Timo Glock sur Virgin VR-01 en Malaisie en 2010

Après le retrait de Toyota en Formule 1 à la fin de saison 2009, Timo Glock signe avec la nouvelle écurie Virgin Racing[1]. La voiture n'est pas compétitive et son début de saison est un désastre. S'il domine son coéquipier, le débutant Lucas di Grassi, Glock ne parvient pas à rallier l'arrivée avant le Grand Prix d'Espagne, qu'il termine à la dix-huitième place. Timo Glock décroche son meilleur résultat de l'année au Japon en terminant quatorzième. Il se classe vingt-cinquième du championnat, sans avoir inscrit de point.

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Mise à jour après le Grand Prix automobile d'Espagne 2011

  • 54 départs en Grand Prix.
  • 51 points marqués.
  • 3 podiums.
  • 1 meilleur tour en course.
  • 13 tours en tête.
  • 12 abandons
  • Meilleur résultat en championnat : 10e (2008 et 2009)
  • Débuts en Formule 1 le 13 juin 2004 au Grand Prix du Canada 2004 (Résultat : 7e)


Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Podiums Meilleurs tours Points inscrits Classement
2004 Jordan Ford EJ14 Ford V10 Bridgestone 4 0 0 2 19e
2008 Panasonic Toyota Racing TF108 Toyota V8 Bridgestone 18 1 0 25 10e
2009 Panasonic Toyota Racing TF109 Toyota V8 Bridgestone 14 2 1 24 10e
2010 Virgin Racing VR-01 Cosworth V8 Bridgestone 19 0 0 0 25e
2011 Marussia Virgin Racing MVR-02 Cosworth V8 Pirelli 18 0 0 0 22e

Résultats en GP2 Series

Saison Écurie Courses disputées Pole positions Victoires Points inscrits Classement
2006 BCN Competicion
iSport International
20 0 2 58 4e
2007 iSport International 20 4 5 88 Champion

Parcours en sport automobile

  • 2000 : Championnat d'Allemagne de Formule Junior BMW : Champion.
  • 2001 : Championnat d'Allemagne de Formule BMW : Champion.
  • 2002 : Championnat d'Allemagne de Formule 3 : 3e
  • 2003 : Formule 3 Euroseries : 5e
  • 2004 : Championnat du monde de Formule 1 : 19e.
  • 2005 : Champ Car World Series : 8e et Rookie of the Year.
  • 2006 : Championnat de GP2 Series : 4e.
  • 2007 : Championnat de GP2 Series : Champion.
  • 2008 : Championnat du monde de Formule 1 : 10e.
  • 2009 : Championnat du monde de Formule 1 : 10e.
  • 2010 : Championnat du monde de Formule 1 : 25e.

Notes et références

  1. Glock titulaire chez Virgin Racing - VirginRacing.com, 15 décembre 2009

Liens externes




Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Timo Glock de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Timo Glock — Automobil /Formel 1 Weltmeisterschaft Nation: Deutschland  Deut …   Deutsch Wikipedia

  • Timo Glock — Datos personales Competición Fórmula 1 Nacionalidad …   Wikipedia Español

  • Timo Glock — (nacido el 3 de octubre de 1982 en Lindenfels, Alemania) es un corredor automovilístico que participó en la Temporada 2004 de Fórmula 1 con el equipo Jordan, en remplazo de Giorgio Pantano. Es uno de los pocos pilotos de Fórmula 1 en haber… …   Enciclopedia Universal

  • Timo Glock — Infobox F1 driver Name = Timo Glock Caption = Nationality = flagicon|GER German Car number = 12 Team = Toyota Team for 2008 = Toyota Races = 19 Championships = 0 Wins = 0 Podiums = 1 Poles = 0 Points = 22 Fastest laps = 0 First race = 2004… …   Wikipedia

  • Timo — (auch Thimo) ist ein aus dem Althochdeutschen stammender männlicher Vorname; es handelt sich um eine Kurzform oder Variante von Timotheos. Der Namenstag für Timo ist der 26. Januar. Weitere Varianten des Vornamens sind unter anderem Tim bzw. Timm …   Deutsch Wikipedia

  • Glock (homonymie) — Glock est un terme pouvant désigner: Arme Glock, une sorte de pistolet produit par la compagnie autrichienne Glock Glock 17 Glock 19 Glock 22 Glock 23 Glock 37 Patronyme Albert Glock (1925 1992), archéologiste américain Allison Glock, écrivaine… …   Wikipédia en Français

  • Glock — ist der Familienname folgender Personen: Erwin Glock (* 1925), deutscher Sportschütze Gaston Glock (* 1929), österreichischer Unternehmer Georg Glock († 1959), deutscher Politiker (SPD) Olga Glock (* 1928), russische Marathonläuferin Timo Glock… …   Deutsch Wikipedia

  • Virgin VR-01 — Timo Glock im VR 01 beim Großen Preis von Bahrain 2010 Der Virgin VR 01 ist ein Formel 1 Rennwagen und der Einsatzwagen von Virgin Racing in der Formel 1 Saison 2010. Der Virgin VR 01 ist der erste Formel Rennwagen, der mittels Numerischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Panasonic Toyota Racing — Toyota Name Panasonic Toyota Racing Unternehmen Toyota Motorsport GmbH Unternehmenssitz Köln Marsdorf ( …   Deutsch Wikipedia

  • Toyota F1 — Toyota Name Panasonic Toyota Racing Unternehmen Toyota Motorsport GmbH Unternehmenssitz Köln Marsdorf ( …   Deutsch Wikipedia